Zinder : Inauguration d’un Centre d’accueil et d’assistance aux victimes de la traite des personnes

Le Secrétaire général de la région de Zinder, M. Maman Harou, a présidé, le jeudi 18 juillet dernier, la cérémonie d’ouverture du Centre d’accueil et d’assistance aux victimes de la traite des personnes et du trafic illicite des migrants. Ce Centre a été créé par l’Agence Nationale de lutte contre la Traite des Personnes et le Trafic illicite des migrants (ANLTP/TIM) avec l’appui financier de l’Organisation Internationale des Migrations (OIM). La cérémonie s’est déroulée en présence de la Directrice générale de l’ANLTP/TIM, des autorités administratives et coutumières, de la Représentante de l’OIM, des autorités judiciaires et des responsables des projets et Programmes ainsi que ceux des ONG et Associations de développement.

Ce centre entièrement équipé a une capacité d’accueil de 40 places. Pour le Secrétaire général de la région, l’installation du Bureau régional de l’ANLTP à Zinder a pour rôle de sensibiliser, de former et d’éduquer les communautés sur les conséquences et les risques liés à la traite des personnes et aux migrations. « La création de ce Centre est rendu possible grâce à l’engagement et la volonté du Président de la République» a insisté M. Maman Harou.

Au regard de l’ampleur du phénomène de la traite des personnes et des migrations dans la région, le Secrétaire général de la région de Zinder a exhorté les animateurs du Centre à s’investir pour que les résultats soient à la hauteur des attentes. Il a enfin témoigné sa reconnaissance à l’endroit des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) en particulier à l’OIM pour leur accompagnement dans le cadre de la lutte contre la traite des personnes et les migrations irrégulières.

La Directrice générale de l’ANLTP a dans son intervention relevé que si ce Centre n’existe qu’au Niger, cela dénote de la volonté des autorités de la 7ème République. «Le Niger a reçu en 2019 le prix de la lutte contre la traite des personnes par les partenaires Techniques et Financiers (PTF) qui estiment que le Niger est l’un des pays qui a fourni beaucoup d’efforts en matière de renforcement du cadre institutionnel et juridique et en matière de référencement des victimes » a rappelé Mme Gogé Maimouna Gazibo.

La Représentante de l’OIM, Mme Eva PONS a déclaré que ce Centre va assurer la prise en charge alimentaire et médicale ; il fournira des kits d’hygiène et de matériel d’activités récréatives, y compris la réintégration à travers un projet de vie aux victimes. Peu après la cérémonie d’inauguration, la Directrice générale de l’ANLTP et le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Zinder ont animé un point de presse pour éclairer le public sur la mission dévolue au Centre et les conditions d’accès aux victimes de la traite des personnes.

Siddo Yacouba, ANP-ONEP/ Zinder

23 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique