Assemblée nationale : Les parlementaires votent quatre projets de lois à caractères économique et financier

Assemblée nationale : Les parlementaires votent quatre projets de lois à caractères économique et financierLes travaux en séance plénière de la première session ordinaire au titre de l'année 2019, dite session des lois, se poursuivent activement à l'Assemblée nationale. Hier, les parlementaires ont procédé au vote de quatre projets de lois et à la présentation des membres des bureaux de sept (07) commissions permanentes de l’institution. C’est le 1er vice-président, M. Liman Ali Mahamadou, qui a présidé la plénière en présence du ministre chargé des Relation avec les Institutions.

Le premier Projet de loi portant sur l’ordonnance n° 2019 du 15 Février 2019 autorisant la ratification de l’accord de financement composé d'un prêt n°2000002551 d'un montant de cinq millions trois cent soixante-dix mille Euro (5 370 000E) et d'un Don n°DSF 2000002550 d'un montant de cinq millions trois cent soixante-dix euros (5 370 000), signé respectivement le 14 décembre 2018 à Rome et le 02 Janvier 2019 à Niamey entre le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et le  programme  de Développement de l'Agriculture Familiale dans la Région de Diffa (PRODAF) est voté à 103 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention.

Les principaux bénéficiaires du programme sont les exploitations agricoles familiales vulnérables et moyennement  vulnérables dont l’accès à la sécurité alimentaire et aux marchés reste aléatoire, notamment les ménages issus des populations réfugiées, déplacées, retournées. Les femmes et les jeunes constituent une grande partie de cette cible.

Quant au projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2019-04 du 08 mars 2019 autorisant la ratification de l'accord de financement composé d'un crédit n°6305 NE d'un montant équivalent à quarante-huit millions d'Euros ( 48 000 000) et d'une subvention d'un montant équivalent à neuf millions neuf cent mille Droits de Tirage Spéciaux ( 9 900 000 DTS), signé le 28 septembre 2019 à Niamey entre la République du Niger et l'Association Internationale de Développement (AID) pour le financement additionnel du projet de l'Expansion de l’Accès à l’Electricité est adopté par les parlementaire avec 98 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. L’objectif global du projet est d’accroitre l’accès à l’électricité sur le territoire du Niger.

Le Projet de loi portant ratification de l’ordonnance n°2019-03 du 08 mars 2019 autorisant la ratification de l'accord de financement composé d'un prêt d'un montant de deux millions de dollars américains ( 2 000 OOOS US) , d'une subvention d'un montant de deux cent quinze mille Dinars Islamiques ( 215 000 DI) et d'un Accord de mandat, signé le 19 janvier 2019 à Niamey, entre la République du Niger et la Banque Islamique de Développement BID) pour le financement du programme de Développement des Chaînes clé Valeurs du Riz en République du Niger est aussi voté par 92 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention. L’objectif du projet est de contribuer à réduire le taux d’importation élevé du riz en améliorant la production, la transformation et la commercialisation du riz nigérien et en renforçant la participation du secteur privé.

Enfin, le projet de loi portant ratification de l'Ordonnance n°2019-02 du 15 Février 2019, modifiant et complétant la loi n°2017-37 du 22 mai 2017 portant création d'un établissement public de financement dénommé « Fonds d’Entretien Routier (FER) est voté après un débat houleux entre les parlementaires et les commissaires du gouvernement par 98 voix pour, zéro (0) contre et deux (02) abstentions. Ce projet d’après les parlementaires permet de sécuriser les infrastructures routières et les rendre conformes aux normes communautaires.

A la fin de l’examen et du vote des quatre projets de loi, les députés ont présenté les bureaux renouvellés des sept (07) commissions générales permanentes de l’Assemblée nationale.

Seini Seydou Zakaria (ONEP)

03 mai 2019
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique