Sanef 2018

3ème réunion ministérielle sur la sécurisation des frontières communes Libye-Niger-Tchad-Soudan à Khartoum (Soudan) : Signature d’un accord de coopération judiciaire entre les quatre pays

La sécurité des frontières communes à la Libye, au Niger, au Soudan et au Tchad était au centre d’une réunion ministérielle qui s’est tenue en début du mois d’Août à Khartoum au Soudan. Cette réunion, la 3ème du genre a regroupé les ministres des Affaires étrangères, ceux en charge de la Défense nationale et de la justice des quatre (4) pays respectifs. C’est le ministre de la Défense nationale Kalla Moutari qui a représenté le Niger à cette réunion à l’issue de laquelle d’importantes décisions ont été prises dont la signature d’un accord de coopération judiciaire.

Née de la ferme volonté des leaders des quatre pays à savoir Leurs Excellences Issoufou Mahamadou du Niger, Idris Deby du Tchad, Omar El Béchir du Soudan et les autorités intérimaires de la Libye, à combattre le banditisme et le crime organisé, la rencontre de Khartoum s’est penchée sur plusieurs questions de l’heure notamment celles ayant trait à la sécurisation des frontières communes Libye-Niger-Tchad-Soudan. Précédée par la réunion des experts, cette rencontre a fait l’état de la situation sécuritaire au niveau des frontières communes du Niger, du Tchad, du Soudan et de la Libye. Une situation caractérisée par des raqueckts et diverses activités de subversion.

Ainsi, pour venir à bout de cet état de fait, les ministres participant à la réunion de Khartoum ont pris d’importantes décisions. C’est dans cette optique qu’un accord de coopération judiciaire entre ces quatre pays a été signé. Et pour joindre l’acte à la parole, N’Djamena a été désigné comme siège du Centre des opérations. Quant au Soudan, il a été désigné pour assurer la première présidence du comité de coordination et de suivi pour les six (6) prochains mois. Aussi, ce comité a été instruit pour rendre opérationnel le Centre des opérations dans un délai n’excédant pas deux (2) mois. Enfin, il a été retenu que la prochaine rencontre ministérielle sur la sécurisation des frontières communes à ces quatre pays se tiendra à Niamey au Niger avant la fin de l’année en cours.

Mariama Dakou, AP/MDN

31 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique