Elections professionnelles : Le scrutin s’est déroulé dans le calme et la sérénité, selon le ministre en charge de l’Emploi M. Mohamed Ben Omar

Les élections professionnelles se sont déroulées hier 31 juillet sur toute l’étendue du territoire nationale. A Niamey, le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, M. Mohamed Ben Omar a effectué des visites au niveau plusieurs bureaux de vote installés dans les cinq (5) arrondissements communaux. Il s’est agi pour le ministre Ben Omar de constater l’ambiance dans laquelle se déroule le scrutin. Le ministre en charge de l’Emploi était accompagné dans ce déplacement par le gouverneur de la région de Niamey, le président de la Commission Nationale chargée des Elections Professionnelles (CONEF), les cadres du ministère et les Secrétaires généraux des 12 centrales syndicales engagées dans la compétition.

La région de Niamey compte 145 bureaux de vote. La première étape de la visite a conduit la délégation ministérielle au bureau de vote du premier arrondissement situé dans l’enceinte de l’école Yantala. Dans la matinée, la mobilisation était timide, les électeurs venaient en compte goute. Le ministre s’est ensuite rendu au bureau de vote installé au niveau du CEG 5, où l’engouement et la mobilisation sont visibles. Les agents détenteurs de leurs cartes d’électeurs sont présents afin de voter. La délégation s’est ensuite rendue à l’école Canada où se trouve le bureau du 3ème arrondissement et à l’école Gamkalé pour le 4ème arrondissement puis au CES Harobanda pour le 5ème arrondissement et enfin au bureau de vote installé dans le hall du Ministère en charge de l’Emploi.

A l’issue de la visite, le ministre Mohamed Ben Omar a dit constater que dans l’ensemble des bureaux de vote, les opérations se déroulent dans le calme. Selon lui, les électeurs ont bien compris l’importance et l’enjeu du scrutin. « Cela prouve que, nous aurons des résultats à la hauteur de nos espérances. Ces élections constituent une véritable école. Malgré les faibles moyens des centrales syndicales, on sent l’engagement des électeurs. Nonobstant que c’est la première édition au Niger, on peut dire tout est bien dans l’ensemble», a déclaré le ministre en charge de l’Emploi.

Pour les responsables des centrales syndicales, les élections se déroulent dans la tranquillité. Toutefois, ils appellent les travailleurs qui n’ont pas encore reçu leurs cartes de se rendre dans les

bureaux de vote pour exercer leur droit. Cette tranquillité s’explique selon le Secrétaire général de l’USTN parce que ces élections sont organisées par les travailleurs pour les travailleurs. «C’est une première expérience pour le Niger, je pense que les prochaines élections seront mieux perfectionnées par rapport à la première », a déclaré M. Zaman Allah Mahaman.

De son côté, M. Abdou Souley, Secrétaire Général de l’UDTN a salué les efforts du gouvernement pour son soutien dans l’organisation des élections professionnelles. Il a aussi appelé les travailleurs nigériens à se mobiliser pour la réussite. « Avec l’atmosphère de calme que nous avons constaté dans les bureaux de vote. Je peux dire aux travailleurs nigériens que toute centrale syndicale qui gagne c’est le Niger qui gagne », a-t-il souligné.

Il faut noter que pour ces élections, le fichier électoral contient environ 185 000 électeurs. Pour être représentative, la centrale syndicale doit totaliser au moins les 5% des suffrages exprimés valables.

l Seini Seydou Zakaria

1er août 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique