Visite du ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement sur des sites d’hébergement des participants à la Conférence de l’UA : Le Pr Issoufou Katambé s’enquiert de l’état des installations hydraulique

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Pr Issoufou Katambé, a effectué, le samedi 29 juin dernier, des visites au niveau des infrastructures retenues pour accueillir et héberger les hôtes du Niger, participant à la Conférence de l’Union africaine, qui se tiendra dans quelques jours à Niamey. L’objet de la visite est de s’enquérir de l’état des installations hydraulique.

La délégation qui accompagnait le ministre Katambé s’est rendue à l’Aéroport International de Niamey rénové, aux hôtels Noom, Radison, Bravia, MIM, ainsi qu’aux cités Futura, UA 1, Dan Gara et au Centre de Conférence Mahatma Gandhi, en construction. Au niveau de tous ces sites, le ministre et sa délégation ont visité les installations en eau, les bornes fontaines, les salles d’eau, bref toutes les installations qui fonctionnent à l’eau. Des explications et des détails ont été donnés, par les responsables en charge de la question, sur les différents sites. A l’issue de ses visites, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, s’est réjoui du constat fait sur place, hormis quelques difficultés soulevées au niveau de certains sites. «Tout de suite, je vous dirai que je suis satisfait. Car partout où nous nous sommes rendus, nous avons constaté que toutes les dispositions ont été prises pour que le problème d’eau ne se pose pas au niveau de ces sites d’accueil et d’hébergement », a-t-il dit.

Selon le ministre, là où il n’y a pas d’eau, il ne peut pas y avoir de conférence. « L’eau c’est la vie et l’assainissement c’est la dignité», a déclaré Pr Katambé. Cependant, a-t-il relevé, il y a deux problèmes qui ont été soulevés. « Pour le premier, il a été soulevé la question de la pression, qui est faible dans certaines infrastructures. Les spécialistes nous ont rassuré que c’est un problème qu’on peut résoudre très rapidement, dans les prochaines heures. Le second problème posé, qui est indépendant de l’hydraulique, est celui de l’énergie électrique. Dans certains hôtels notamment, il a été souhaité que des dispositions soient prises, par la NIGELEC, pour qu’il n’y ait pas de coupures d’électricité», a précisé le ministre

Katambé. Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a saisi l’occasion de cette visite pour remercier et encourager les entrepreneurs privés nigériens qui se sont impliqués et investis pour aider l’Etat dans la réalisation des infrastructures, notamment hôtelières.

Mahamadou Diallo(onep)

1er juillet 2019
Source :  http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique