Bruxelles/Résultats des élections européennes du 26 mai 2019 : Une forte participation et une progression des verts au sein du futur parlement

Bruxelles/Résultats des élections européennes du 26 mai 2019 : Une forte participation et une progression des verts au sein du futur parlement Les résultats du scrutin européen qui s’est déroulé du 23 au 26 mai 2019 dans les 28 pays de l’union Européenne viennent d’être dévoilés. Dans l’ensemble, les électeurs européens se sont massivement rendus aux urnes : la participation atteindrait 51% dans 27 pays de l’Union, selon les chiffres communiqués par le parlement.
Il faut d’abord noter que les élections européennes ont surtout été marquées par les bons résultats des écologistes, une forte participation et la progression des verts au sein du futur parlement de l’Union. L’on ne saurait non plus passer sous silence les victoires de Marine Le Pen en France, Matteo Salvini en Italie, Nigel Farage au Royaume-Uni et Bart De Wever en Belgique
En ce qui concerne la Belgique, la N-VA (nationalistes flamands) reste le parti le plus représenté à la chambre, mais passe de 33 élus à 25 sur les 150 que compte l’hémicycle. Les socialistes ont obtenu le plus de sièges (29) à la chambre avec respectivement 20 sièges pour le PS et 9 pour le sp.a. Les libéraux arrivent deuxièmes avec 26 sièges au total (14 pour le MR et 12 pour l’Open Vld). Les verts récoltent pour leur part 21 sièges (13 pour Ecolo et 8 pour Groen), le parti d’extrême droite-droite Vlaams Belang en décroche 18, talonné par les chrétiens-démocrates qui en obtiennent 17 (12 pour le CD&V et 5 pour le cdH). Le PTB-PVDA en remporte 12 tandis que le DéFI se procure 2 sièges.
En Belgique , sur les 75 députés wallons élus à l’issue du scrutin de ce dimanche , 31 sont des femmes( 7 sur 23 au PS, 11 sur 20 au MR, 5 sur 12 chez Ecolo, 4 sur 10 au cdH et 4 sur 10 également du coté du PTB) : elles représenteront donc qu’un peu plus de 41% des parlementaires régionaux durant la législature à venir alors qu’elles constituent plus de la moitié de la population, nous informe le journal l’avenir du 27 mai 2019.
Selon quelques journaux de la place, des discussions seront organisées très prochainement en vue de former une majorité au niveau fédéral, mais
aussi pour chaque Parlement régional, c'est-à-dire pour les Parlements flamand, wallon, bruxellois, et germanophone. Cette majorité sera probablement obtenue suite à une coalition de plusieurs partis politiques.
En France, le Rassemblement National RN de marine Le Pen a devancé d’environ 1% la liste soutenue par le président Emmanuel Macron. Selon les résultats publiés par le ministère de l’intérieur, le mouvement d’extrême droite et sa tête de liste Jordan Bardella s’imposent avec 23,3% des suffrages, en deçà de son score des européennes de 2014(24,9%). La liste Renaissance pro-Macron menée par l’ex-ministre Nathalie Loiseau suit à 22,4%. Une dizaine de points derrière, l’écologie-Les Verts(EELV) surprennent en obtenant 13,4%, alors qu’ils étaient donnés sous les 10% par les sondages.


En Hongrie, le dirigeant populiste hongrois Viktor Orban a largement remporté l’élection européenne dans son pays. En Autriche, le parti conservateur du chancelier autrichien Sébastien Kurz est arrivé largement en tête, devant les sociaux démocrates et le parti d’extrême droite FPÖ.
En Espagne, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez est le seul socialiste à sortir grand vainqueur du scrutin dans ce grand pays. En Grèce, le parti Syriza (gauche radicale) a été devancé de plus de 8 points par le principal parti d’opposition de droite, la nouvelle démocratie. Le premier ministre Alexis Tsipras a par conséquent annoncé qu’il convoquerait des élections anticipées.
En Italie, l’homme fort de la politique italienne, Matéo Salvini, a encore renforcé son emprise sur le gouvernement populiste au pouvoir à Rome, après les élections européennes ou la ligue a dépassé les 34% tandis que son allié le mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème) est tombé à 17%, selon des résultats quasi-définitifs.
En somme, les élections européennes 2019 se sont bien déroulées au niveau des différents Etats membres de l’UE. Il reste à savoir qui sera le président de la commission européenne, et qui sont sortis gagnants ou perdants de ce scrutin ? Les jours à venir nous en édifieront davantage.

Saadi Sanda, AP/Ambassade du Niger à Bruxelles

29 mai 2019
Source :  http://www.ambaniger-bruxelles.be/i

Imprimer E-mail

Politique