Aménagement des voiries : La Délégation Spéciale de la ville de Niamey facilite l’accès à l’hôpital général de référence

En cette période des pluies, dans la capitale nigérienne certaines routes sont de plus en plus impraticables. C’est notamment le cas des voies latéritiques et même de certaines routes bitumées où les nids de poules accentuent la dégradation. C’est pourquoi, la Délégation spéciale de la ville de Niamey intensifie ses interventions pour rendre ces voies praticables et alléger les stress des usagers. Hier matin, c’est la voie menant à l’hôpital général de référence (HGR) qui a bénéficié des interventions de la mairie centrale.

« Nous avons été interpelé, parce que cette voie est en mauvais état. En attendant son bitumage, il faudrait quand même la rendre praticable, pour permettre une certaine accessibilité à l’hôpital général de référence, non seulement pour les ambulances mais aussi pour les visiteurs » a déclaré M. Mouctar Mamoudou, Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey. Et d’ajouter que c’est un endroit désormais très fréquenté aussi bien par les nationaux que par les étrangers. « Il est question de l’accès à un hôpital de référence » dit-il.

En dehors de cette voirie, M. Mamoudou a tenu à mentionner que sur ce même élan d’aménagement et d’entretien des voiries, la ville de Niamey intervient également à travers tous ses cinq arrondissements communaux. Les travaux concernent en ce sens, l’ensemble des voies-bitumées et celles latéritiques en état de dégradation. En effet, d’après le Président de la Délégation Spéciale de la ville de Niamey, de manière concrète les travaux consistent au rechargement et au nivellement des voies en question.

Cependant au niveau de la voie de l’hôpital générale de référence, à la date d’hier mercredi, il ne restait que peu de rechargement, l’équipe d’aménagement est au terme de ses tâches. D’ores et déjà, les usagers se réjouissent de la praticabilité de la route. D’autre part M. Mouctar a réitéré l’engagement de la Délégation spéciale à être conséquemment active dans le cadre de l’ensemble des travaux d’urbanisation de la ville de Niamey, ceci en harmonie avec le programme Niamey N’Yala. « Pendant longtemps il y’a eu insuffisance de rigueur, dans le cadre de la modernisation de la ville de Niamey ; aujourd’hui il nous revient de corriger et de rattraper le retard, surtout sur le volet assainissement » a affirmé le président de la délégation spéciale. Il a précisé qu’au delà des tâches quotidiennes, la délégation spéciale s’investit dans une vision d’aménagement durable.

Selon le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, le bitumage de la voie de l’Hôpital général de référence est un projet inscrit dans le programme des voiries de Niamey en collaboration avec le Ministère de l’Equipement. En attendant, cette solution définitive, la Ville s’investit pour entretenir la voie, en vue de maintenir sa praticabilité. Cela, insiste-t-il concerne toute la voirie. « Néanmoins, dans la limite des moyens dont dispose la mairie, face à la forte sollicitation, l’approche privilégie les voies les plus fréquentées. Se donner des priorités stratégiques ne veut pas dire négliger d’autres préoccupations, mais tout simplement de gérer les besoins dans le temps», a expliqué M. Mouctar Mamoudou.

A cette occasion le Président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey a profité pour annoncer le prolongement de deux semaines de plus pour l’opération de démoustication. Pour rappel, cette dernière a été lancée officiellement la semaine dernière, et s’est étalée sur une semaine.

Mahamane Chékaré Ismael (Stagiaire)

06 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique