Le Chef de l’Etat au Sommet extraordinaire des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad), à N'Djamena (Tchad) : Le Niger et le Maroc invités à désigner le Secrétaire exécutif et son adjoint

Issoufou Sommet Extraordinaire CEN SAD N Djamena 2019Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, a regagné Niamey, le samedi 13 avril 2019, en début de soirée, de retour de N’Djamena, au Tchad, où il a pris part aux travaux du Sommet extraordinaire des Chefs d'État et de Gouvernement de la Communauté Sahélo-Sahariens (CEN-SAD).

A sa descente d’avion à l’aéroport international Diori Hamani de Niamey, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli au pied de la passerelle par le Premier ministre, Chef du gouvernement M. Brigi Rafni, puis salué par les présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement et ceux corps diplomatique ainsi que par plusieurs personnalités civiles et militaires.

A N’Djamena, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEN-SAD se sont principalement concertés sur la désignation du pays qui accueillera le siège de l’organisation suite à la crise en Libye, mais aussi sur la nomination des responsables du Secrétariat exécutif. Ainsi, la Conférence a décidé que Ndjamena, capitale du Tchad, accueille provisoirement le siège, tandis que le Niger et le Maroc ont été invités à désigner respectivement le Secrétaire exécutif de la Cen-Sad et son adjoint.

Les Chefs d'Etat et de gouvernement ont également abordé des sujets relatifs à la sécurité dans la bande sahélo-saharienne, mais aussi à l’actualité notamment la situation au Soudan et en Libye.

Pour le Soudan, les dirigeants des pays membres de la Cen-Sad ont appelé ‘’tous les acteurs politiques à privilégier le dialogue et la concertation en vue de l'instauration d'une transition pacifique pour un retour à l'ordre constitutionnel". S’agissant de la Libye, la conférence invite toutes les parties libyennes « à observer un cessez-le-feu immédiat, à relancer le dialogue national et à se conformer au plan d’action pour la Libye des Nations unies et à l’initiative africaine sur la Libye de l’Union africaine ».

(Lire, ci-dessous, l’intégralité du Communiqué final issu du sommet).

Assane Soumana (ONEP)

Communiqué final issu de la Session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernements de la CEN-SAD : Doter l’organisation d’un plan d’actions global pour atteindre les objectifs visés à travers le Traité révisé
  1. La Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d'État et de Gouvernement de la Communauté des États Sahélo-Sahariens (CEN SAD) s'est tenue le 13 Avril 2019, à N'Djamena (République du Tchad) sous la présidence de Son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad, Président en exercice de la Communauté.
  2. Ont pris part aux côtés des Chefs d’Etat et de Gouvernement aux travaux de la Session Extraordinaire de la Conférence, le Secrétaire général par intérim de la CEN-SAD, Monsieur IBRAHIM SANI ABANI et le Président Directeur de la Banque Sahélo-Saharienne pour l'investissement et le Commerce (BSIC), Monsieur Ali Omar AL-MOKHTAR.
  3. Ont assisté à la cérémonie d’ouverture et de clôture, le Président de la Commission de l'Union Africaine, Monsieur MOUSSA FAKI MAHAMAT, l’Ambassadeur AHMAD ALLAMI, Secrétaire Général de la CEEAC ainsi que les représentants de la MINUSMA, de la CEDEAO, de la CBLT, de la Fondation HANNS SEIDEL.
  4. La Conférence a pris acte des conclusions de la Session extraordinaire du Conseil Exécutif qui a passé en revue le fonctionnement et les perspectives de la Communauté ainsi que les voies et moyens de la consolidation de la dynamique CEN-SAD.
  5. La Conférence s'est félicitée du dépôt du nombre requis de quinze instruments de ratification et a salué l’entrée en vigueur du Traité Révisé de la CEN-SAD. Elle a exhorté les neuf Etats membres qui ne l’ont pas fait à y adhérer.
  6. La Conférence a décidé de la nomination au poste de Secrétaire Exécutif et de son adjoint, pour un mandat de quatre (4), deux hauts cadres respectivement du Niger et du Royaume du Maroc dont les noms seront communiqués par les pays concernés au Président en exercice de la CEN-SAD.
  7. La Conférence demande au Président en exercice de faire installer la nouvelle équipe dans les meilleurs délais afin de parachever le processus de réforme et de doter la Communauté d’un plan d’actions global lui permettant d’atteindre ses objectifs tels qu’inscrits dans le Traité Révisé.
  8. La Conférence décide de transférer provisoirement le siège de la Communauté à N’Djamena et demande aux autorités tchadiennes d’apporter toute l’assistance nécessaire en vue de permettre au Secrétariat Exécutif de travailler dans les conditions lui permettant d’accomplir sa mission.
  9. La Conférence a instruit le prochain Secrétaire Exécutif de la CEN-SAD à l'effet de prendre les dispositions nécessaires pour l'enregistrement au Secrétariat Général des Nations Unies et à la Commission de l'Union Africaine de ce Traité Révisé.
  10. La Conférence exprime ses félicitations aux Etats membres qui se sont acquittés totalement ou partiellement de leurs arriérés et contributions au budget de la Communauté. Elle invite l’ensemble des Etats membres à se mettre à jour et à continuer le paiement régulier et à date échue, de leurs contributions au budget de la Communauté.
  11. La Conférence a adopté une déclaration spécifique sur la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.
  12. La Conférence a rendu un vibrant hommage au Président en Exercice, S.E.M. IDRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad pour sa détermination personnelle dans la réactivation de la CEN-SAD et pour son leadership dans la supervision des activités de la Communauté.
  13. La Conférence a félicité Monsieur IBRAHIM SANI ABANI et l’ensemble du personnel du Secrétariat Général qui ont fait un excellent travail malgré les conditions de travail difficiles.
  14. Au terme de ses travaux, la Conférence a adressé une motion de remerciements au Président de la République du Tchad, Son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO, au Gouvernement et au peuple tchadien.

Fait à N'Djamena, le 13 Avril 2019

15 avril 2019
Source : http://lesahel.org/

 

Imprimer E-mail

Politique