Orange Money 300%

Visite du président de la Délégation Spéciale de Niamey : «Des mesures seront prises pour que le problème ne se répète plus au niveau de l’Echangeur Diori Hamani», a déclaré M. Mouctar Mamoudou

Echangeur Diori Hamani inondeLe président de la Délégation Spéciale de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a effectué hier une série de visites dans la ville de Niamey. Il s’est agi pour lui d’aller s’enquérir de la situation qui a prévalu dans certains quartiers suite aux fortes précipitations qui se sont abattues sur la capitale.

La journée d’hier a été très pluvieuse à Niamey et ses environs avec des précipitations qui ont commencé depuis le petit matin et jusque dans la soirée. C’est l’une des plus fortes pluies enregistrée dans la capitale cette année. Certaines rues et quartiers sont restés inondés par les eaux. A Soudouré plusieurs maisons se sont effondrées. Heureusement, on ne déplore aucune perte en vie humaine. Des éléments de la protection civile ou Sapeurs-pompiers appuyés par ceux de la garde Nationale du Niger (GNN), ont été dépêchés pour porter assistance aux populations sinistrées. Le président de la Délégation Spéciale de Niamey s’est rendu sur le lieu pour constater l’ampleur des dégâts occasionnés par les eaux. Il a donné des instructions pour que des mesures soient prises afin de protéger les populations dont les maisons sont menacées.

Après Soudouré, M. Mouctar a visité le quartier Koira Kano. Il était allé voir si le système d’évacuation des eaux mis en place a réussi. Au niveau du château 1, précisément la voie qui mène à la représentation de la Banque Mondiale, était submergée. Un camion citerne a été déployé par la Délégation Spéciale de Niamey pour évacuer les eaux en vue de faciliter le trafic aux usagers et aux populations environnantes.

Aussitôt informé de la situation qui prévaut au niveau de l’Echangeur Diori Hamani, le président de la Délégation Spéciale de Niamey était allé constater de visu ce qui s’est passé. En effet, le tunnel a été momentanément envahi par les eaux et la boue du fait que les grilles d’évacuation des eaux ont été obstruées par des déchets plastiques et autres déchets solides venant des quartiers environnants. La situation a été maîtrisée en l’espace de 30 minutes. M. Mouctar Mamoudou a échangé avec les techniciens de SOGEA-SATOM qui ont agi le plus rapidement possible en dégageant les déchets ayant obstrué les voies d’évacuation pour permettre aux eaux de suivre leur voie normale.

Le ministre de l’Equipement M. Kady Aboulaye s’est rendu également sur le terrain afin d’apprécier la situation. Il a été rassuré par les techniciens de la Société SOGEA-SATOM et le président de la Délégation Spéciale de Niamey par rapport aux mesures qui sont en train d’être prises pour parer aux éventuelles situations. M. Kady Aboulaye a lancé un appel aux populations de Niamey d’éviter de verser des déchets partout pour éviter des situations similaires. Il a, par la même occasion instruit le président de la Délégation Spéciale de Niamey et les agents de la SATOM ont instruit leurs agents de tout mettre en œuvre dans l’immédiat pour assainir les endroits insalubres.

A l’issue de la visite, le président de la Délégation Spéciale de Niamey, a indiqué que tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés, sont liés à l’obstruction des canaux d’évacuation des eaux. Parlant du quartier Soudouré, M. Mouctar Mamoudou a noté que ce village est situé entre deux koris dont l’aménagement a été fait pour que les eaux soient évacuées. «Mais il a été constaté que des endroits ont été obstrués par des troncs d’arbre. C’est ça qui a provoqué l’inondation» a-t-il expliqué. Suite à l’intervention des Sapeurs pompiers, les eaux ont poursuivi leur écoulement normal. Pour ce qui est du quartier Koira Kano, le président de la Délégation Spéciale de Niamey a rassuré que le mécanisme qui a été mis en place a fonctionné.

Concernant l’Echangeur Diori Hamani, M. Mouctar Mamoudou a confié que ce sont des situations qui arrivent même dans des grandes villes en cas de fortes précipitations du fait que l’homme n’a pas la maîtrise totale de la nature. Les eaux se retrouvent sur les voies aux endroits les plus bas. Selon le président de la Délégation spéciale de la ville de Niamey, au niveau de cet échangeur le tunnel se trouve à un endroit très bas. « Ce qui a surtout aggravé la situation, c’est que les avaloirs qui sont conçus pour absorber les eaux, ont été obstrués par la boue et les déchets plastiques » fait-il observer. « Après l’intervention de l’équipe dépêchée sur le lieu, l’eau a été vite évacuée. Ce qui témoigne que l’ouvrage a été bien conçu », a-t-il déclaré. Le président de la Délégation spéciale a annoncé que des mesures seront prises pour que ce problème ne se répète plus. Par ailleurs, M. Mouctar Mamoudou a confié avoir déployé des équipes techniques dans tous les arrondissements pour intervenir en cas de problème et porter assistance aux populations.

Laouali Souleymane(onep)

07 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique