Orange Money 300%

La route Dosso-Béla, un véritable mouroir pour les usagers

images/Route-degradee-Dosso-Gaya.jpgAller à Gaya est devenue un véritable calvaire pour les usagers. Cette route, qui depuis la nuit des temps constitue un pont entre le Niger continental et l’Océan Atlantique, est aujourd’hui en dégradation continue. L’impraticabilité de cette route ralentit drastiquement le flux des échanges commerciaux entre notre pays et les pays côtiers. D’une grande importance stratégique pour les échanges au profond du Niger continental, cette route est aujourd’hui confrontée à une dégradation continue. Du reste, depuis quelques temps, elle est un calvaire, voire un mouroir pour les usagers. Utiliser cette route devient de plus en plus aujourd’hui risqué et périlleux. Sur cette route, chaque jour que Dieu fait entraine son lot d’accidents et de deuils. Cette situation dramatique se présente au su des autorités du pays qui, apparemment, ne se donnent pas de la peine pour fournir un effort en vue de parer au plus pressé. Les autorités de Niamey semblent ignorer ce qui se passe sur cette voie dégradée et mortelle qui ressemble à un cimetière à ciel ouvert. Vivement alors que « les constructeurs » du Niger procèdent au lancement des travaux de reconstruction de cette route qui endeuille beaucoup de familles nigériennes. Nous y reviendrons !
A.S

07 octobre 2018
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

Politique