Forfaitt-ORANGE-4G

Célébration du 60ème anniversaire de la République à Zinder : Imposant defilé des éléments des corps militaires et para-militaires

Célébration du 60ème anniversaire de la République à Zinder : Imposant defilé des éléments des corps militaires et para-militairesLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a assisté, le mardi 18 décembre dernier à Zinder, au grand défilé civil et militaire organisé dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de la proclamation de la République, Zinder Saboua édition 2018. Les festivités se sont déroulées à la tribune officielle érigée pour la circonstance. L’évènement a été marqué par la présence de trois Chefs d’Etat africains. Il s’agit des Présidents Téodoro Obiang N'Guema de la Guinée Equatoriale, Faure Gnassingbé de la République togolaise et Mahammadu Buhari de la République fédérale du Nigéria. On note également la présence du président de l'Assemblée nationale, SE Ousseini Tinni, des présidents des institutions de la République, des députés nationaux, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et des organisations internationales, des autorités coutumières ainsi que le public qui s’est fortement mobilisé pour assister à ce grand défilé.

La nouvelle tribune officielle construite dans le cadre du programme Zinder Saboua a accueilli les délégations venues de tout le pays et ceux des pays voisins pour assister aux festivités du 60ème anniversaire de la république.   Malgré le dispositif de sécurité trop présent, le public est venu nombreux pour suivre le défilé civil et militaire, ce grand moment de la célébration de la fête de la République du 18 décembre. C'est à bord d'une Jeep militaire et en compagnie du Chef d'Etat-major des Armées, le général de corps d’armée, Ahmed Mohamed, que le Président Issoufou Mahamadou est arrivé à la tribune officielle aux environs de 14 H, heure locale sous une vive acclamation du public.

Après l'exécution de l'hymne national, le Chef de l'Etat a procédé à la décoration de plusieurs personnalités pour service rendu à la République. Il s'agit du ministre Rhissa Ag Boula, président de l’organisation de la fête tournante du 18 décembre 2016 (Agadez Sokni). Il a été élevé à la dignité de Grand officier dans l’ordre national du Niger. Quant au Prof Issoufou Katambé, président du comité d’organisation de la fête tournante du 18 décembre de 2017, (Tahoua Sakola), il a été fait Commandeur dans l’ordre national du Niger. Il y a ensuite feu Ousmane Amadou, journaliste et écrivain qui a été décoré à titre posthume au grade de Commandeur dans l’ordre national du Niger, Mme Laoual Kader Abou Zataka, inspectrice principale des douanes (cheffe de bureau de douane Niamey Route) élevée au grade d’Officier dans l’ordre du mérite du Niger ; Elhadj Hamissou Abdoua, promoteur de l’Entreprise NAFAMA de Zinder (qui a exécuté les travaux de rénovation de l’aéroport de Zinder) élevé au grade de chevalier dans l’ordre du mérite du Niger. Le président de la République a aussi décoré Mme Nana Aichatou Garba dite Délou ou Kara da Kiyachi et Mme Hadiza Garba dite Sourougna, artiste de la troupe théâtrale de l’ORTN, toutes deux élevées au grade d’Officiers dans l’ordre des palmes académiques du Niger. Mme Aicha Maky, cinéaste est élevée quant à elle au grade de chevalier dans l’ordre des palmes académiques du Niger tandis que Mme Zouley Oumakaltoum, agent de santé à la Présidence de la République est décorée à la médaille de bronze de la Santé Publique du Niger.  

Après la remise des médailles, le Commandant de zone de défense N°3, le colonel Ibrahim Garba Oumarou a sollicité, auprès du Chef de l’Etat, l’autorisation de débuter le défilé militaire et civil. L’ordre lui en a été donné par le Président de la République. Les populations de la région et leurs hôtes ont ainsi été gratifiées d’un spectacle fort impressionnant avec le passage des différentes unités des Forces de défense et de sécurité. C’est ainsi que le défilé a été ouvert par un détachement des l’Ecole des sous-officiers d’active d’Agadez qui a présenté au public, un mouvement d’ensemble exécuté avec assurance et discipline. Ce fut un spectacle riche en dextérité qui a été ovationné de bout en bout par le public.

Ensuite, les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont présenté un défilé en couleurs et au rythme de la fanfare de la Garde nationale et des Forces Armée Nigériennes. Les différentes composantes des FDS du Niger, dans leurs diversités, des hommes et des femmes au service de la Nation ont défilé à pied, à motos et en voiture avec des démonstrations spectaculaires.

C’est le passage des unités spéciales qui a captivé le plus l’attention du public. Et, il faut dire que les attentes du public du Damagaram et de ses hôtes ont été satisfaites. En effet, tous les différents corps des FDS ont présenté au cours de ce défilé leurs unités spéciales : des hommes et des femmes qui se distinguent de part leur démarche, leur habillement et leurs équipements. C’est ainsi qu’on a découvert entre autres, l’unité spécial anti-braconnage des Eaux et Forêts ; le Groupe d’intervention de la Police nationale (GIPN) ; le Groupe d’intervention de la Garde nationale ; l’Unité spéciale d’intervention et le GARSI, tous deux de la Gendarmerie nationale ; la BSR de Tahoua, les Commandos parachutistes et le BCOS (l’unité anti-terroriste des FAN). Un échantillon d’équipements, dont certains de dernières générations, a été également présenté au public au cours de ce défilé. La cérémonie a pris fin avec le défilé civil qui a vu le passage des différentes couches socioprofessionnelles du Niger ainsi que les ressortissants des pays membres du G5 Sahel et ceux de la

CEDEAO.

Seini Seydou Zakaria, envoyé spécial

20 décembre 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique