Début de la campagne des élections professionnelles : La CDTN invite ses membres à une mobilisation responsable et sereine

Dans quelques jours, plus précisément le 31 juillet 2019, les douze centrales syndicales des travailleurs nigériens s’affronteront, à travers les urnes, pour la détermination de la centrale la plus représentative d’entre elles. A cet effet, les militants et militantes, représentants des syndicats affiliés à la Confédération démocratique des travailleurs du Niger (CDTN) se sont réunis, samedi dernier au siège de la centrale, à Niamey pour le lancement de la campagne de ces élections professionnelles. Il s’est agi pour le Bureau Exécutif National de rappeler à ses membres les enjeux de ces élections.

Dans son message lors du lancement de la campagne, le Secrétaire Général de la CDTN, M. Idrissa Djibrilla a d’abord retracé l’historique de la centrale, notamment sa genèse ainsi que ses exploits. En effet, de l’ancienne alternative crédible aux exigences des travailleurs (ACET) créée en 2001, à l’actuelle CDTN, la centrale a pris en charge les différentes exigences des travailleurs. Le Secrétaire Général cite entre autres, le rejet de l’ordonnance portant régime de retraite anticipée ; le déblocage des avancements au choix ; le remboursement de 11 mois d’arriérés de salaire ; la transformation du Fonds national des retraites (FNR) en Caisse autonome des retraites du Niger (CARENI) ; le paiement des incidences financières liées aux avancements et reclassements et l’organisation d’élections professionnelles, en vue de déterminer la représentativité des organisations syndicales.

Le SG de la CDTN de rappeler que la centrale a participé à toutes les luttes pour la sauvegarde du cadre démocratique et de l’Etat de Droit au Niger. Du reste, la CDTN est restée un membre actif du mouvement social, malgré toutes les embuches ayant émaillé son combat. Cette prédisposition l’a amenée sur le terrain de la lutte aux côtés des autres organisations de la société civile en 2005, 2006, 2009 et 2010. « D’ailleurs nos prises de position tant sur la gouvernance que sur les différentes questions brulantes de l’heure en disent long et c’est avec un élan de lutte et de responsabilité que nous évoluons à l’intérieur de l’Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) chargée de défendre les acquis des travailleurs, mais également de faire aboutir les revendications, depuis 2009 », a-t-il indiqué.

M. Idrissa Djibrilla a ensuite décliné les engagements de la CDTN pour l’amélioration de la situation socioprofessionnelle au Niger. Forte de sa combativité, dit-il, la CDTN s’engage à tout mettre en œuvre pour restaurer, encore une fois de plus, la dignité des travailleurs en exigeant du gouvernement le respect de ses engagements. Il s’agit notamment, de l’harmonisation de la grille salariale et l’adoption d’un régime indemnitaire uniforme ; du paiement à terme échu des agents contractuels, des agents de l’éducation et de la santé ; l’adoption de mécanisme permettant de mettre fin à la contractualisation ; la régularisation des avancements au choix 2016, 2017, 2018, 2019 et l’apurement définitif des incidences financières par l’activation du code rappel. La centrale entend améliorer les conditions de la liberté syndicale, du dialogue social entre syndicats affiliés et leurs partenaires

« Il est donc indiscutable que de tels enjeux méritent que les différents syndicats affiliés à la CDTN se mobilisent davantage pour, qu’en cas de victoire qui est d’ailleurs certaine incha Allah, que nous soyons en mesure de créer le rapport de force nécessaire pour l’aboutissement de ses engagements. Il est donc urgent et impérieux que tous les syndicats affiliés resserrent les rangs pour un vote massif et éclatant le 31 Juillet 2019, pour donner au cadre syndical les moyens de pérenniser le flambeau de la lutte, tel que nous l’avons hérité des pionniers du mouvement syndical nigérien», a déclaré M. Idrissa Djibrilla.

Il faut noter la présence à cette activité, des membres du premier Bureau Exécutif National de la structure, venus soutenir la mobilisation. Par ailleurs, les dirigeants de la centrale ont exhorté les membres à une mobilisation responsable et sereine, pour un éclatant triomphe.

Mahamane Chékaré Ismaël Et Farida Ibrahim Assoumane

15 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique