Conférence de presse du Ministre, Porte Parole du Gouvernement : Poser les jalons d'une dynamique partenariale avec les médias

Conférence de presse du Ministre, Porte Parole du Gouvernement : Poser les jalons d'une dynamique partenariale avec les médiasQuelques mois après sa nomination comme ministre, Porte Parole du Gouvernement M. Abdourahaman Zakaria a jugé nécessaire de rencontre hier, 13 Août 2018, la presse nationale et les correspondants des médias internationaux pour une prise de contact à travers un échange interactif. Il a saisi cette occasion pour décliner les missions assignées à ce jeune département ministériel. Il s'est aussi agi pour le ministre Zakaria de poser les jalons d'une dynamique partenariale avec les medias qui constituent un maillon indispensable pour informer l'opinion nationale et internationale sur les politiques publiques au Niger et promouvoir la bonne gouvernance dans un esprit de rédition de compte.
Dans un régime démocratique, la presse reste et demeure un maillon essentiel à travers le rôle qu'elle joue. En introduisant cette conférence de presse, le ministre, Porte Parole du Gouvernement M. Abdourahaman Zakaria a d'entrée de jeu qualifié les medias comme étant «ses premiers collaborateurs» au regard des missions qui lui sont assignées. En effet, il est important de remarquer que c'est la première fois au Niger que le porte-parolat du gouvernement a fait l'objet de la création d'un ministère à part entière. Autant dire que c'est une innovation dans l'ossature du gouvernement. Cette innovation, a dit le ministre Zakaria a été possible grâce à la volonté du Président de la République. S'agissant des missions de ce jeune département, on peut retenir : la conception, l'élaboration et la mise en œuvre du suivi et de l'évaluation des politiques nationales en relation avec les ministères concernés dans le cadre de la communication gouvernementale.


C'est dire tout le caractère transversal ce département ministériel. Une des missions du porte parole du gouvernement est d'informer l'opinion publique ensemble avec les ministères en question sur les activités du gouvernement et donner le point de vue du gouvernement sur certaines questions. C'est à ce titre d'ailleurs que le porte parole du gouvernement est chargé de rendre public des décisions d'importance particulière prises par le Conseil des Ministres ou par le Gouvernement. Au delà, le ministre Porte parole du Gouvernement est appelé à porter à la connaissance de l'opinion nationale et internationale toute question ou tout événement d'importance majeure. C'est pourquoi, le ministre Zakaria a estimé que pour accomplir ces missions, les medias sont incontournables. '' C'est vrai que je suis le Porte parole du gouvernement. Mais pour que ma parole aille loin, il faut que cette parole soit relayée par les médias'', a relevé le ministre, Porte Parole du gouvernement avant de souligner un certain nombre de principes sacro-saints de la profession du journaliste.
L'éthique et la déontologie doivent être le guide du journaliste dans sa mission d'informer le public. Elles conditionnent le professionnalisme du journaliste. Par ailleurs, le ministre Zakaria a promis aux journalistes d'être disponibles pour travailler avec eux. Cette disponibilité sera sous-tendue par la transparence. '' Il n'y aura pas de sujet tabou pour peu que vous soyez animés par la volonté de connaitre ce qui se passe. Nos portes sont ouvertes. Le gouvernement est là pour vous servir et au-delà servir nos concitoyens nigériens. Je suis le principal répondant de la presse au niveau du gouvernement. Et je reste disponible à vous livrer la vraie information, une information fiable. Je serais disponible à vous orienter vers la source de votre information et à vous faciliter l'accès cette information'', a rassuré le ministre Porte parole du gouvernement.
En ce qui concerne la tendance au travestissement de l'information dans notre pays, le ministre Zakaria a précisé que la vie sociopolitique est minée par des anti-valeurs. «Il y a des spécialistes de la propagation des rumeurs ; des mensonges ; de l'intoxication ou toute autre manipulation de l'information. Pourquoi la presse laisse ce terrain à ces gens là pour travestir leur profession » s'est interrogé le ministre porte parole du gouvernement avant de souhaiter voir les hommes de medias corriger cette dérive en collaboration avec son département ministériel. Pour y arriver, il est nécessaire d'établir les conditions d'une bonne collaboration entre le Porte parole du gouvernement et les médias. « Un organe ou un media n'est crédible que quand il donne une information crédible, fiable et sourcée. Ne laissez aucune place à l'intox. Faites en sorte que les manipulateurs de l'information ne vous supplantent pas. Il faut faire en sorte que les Nigériens changent d'approche par rapport à l'information et à la communication», a dit le ministre Zakaria avant de souhaiter voir les medias contribuer au rayonnement du Niger sur le plan international. En effet ajoute-t-il, la crédibilité d'un pays peut être assurée en dehors de ses décideurs par un certain pan de la société. C'est le cas de notre sportif Alfaga.

A l'issue de l'exposé du ministre, la parole a été donnée aux journalistes pour poser des questions. Ces dernières ont porté pour l'essentiel sur le risque d'empiétement sur les missions du ministère de la Communication ; le sens de la collaboration ; le fait que la presse nationale est reléguée au second plan par rapport à une information d'intérêt national surtout en période de crise ; la suspension des places accordées aux medias privés lors des missions présidentielles etc. Le ministre Porte Parole du Gouvernement a répondu à toute les questions avant d'annoncer les couleurs d'un début de la collaboration qu'il souhaite amorcer avec les medias en rendant officiel un certain nombre d'informations. C'est ainsi qu'il a annoncé que du 14 au 16 Août 2018, le Président de la République, Chef de l'Etat S.E Issoufou Mahamadou est invité en Allemagne à une visite d'amitié et de travail par la Chancelière allemande Angela Merkel. Lors cette visite, les questions sécuritaires ; migratoires ; la coopération bilatérale et les questions multilatérales seront abordées.
Toujours selon, le ministre Porte parole du gouvernement, notre pays va recevoir du 15 au 18 Août prochain, la visite conjointe du Directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) M. David Beasley ; du Directeur du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA) et celui du Programme des Nations Unies pour l'Alimentation et de l'Agriculture (FAO). Cette visite fait suite à la récente mission effectuée par le Président de la République à Rome en Italie où toutes ces personnalités ont apprécié la politique du Niger en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle à travers l'Initiative 3N. Enfin ajoute le ministre Zakaria, le président de la République sera en Chine du 29 Août au 4 septembre 2018, pour répondre à une invitation de la République Populaire de Chine au Sommet Chine-Afrique. « En marge de ce sommet, le Chef de l'Etat discutera des questions économiques liées aux intérêts de notre pays », a conclu le ministre Porte Parole du Gouvernement.

Hassane Daouda(onep)

14 août 2018
Source : http://www.lesahel.org

Imprimer