Communiqué de presse du Général à la retraite Djibo Salou : Le Général Djibo Salou dément avoir négocié ou signé un deal avec les autorités actuelles

Le départ à la retraite anticipée, le 15 mai 2019, du Général Djibo Salou n’a pas fini de faire couler beaucoup d’encre et de salive. En effet, certaines personnes à l’imagination fertile se sont très vite jetées dans les brancards en faisant circuler des allégations les unes plus fantaisistes que les autres dans la presse et sur les réseaux sociaux. Face à la persistance de ces rumeurs, le Général Djibo Salou a jugé utile de répondre, lundi 20 mai dernier, par un communiqué de presse lu par M. Hamma Hamadou, porte-parole et représentant mandaté du Général Salou. (Lire ci-dessous l’intégralité dudit communiqué)

« Comme chacun le sait, le Général Djibo Salou est en retraite anticipée depuis le 15 mai 2019. Cet évènement a fourni une nouvelle occasion à certaines personnes de faire circuler des informations les plus fantaisistes les unes que les autres dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Désormais libéré de ses obligations de réserve, le Général Djibo Salou entend communiquer par le biais de personnes mandatées par lui sur toute allégation le concernant, notamment si cette allégation n’est pas conforme à la vérité ou est de nature à troubler la paix sociale. C’est ainsi qu’il entend faire une mise au point sur trois allégations qui circulent ces derniers temps en lien avec son départ à la retraite.

La première allégation concerne les conditions de ce départ. Le Général Djibo Salou tient à rassurer l’opinion nationale que la décision de sa mise à la retraite a été effectivement prise par la hiérarchie militaire à sa demande, pour convenances personnelles.

La deuxième allégation relie ce départ à la retraite à un supposé deal régulièrement évoqué depuis plusieurs années, deal qu’il aurait conclu durant la transition de 2010-2011 avec les autorités actuelles. Le Général Djibo Salou dément avoir négocié et a fortiori signé une quelque entente que ce soit ou mandaté qui que ce soit pour le faire. Le Général Djibo Salou a entendu parler de cette prétendue entente par les médias comme tous les Nigériens et presse toute personne en possession d’un document prouvant l’existence d’un tel accord à le divulguer afin que ses auteurs soient identifiés, que vérité soit faite une fois pour toutes et que les auteurs en assument toutes les conséquences.

La troisième allégation qui circule depuis peu, notamment sur les réseaux sociaux, prête au Général Djibo Salou l’intention de prendre la tête d’un parti récemment créé, dont la paternité a déjà été attribuée à plusieurs autres personnalités, et d’en être le candidat aux élections présidentielles de 2021. Le Général Djibo Salou tient à faire savoir qu’il n’est pas à l’origine de la création de ce parti, qu’il n’a pas de contact avec ses fondateurs et qu’il n’a jamais été question d’en être le candidat. Du reste, il n’est membre d’aucun autre des partis politiques en exercice.

Enfin, en ce qui concerne un éventuel engagement politique, le Général Djibo Salou, sur le fondement des droits civiques reconnus à tout citoyen nigérien, rassure l’opinion nationale qu’il fera connaître sa décision en temps et en lieu, sans aucun mystère. Soucieux de la transparence et de l’information juste qui le concerne, le Général Djibo Salou invite les médias à s’adresser dorénavant à moi en tant que son porte-parole, pour vérifier leurs informations afin d’éviter des spéculations qui ne servent personne.

Qu’Allah bénisse le Niger, l’inonde de sa paix et nous assure tous d’un bon ramadan ! Amine ! ».

Onep

22 mai 2019 
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique