28ème édition de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne : Le gouvernement réaffirme son engagement pour l’autonomisation des femmes

iC’est sous le thème « Plateforme Multifonctionnelle : outil d’autonomisation de la femme » que les femmes Nigériennes ont célébré hier la 28ème édition de la Journée Nationale de la Femmes Nigérienne, édition 2019. C’est le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini qui a procédé à l’Académie des Arts Martiaux, au lancement des activités de cette Journée célébrée le 13 mai. Une journée qui offre l’occasion de faire la rétrospective des actions menées et de réfléchir sur les perspectives. Les autorités de la 7ème République ont mené à travers la Plateforme Multifonctionnelle, plusieurs actions en faveur de cette couche de la population afin de la libérer du fardeau des travaux familiaux. Il y a également dans la même démarche des actions en vue d’inciter à la scolarisation de la jeune fille pour la croissance inclusive.

La cérémonie officielle de lancement de cette journée commémorative du 13 mai a été marquée par la présence de plusieurs personnalités, notamment les deux Premières Dames Hadjia Aissata Issoutou et Dr. Lalla Malika Issoufou, des présidents des institutions, des députés nationaux, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et les autorités régionales et communales.

Pour rappel, cela fait 28 ans que les femmes nigériennes ont marché pour revendiquer une meilleure représentation de la composante féminine au sein de la Commission Préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine. Depuis lors, la journée du 13 mai a été décrétée, Journée Nationale de la Femme Nigérienne, puis commémorée régulièrement sur toute l’étendue du territoire national.

Procédant au lancement officiel des activités de cet important événement dans la vie de la Nation, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a rendu un hommage mérité aux femmes de Diffa éprouvées par le phénomène terroriste, avant d’encourager les femmes rurales dans leur participation aux actions de développement du pays. Le Chef du gouvernement a rappelé les actions engagées par les pouvoirs publics depuis 2011 dans l’amélioration de l’environnement social et institutionnel de la femme. SE Brigi Rafini a réaffirmé l’engagement du Gouvernement et de ses partenaires à poursuivre sans relâche les objectifs visant l’autonomisation de la femme et la scolarisation de la jeune fille pour un développement inclusif du pays.

Auparavant, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Mme El Back Zeinabou Tari Bako, a expliqué que « la Plateforme Multifonctionnelle est une réponse appropriée aux défis du monde rural tels que l’allègement des tâches domestiques des femmes et la libération des filles en vue de leur scolarisation et leur maintien à l’école ». Ainsi, « pour faire face aux problèmes d’accès des femmes aux facteurs de production (terres, crédits, intrants), aux équipements, aux infrastructures et à la formation technique, plusieurs actions et mesures ont été prises », a-t-elle déclaré. Il s’agit notamment de l’adoption de la Stratégie Nationale d’Autonomisation Economique des Femmes ; de l’Initiative 3N ; de l’octroi de moulins aux groupements féminins ; de l’octroi de crédit aux femmes pour mener des Activités génératrices de revenu ; de la création de la Maison de la femme ; de la création des centres multimédias et de la mise en œuvre de l’Initiative pour les Adolescentes du Niger ‘’Illimin’’.                                                            

Pour sa part, le gouverneur de la région de Niamey, M. Issaka Assane Karanta, s’est réjoui des progrès enregistrés de 1991 à nos jours à travers la prise en compte de la composante féminine dans plusieurs domaines engageant la vie de la Nation. Il a encouragé les autorités à poursuivre ces actions pour une participation effective des femmes à tous les niveaux et à toutes les actions, gage d’un développement harmonieux du pays.

(Lire, ci-dessous, l’intégralité du discours prononcé par le Premier ministre SE. Brigi Rafini, au lancement des activités).

Mamane Abdoulaye(onep)

Discours prononcé par le Premier ministre au lancement des activités de la Journée nationale de la femme nigérienne : « Je voudrais réaffirmer l’engagement de mon Gouvernement à poursuivre ses efforts en vue de la promotion de la femme, notamment en favorisant le leadership et l’entreprenariat féminin », déclare SEM. Brigi Rafini

«Distingués invités ;

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais me réjouir de cette importante mobilisation en ce jour mémorable du 13 mai 2019 et rendre un hommage mérité à nos mères, à nos sœurs, à nos épouses et à nos filles.

Devenue désormais une tradition, la Commémoration de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne a certes pour objectif de rendre hommage aux femmes, mais elle constitue également une occasion pour réfléchir sur la condition de la femme dans notre pays, notamment les progrès enregistrés depuis 1991 et les défis qui restent à relever.

Distingués Invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Ma première pensée va aux femmes de la Région de Diffa, auxquelles je rends hommage au nom de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat et au nom du Gouvernement pour le courage dont elles font montre, plusieurs années durant, face aux actions néfastes et atroces du groupe terroriste Boko Haram qui sévit dans la région du bassin du lac Tchad.

C’est aussi le lieu d’avoir une pensée toute particulière à l’endroit de nos concitoyennes vivant en milieu rural pour leur abnégation et leur contribution inestimable aux efforts de développement de notre pays.

Mesdames et Messieurs ;

C’est une évidence que de dire que les femmes constituent un maillon incontournable de toute approche de développement durable dans nos pays. L’on comprend dès lors l’importance et la place de premier plan qu’occupe la promotion de la femme dans le Programme de la Renaissance tel que conçu et mis en œuvre sous la conduite du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Issoufou Mahamadou.

A cet égard, permettez-moi de souligner l’importance des actions engagées dans notre pays depuis 2011 pour l’amélioration de l’environnement social et institutionnel de la femme à travers notamment la mise en œuvre des politiques nationales de promotion de la femme et du genre, de promotion du leadership féminin et de l’autonomisation de la femme.

L’on peut citer à titre illustratif : l’adoption de la Politique Nationale Genre et son plan d’action; la révision de la loi sur le quota ; la mise en place de l’Observatoire National pour la Promotion du Genre au Niger ; l’élaboration de la Stratégie Nationale de Lutte contre les violences basées sur le Genre ; l’intégration du genre dans les Plans de développement Communaux ; la poursuite et le renforcement de l’expérience des écoles de maris ; la formation des femmes en leadership et entreprenariat féminin ; l’adoption et la mise en œuvre du Programme dénommé « Initiative en faveur des adolescentes au Niger (Illimi) » : l’adoption de la loi sur l’inclusion financière.

Il faut ajouter enfin l’importance accordée à la promotion de la femme dans les projets et programmes de développement rural, s’agissant notamment de l’affectation de nouveaux aménagements hydroagricoles, de l’allocation de subventions et appuis divers pour l’autonomisation des femmes. L’objectif étant de créer les conditions d’une amélioration systémique de la participation de la composante Femme de notre société, représentant plus de 50% de la population, dans le circuit de production de richesses.

Distingués Invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Le thème retenu pour l’édition 2019 de la Journée Nationale de la Femme est: « Plateforme Multifonctionnelle : outil d’autonomisation de la femme ». Le Programme de la Plateforme Multifonctionnelle est l’option faite par le Gouvernement pour alléger les tâches domestiques des femmes et permettre à celles-ci et à leurs filles d’avoir accès aux opportunités de développement.

C’est aussi une stratégie d’accès aux services énergétiques et sociaux de base, axée sur une approche multi secteurs et multi acteurs, intégrée, participative, avec un souci permanent d’appropriation par les acteurs concernés au niveau local.

La mise en œuvre de ce Programme a permis de réaliser des progrès importants avec : 342 Plateformes Multifonctionnelles installées dans les Régions ; 342 Groupements Féminins bénéficiaires ; 6 750 femmes qui ont appris à lire, à écrire et à calculer ; 640 000 personnes dont 321 856 femmes vivant en milieu rural qui ont accès à au moins un service énergétique moderne. En outre, les bénéficiaires indirects de ce programme se chiffrent à 6721 131 personnes.

Distingués Invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Ces résultats fort appréciables nous encouragent, avec nos partenaires, à redoubler d’efforts pour couvrir l’ensemble du territoire national.

Il s’agit pour cela : d’installer 500 unités rentables et durables d’ici 2021 ; d’intégrer la Plateforme Multifonctionnelle dans chaque « Maison du Paysan » ; de renforcer la synergie d’actions entre l’Etat et ses partenaires pour couvrir progressivement les besoins en Plateformes Multifonctionnelles au niveau des 15 000 villages.

Dans cette perspective, je voudrais réaffirmer l’engagement de mon Gouvernement à poursuivre ses efforts en vue de la promotion de la femme, notamment en favorisant le leadership et l’entreprenariat féminin. Nous sommes encouragés en cela par la décision de certains partenaires tels que la Banque Africaine de Développement, la Banque Mondiale et la Banque Islamique de Développement qui viennent de lancer ; le 17 avril 2019, à Abidjan, l’Initiative We-Fi pour le financement des femmes entrepreneurs.

Le gouvernement du Niger mettra tout en œuvre pour accompagner les femmes entrepreneurs pour accéder à cette opportunité.

Mon souhait est qu’au terme de cette Journée Commémorative, le plus grand nombre d’acteurs, femmes et hommes, du secteur public comme du secteur privé, de la société civile comme des médias prennent toute la mesure de l’importance de ce thème et que la Plateforme Multifonctionnelle soit un des leviers pour l’accélération des progrès par l’autonomisation des femmes et des filles.

Distingués Invités ;

Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais, pour terminer, réitérer tous mes remerciements aux partenaires au développement pour leurs appuis multiples et multiformes en faveur de la Promotion de la Femme Nigérienne.

Sur ce, j’adresse mes meilleurs vœux de bonne fête à toutes les Femmes du Niger, et déclare lancées les Activités Commémoratives de la Journée Nationale de la Femme, Edition 2019.

Vive la femme nigérienne !

Vive le Niger !

Je vous remercie. ».

Onep

14 mai 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique