Lancement officiel de la plateforme des femmes du G5 Sahel : Pour une plus grande implication des femmes dans les questions de paix et de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent

La plateforme nationale Niger des femmes du G5 Sahel est désormais officiellement opérationnelle. La cérémonie de lancement de cette structure s’est déroulée hier mardi 23 juillet 2019 à l’hôtel Gaweye de Niamey sous la présidence de la ministre de la Promotion de la femme et de la Protection de l’enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, en présence des membres du gouvernement et des représentants des organisations internationales et de plusieurs structures partenaires dont le G5 Sahel et ONUFEMMES ainsi que des représentants des ONG et associations.

Dans son propos liminaire de lancement de la plateforme, la ministre a rappelé que c’est sous la présidence en exercice (2018-2019) du Niger du G5 Sahel qu’une feuille de route a été élaborée dans laquelle la plateforme des femmes du G5 Sahel occupe une place de choix. Cette feuille de route comportait entre autres activités prioritaires, l’adoption des textes réglementaires et la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du plan d’action et la visibilité du processus de prise en compte du genre au G5 Sahel. Mme Elback Zeinabou de rappeler plusieurs actions réalisées dans ce cadre, comme la réunion des experts en octobre 2018, la réunion statutaire des ministres en charge de la femme et du genre des pays du G5 Sahel ainsi que le lancement officiel des activités de la plateforme des femmes du G5 Sahel en octobre dernier à Niamey.

La ministre en charge de la Promotion de la Femme a ajouté que ces rencontres ont permis des avancées significatives et d’adopter les textes statutaires et réglementaires et de lancer une grande action de plaidoyer en vue de promouvoir les contributions des femmes. « Une avancée à mettre à l’actif du président Issoufou Mahamadou sous sa présidence en exercice du G5 Sahel» a-t-elle estimé avant de souligner que les ministres en charge des questions de femmes et du genre des pays membres ont recommandé l’opérationnalisation effective de la plateforme en mettant ses démembrements dans chaque pays. Le lancement officiel de la plateforme Niger du G5 Sahel, grâce à l’appui de la coordination nationale du G5 Sahel au ministère du Plan, s’inscrit donc dans la droite ligne et la mise en œuvre de cette recommandation.

Mme Elback Zeinabou a annoncé que le lancement officiel de cette plateforme Niger des femmes du G5 Sahel sera suivi de l’élaboration du plan d’actions et de mise en place des antennes régionales de la plateforme dans toutes les régions du pays. Et cela, en vue de faire mieux connaitre celle-ci et d’asseoir un mécanisme pour la sensibilisation des populations sur les questions de paix et de sécurité, la lutte contre l’extrémisme et le radicalisme violent et la prévention des conflits. La ministre de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant a expliqué que les antennes seront constituées de tous les acteurs qui travailleront en synergie pour garantir l’efficacité des actions de sensibilisations à mener.

Pour sa part, le point focal G5 Sahel Niger a rappelé le contexte sous régional sahélien marqué par la montée du terrorisme, les trafics d’armes, de drogues et de personnes affectant particulièrement les femmes et les enfants, qui caractérisent le Sahel au moment de la création du G5 Sahel en 2014. M Elhadj Mamane Saidou a expliqué que c’est pourquoi, le G5 Sahel a décidé de mettre en œuvre des stratégies et actions concernant ces deux groupes à savoir le réseau des conseils nationaux des jeunes et les plateformes des femmes. Il s’agit, dit-il, d’intégrer les femmes dans tous les programmes et politiques de développement du G5 Sahel et de les impliquer  

effectivement dans le processus de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent. Il a réitéré la disponibilité du comité national de coordination du G5 Sahel à accompagner   la plateforme des femmes du G5 Sahel tout en fondant l’espoir que l’installation future des antennes régionales donnera un nouvel élan aux activités de l’organisme qui regroupe les cinq pays du Sahel.

l Zabeirou Moussa

23 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique