Orange Money 300%

Poursuite de l’opération de réhabilitation de la ville de Niamey : Lancement de l’opération de réhabilitation de plusieurs voies de la capitale

Niamey Operation de rehabilitation de plusieurs voies

Dans le cadre de l’embellissement de la capitale, le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey poursuit ses actions de réhabilitation. A cet effet, M. Moctar Mamoudou, accompagné du ministre des Domaines et de l’Habitat, a procédé, hier matin, au lancement de l’opération de réhabilitation qui concerne plusieurs voies de la capitale Niamey, à savoir les axes rond point Maourey en allant vers le rond point justice, le rond point Maourey en allant vers le rond point Liberté, rond point Maourey vers la place de la concertation, la place Djibo Bakari, etc.

Cette opération s’inscrit de manière globale dans le cadre de NiameyNyala initié par le Président de la République du Niger. Elle intervient dans un contexte où le Niger va bientôt accueillir la conférence de l’Union Africaine. Pour le président de la délégation spéciale, la voie expresse avance très bien. En lien avec l’aménagement de la route expresse, le Président de la République du Niger a instruit de réhabiliter le centre ville, ajoute M. Moctar Mamoudou. Aussi, la délégation spéciale, en collaboration avec ses partenaires, a mis en place un programme d’aménagement de toutes les voies.

Selon M. Moctar Mamoudou, toutes ces voies seront réhabilitées, les bordures seront également réhabilitées et réaménagées. Tous les caniveaux et les dalles qui sont cassés seront aussi réaménagés. Sur instruction du Président de la République, la place Djibo Bakari qui se trouve non loin de la mairie centrale sera réaménagée. L’objectif de l’aménagement de la place Djibo Bakari et les autres voies est de donner beaucoup plus de valeur, de visibilité, d’importance et d’honorer l’image des grandes personnalités de notre pays. « Et surtout, nous allons faire une grande opération de décongestionnement de la ville de Niamey qui est le centre ville. Tout ce qui est occupation anarchique ou anormale qui entrave la mobilité, le bon fonctionnement de ce centre ville sera combattu pour que le centre ville où se trouve une concentration d’activités puisse être décongestionné dans les meilleurs délais avant la conférence de l’Union Africaine », précise le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey.

Niamey Nyala, c’est l’embellissement de la ville, c’est aussi la promotion sociale, économique et culturelle. Cependant, le projet de réhabilitation va certainement engendrer quelques désagréments au niveau de la population de la ville de Niamey. C’est pourquoi, il est important de communiquer de manière urgente pour que la population de Niamey sache que ces derniers temps, il va y avoir des grands travaux dans la ville de Niamey qui va occasionner des désagréments. C’est pourquoi M. Moctar Mamoudou affirme que «nous demandons d’abord la compréhension de nos concitoyens. Nous demandons également leur implication pour cette bonne cause qui consiste à faire de Niamey une vraie capitale, une capitale dans laquelle nous allons nous épanouir, une capitale qui fera l’honneur de tout un chacun. Nous appelons vivement à l’adhésion et à l’implication de tous». Le ministre des Domaines et de l’Habitat, M. Waziri Maman, convié à cette opération, a assuré que le programme Niamey Nyala est un programme très cher à SEM. Issoufou Mahamadou. Un programme lancé dès le premier mandat. Pour M. Waziri Maman, l’opération de réhabilitation du programme Niamey Nyala, qui est d’ailleurs l’une de ses préoccupations majeures, prend plus d’envergure ; ‘’Niamey Nyala’’ a plus de sens avec le rassemblement de l’UA 2019. Et cette opération rentre dans l’amélioration des cadres de vie de la population. Il faut que la population comprenne que cette opération demande l’adhésion de tout le monde, dit-il.

Le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Moctar Mamoudou et le ministre des domaines ont officiellement lancé le coup d’envoi de l’opération qui consiste à dégager tout ce qui se trouve sur la voie publique, notamment les commerçants occupant les voies de manière anarchique.

Abdoul-Aziz Ibrahim Souley (Stagiaire) 

15 septembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique