Retraite aux flambeaux : Des militaires rendent honneur au Chef Suprême des Armées et à plusieurs hautes personnalités

Le Niger a célébré le vendredi 3 août dernier la fête de l’indépendance ou fête de l’arbre. Comme de tradition, les activités célébrant cette fête ont démarré, dans la nuit du jeudi 2 août dernier, avec la retraite aux flambeaux. Celle-ci consiste, à l’aide des lampions et au son de la musique militaire, à faire le tour des résidences de certaines hautes personnalités du pays pour leur rendre hommage ainsi qu’à leur famille et leur souhaiter ainsi une bonne et joyeuse fête de l’indépendance.

Cette année, c’est un détachement militaire, composé des Forces Armées Nigériennes, celle de la Garde Nationale du Niger et de deux sections du Groupement d'Instruction (GI) de Tondibiah, qui a rendu les honneurs dans la nuit du jeudi 2 août au Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, S.E.M. Issoufou Mahamadou, ainsi qu’à plusieurs hautes personnalités au cours de cette retraite aux flambeaux.

Conduit par le Lieutenant Mamane Tsayabou, ce détachement militaire s’est d’abord rendu à la Résidence du chef de l’Etat où, entouré pour la circonstance par les membres de sa famille, le Président Issoufou Mahamadou a reçu les honneurs militaires. La famille présidentielle était humblement debout devant les différentes fanfares, pour écouter diverses compositions et chansons locales interprétées par les militaires. Après l’exécution des différents sons, le Président Issoufou a aussi souhaité une bonne fête de l’indépendance à ses visiteurs.

Torches à la main et aux pas guidés par la musique militaire, la colonne s’est ensuite rendue respectivement aux domiciles du président de l'Assemblée Nationale, S.E Ousseini Tinni ; du Premier ministre, S.E Brigi Rafini ; du ministre d'Etat en charge de l’Intérieur M. Bazoum Mohamed et de celui de la Défense Nationale M. Kalla Moutari pour leur souhaiter une bonne fête de l’Indépendance.

Après cette série de visites, aux environs de 22 heures, la colonne s’est dispersée au niveau du Haut Commandement de la Gendarmerie Nationale, d’où elle est partie.

Mahamadou Diallo

07 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer