Forfaitt-ORANGE-4G

Journée mondiale de l’eau : Rendre cette ressource accessible à tous d’ici 2030

La communauté internationale commémore, aujourd’hui 22 mars, la journée mondiale de l’eau. Instituée par l’Assemblée Générale des Nations Unies sous l’égide de l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) depuis 1992, la journée mondiale de l’eau est une occasion pour rappeler le défi sur l’eau qui se pose et envisager les pistes de solutions. A la veille de cette journée, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pr. Issoufou Katambé, a livré un message.

Le ministre Issoufou Katambé a expliqué que « l’objectif de l’édition 2019 de la Journée Mondiale de l’Eau est de focaliser l’attention des uns et des autres sur l’une des cibles de l’Objectif de Développement Durable, à savoir l’ODD n°6, qui consiste à assurer, d’ici 2030, l’accès de tous à l’eau et une gestion durable des ressources en eau». De ce fait, a-t-il ajouté, « le thème de cette année, à savoir « ne laisser personne de côté », a donc pour but de mobiliser et d’encourager les Gouvernements, les partenaires au développement, les organisations concernées par l’eau, les communautés et les individus à s’engager activement pour relever le défi de 2030, celui de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement ». Ce thème qui est en parfaite harmonie avec les préoccupations de l’heure des plus hautes autorités de «notre pays, montre toute l’ampleur de la mobilisation autour d’un accès équitable à tous aux ressources en eau, de la Communauté Internationale en général et du Niger en particulier », a-t-il estimé.

Selon le ministre Issoufou Katambé, « au Niger, la Constitution de la 7ème République, en son article 12, reconnait le droit à l’eau à tous les nigériens. Pour que personne ne soit ‘’laissé de coté’’, les Autorités de la 7ème République, au premier rang desquelles SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat, et SE Brigi Rafini, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, ont adopté en mai 2017, le Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement pour la période 2016-2030 », a-t-il assuré. Il s’agit, à travers cet ambitieux programme, « de rendre accessible et à un coût abordable, l’eau potable et de qualité acceptable à domicile pour tous les nigériens sans discrimination», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Pr Issoufou Katambé a rappelé que «l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté le 22 décembre 1992 la résolution A/RES/47/193 qui déclare le 22 Mars de chaque année ‘’Journée Mondiale de l’Eau’’ à compter de l’année 1993, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement ». Cette résolution, a-t-il souligné, « invitait les Etats à commémorer ce jour, selon le contexte national, en le consacrant à des actions telles que la sensibilisation du public par des diffusions documentaires, l’organisation de conférences et d’expositions ».

Saluant les efforts appréciables de tous les acteurs aux côtés du ministère en charge de l’Hydraulique, le ministre a invité les partenaires au développement, la société civile, les organisations non gouvernementales et les spécialistes chacun dans sa sphère de compétence, à une nouvelle conjugaison de nos efforts pour qu’ensemble, « nous contribuons à améliorer, rapidement et substantiellement, les conditions d’accès aux services d’eau et d’assainissement des populations nigériennes, en leur garantissant à terme un développement socio-économique et une protection durable contre les efforts néfastes des aléas climatiques et environnementaux en général, ceux liés à l’eau en particulier», a-t-il conclu.

Mamane Abdoulaye(onep)

22 mars 2019

Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique