Visite du Président de la République sur le chantier de construction du Pont de Farié : L’ouvrage sera baptisé "Pont Djibo Bakary"

Issoufou Pont Djibo BakaryLe Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a effectué, hier, une visite sur le site de construction du pont Farié, situé à 65 km de Niamey. Accompagné du ministre, Directeur de Cabinet Ouhoumoudou Mahamadou, du ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye et de plusieurs personnalités, le Chef de l’Etat a tenu à se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de ce pont, démarrés depuis le 3 juin 2016 et exécuté par la société chinoise China Géo Engineering Corporation Int. (CGTINT).

Les délais d’exécution de ce vaste chantier est de 46 mois pour les travaux, et 47 mois pour les prestations de contrôle. Les travaux sont financées à hauteur de près de 13 milliards de FCFA par le Banque Africaine de Développement (BAD). A la date d’hier le taux d’exécution des travaux est de 23 % pour une durée de 28 mois et 28 jours. Selon les techniciens, ce chantier comprend le pont principal, les travaux routiers et les aménagements connexes.

Concernant le pont principal il s’agit, toujours selon les techniciens d’un pont à poutres préfabriquées précontraintes par pose-tension (VIPP) de 640 m de long et à 16 travées de 40 m chacune. Le tablier de 12,50 m de largeur avec 2 voies de 3,50 m et 2 trottoirs de 2,00 m de largeur ; 64 poutres préfabriquées en béton précontraint, longueur : 40 m, poids : 115 t, hauteur : 2,10 m entre axes : 33 m, hourdis : 20 cm d’épaisseur. 15 piles composées chacune d’un chevêtre sur 3 colonnes de 1,6 m de diamètre fondées sur une semelle qui repose sur 6 pieux de 1 m de diamètre et de 20 m de longueur et deux culées s’appuyant sur une semelle qui repose sur 8 pieux de 1 m de diamètre et de 20 m de longueur. Le taux d’exécution des travaux à cette date est de 18,42 %.

Concernant les travaux routiers, ils regroupent 2 voies d’accès de 2,871 km de longueur totale reliant le projet à la RN1 et à la RN4 à travers des carrefours à sens giratoire. Une 1ère voie d’accès à la rive gauche de 1,529 km de longueur raccordant le RN1 (PKO) au pont, une 2ème voie de 1,342 m de longueur reliant le pont à la RN4 au niveau de la rive droite, une purge et substitution du mauvais sol sur une longueur de 350 m au niveau de la rive droite et 3 ouvrages d’équilibre (dalots 4x4). Pour les routes, les taux d’exécution est de 10,21 %.

Pour ce qui est des aménagements connexes, ils concernent la construction de 2 blocs de 4 salles de classe y compris bureau, magasin, latrines et points d’eau ; la construction d’un marché rural à Farié, la construction de 2.310 m de clôtures pour les divers aménagements connexes sus-indiqués et le cimetière de Farié et l’installation de 160 candélabres d’éclairage public à l’énergie solaire. Ce volet est à 25,75 % de taux d’exécution.

En livrant ses impressions à la presse, à l’issue de cette visite, le Président Issoufou Mahamadou a indiqué que : «Ce pont va être nommé "Djibo Bakary". Parce que Djibo était une grande figure de la politique nigérienne. On sait le rôle qu’il a joué dans la lutte anticoloniale, en vue de l’indépendance de notre pays. Donc ce pont va porter son nom». Il s’agit, selon le Président de la République, d’un pont qui permet de désenclaver définitivement Téra. «Certes on a construit la route Farié-Téra, mais il manquait une infrastructure de franchissement du fleuve. Jusqu’ici on a recours au bac. C’est très lent, çà provoque des ruptures de charges, surtout au niveau des transporteurs», a expliqué SE Issoufou Mahamadou.

Désormais, a promis le Chef de l’Etat, ces problèmes vont être réglés, avec la réalisation de ce pont, qui va coûter environ 13 milliards FCFA. Le Président Issoufou a aussi précisé que c’est un chantier qui donne du travail aux jeunes nigériens. «Pour l’instant, il y a une centaine de Nigériens qui y travaillent et au plus fort des activités du chantier, il y aura environ 300 jeunes nigériens qui seront employés », a-t-il ajouté. « Je constate que les travaux avancent très bien. Nous sommes à 23% de taux d’exécution. Il est prévu que le chantier soit terminé au mois de janvier 2020. Donc à partir de cette date, on aura plus besoin de bac ici à Farié», a souligné le Président Issoufou Mahamadou.

Mahamadou Diallo
31 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique