Visite du Ministre de l’Intérieur à Kiota : Bazoum appelle à la cohésion

Visite du Ministre de l’Intérieur à Kiota : Bazoum appelle à la cohésionSelon une certaine rumeur digne de foi, une certaine secte (islamiste, radicale), qui a eu une autorisation de prêcher, se permet de mettre du zèle pour troubler l’ordre public, lors de ses tour. nées dans le pays. Son dernier acte, voir son dernier crime fut de s’attaquer à la grande Forteresse de KIOTA reconnu, en prêchant un discours aux antipodes des valeurs religieuses enseignées par les religieux et les cheiks de KIOTA. C’était la limite à ne pas franchir. D’où la visite manu militari de l’excellent Ministre Héraclès, le Ministre de toutes les situations, pour vite endiguer le mal. Cette secte est notoirement connue comme une secte brandon de la discorde. L’erreur fut de leur accorder cette autorisation de prêcher dans le seul but de braquer religieusement les nigériens les uns contre les autres. Aussi, pour calmer le feu de la colère, vendredi 10 Août 2018, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, Premier Ministre par intérim, s’est rendu à Kiota où il a assisté à la prière de jumaaaux côtés du vénérable et très respecté Cheikh Moussa Hassoumi. Les deux personnalités, ont profité de cette occasion pour exhorter nos concitoyens à la paix et à la cohésion, et de redoubler de prières pour que Dieu anéantisse tous les Méphistophélès (diables, ou ennemis) qui chercheraient à diviser les Nigériens. Le Niger est un Pays Laïc, mais ne toléra jamais l’Islam radical, ou des prêcheurs radicaux qui troubleront l’ordre public. Lors de cette visite prompte, le Ministre était accompagné du Préfet de Dosso, et à la fin de la jumaa une Fatiha a été dite pour qu’Allah descende sa Miséricorde sur l’ensemble de notre pays, et facilite le séjour de nos pèlerins au Hajj 2018, afin qu’ils puissent accomplir sereinement leurs rites.

30 août 2018
Publié le 16 août 2018
Source : Le Nouveau Républicain

Imprimer