Le Président de la République procède à l’inauguration des routes Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam : Fin de calvaire pour les populations de cette zone totalement enclavée

Le Président de la République procède à l’inauguration des routes Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam : Fin de calvaire pour les populations de cette zone totalement enclavéeLe Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Issoufou Mahamadou, a procédé hier jeudi 25 avril 2019, à Filingué (région de Tillabéri), à l’inauguration officielle de la route Balleyara-Filingué réhabilitée et celle de Filingué-Abala-Sanam construite. Les deux ouvrages (la route Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam), qui ont été réceptionnés par le Chef de l’Etat en présence du président de l’Assemblée Nationale, des députés nationaux, des membres du gouvernement et des autorités régionales et départementales, ont été respectivement exécutés par le groupement d’entreprises (SOBMTI-SOBATRAP et l’entreprise chinoise China first Highway Engineering Co. Ltd).

D’une distance de 83 km, le tronçon Balleyara-Filingué a été financé par l’Union Européenne dans le cadre du 10ème Fonds Européen de Développement et de l’Etat du Niger pour un montant global de plus de 11 milliards de FCFA. Tandis que la route Filingué-Abala-Sanam, qui totalise 125km pour un coût global de plus de 35 milliards de FCFA, s’inscrit déjà dans le lot 1 des travaux d’aménagement et de bitumage de la route Filingué-Tahoua. Elle a été cofinancée par la Banque Ouest Africaine de Développement, l’Etat du Niger et la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO.

Le désenclavement du Niger se réalise avec la mise en œuvre du Programme de Renaissance du Niger porté par le Président Issoufou Mahamadou. Ce désenclavement se matérialise à travers des investissements massifs dans la connexion au réseau routier national des villes et campagnes du Niger. En effet, cette option du programme de la renaissance se justifie pleinement par le fait qu’il ne saurait y avoir de développement dans un pays comme le nôtre sans la réalisation des infrastructures routières modernes.

En outre, avec l’inauguration des routes Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam, les populations de cette zone voient désormais le bout du tunnel ; la fin d’un calvaire qu’elles ont durement vécu pendant plusieurs années. Ces efforts de l’Etat vont davantage continuer et s’intensifier à l’échelle du pays, comme l’a si bien dit le Président de la République après la coupure du ruban inaugural et le dévoilement des deux plaques dans la cité légendaire des «Kourfayawas». ‘’ Nous allons poursuivre les efforts pour réaliser les promesses que nous avons faites aux populations du Niger en général et en particulier à celles de la région de Tillaberi. En ce qui concerne les infrastructures, nous prévoyons dans les prochains mois le lancement la route Banibangou-Balleyara qui est un axe extrêmement important. Comme je le disais, les efforts vont se poursuivre aussi bien dans le domaine des infrastructures que dans les domaines du programme de renaissance du Niger comme la sécurité étant donné que la région de Tillabéry connait, tout comme celle de Diffa, des problèmes d’insécurité. Nous allons également continuer à travailler sur les autres priorités du programme de renaissance, en l’occurrence la renaissance culturelle ; le renforcement de la démocratie dans notre pays en préparant bien sûr les échéances électorales locales et générales à venir. Ce même élan sera poursuivi dans les domaines de l’Initiative 3N afin que les Nigériens puissent nourrir les Nigériens ; la promotion de l’éducation ; la santé ; l’accès à l’eau portable et surtout pour la création d’emplois au profit de la jeunesse nigérienne’’, a précisé le Chef de l’Etat. Aussi, a-t-il réitéré ses sincères remerciements aux partenaires comme l’Union Européenne ; la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) pour leur soutien combien précieux.

Pour le ministre de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye, dont son département est le maitre d’ouvrage de ces deux tronçons, l’inauguration officielle de ces routes montre une fois de plus la place de choix que le programme de renaissance accorde au développement des infrastructures routières. Ainsi, les routes Balleyara-Filingué et Filingué-Abala-Sanam constituent un maillon important de la route nationale Niamey-Filingué-Tahoua-Agadez. La réalisation de ces routes, a dit le ministre Kadi Abdoulaye, revêt une importance capitale sur le plan socio-économique des localités desservies notamment avec

la réalisation des travaux connexes tels que l’installation de candélabres à kits solaires dans la traversée des agglomérations ; réalisation des ouvrages hydrauliques ; construction des classes et des Centres de Santé Intégrés de type II ; plantation d’arbres et des emplois temporaires créés. Le ministre de l’Equipement devait aussi annoncer que dans le cadre du G 5 Sahel, d’importants projets routiers ont été identifiés pour la région de Tillabéry. Il s’agit notamment du tronçon Balleyara-Banibangou- Adaramboukane ; Tillabéry-Ouallam ; Ouallam-Banibangou, etc. La réalisation de toutes ces routes permettra un bon maillage de la zone Nord de la Région de Tillabéry.

Pour sa part, l’ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, S.E Denisa-Elena Ionette, a relevé qu’au-delà de la zone du projet, cette infrastructure contribue à la mise en œuvre des orientations structurantes contenues dans le Plan de Développement Economique et Social du Niger. Elle contribue à la finalisation du grand axe de désenclavement interne reliant directement l’Ouest et le Nord du pays dont les quatre capitales régionales, à savoir : Tillabéry ; Niamey ;

Tahoua et Agadez. C’est dire qu’en finançant le tronçon Balleyara-Filingué, l’Union Européenne veut tout simplement s’aligner sur les grandes priorités du Niger, du Sahel et de la région africaine. Ce tronçon, a souligné S.E Denisa-Elena Ionette, contribue à stimuler la mobilité et les échanges économiques et commerciaux entre les populations. L’Ambassadeur, Chef de délégation de l’Union Européenne, a par ailleurs insisté sur la sauvegarde et la protection du patrimoine routier.

Abondant dans le même sens, le représentant des bailleurs de fonds (BOAD et BIDC), M. Oumar Tembely, a indiqué que son institution a pris l’option d’accompagner les Etats membres de l’UEMOA dans leur stratégie de lutte contre la pauvreté. Le tronçon qui vient d’être inauguré est un segment de l’axe communautaire CI 16 de l’UEMOA. M. Oumar Tembely a exhorté l’Etat du Niger à faire appliquer sur ce tronçon le règlement 14 de l’UEMOA relatif au contrôle de la charge à l'essieu.

Quant aux autorités régionales et départementales, elles ont réitéré les appréciations positives des populations de la région de Tillabéry par rapport à la mise en œuvre du programme de renaissance du Niger. C’est dans cette optique que la famille Na Maï Laya a offert au Président de la République un cheval de race.

Hassane Daouda, Envoyé Spécial (ONEP)

26 avril 2019
Source: http://www.lesahel.org

Imprimer E-mail

Politique