Diffa : Mise en place de l’antenne régionale de la plateforme des femmes du G5 Sahel

La cérémonie consacrant la mise en place de la plateforme régionale des femmes du G5 Sahel, s’est déroulée le mardi 20 août 2019 dans la salle de réunion du Conseil Régional de Diffa, sous la présidence du Secrétaire général du Gouvernorat, et en présence du 2ème Vice-président du Conseil, du Préfet entrant Aboubé Warghazan Adamou, de la Coordonnatrice Nationale de la Plateforme des femmes du G5 Sahel du Niger, du Maire de la commune urbaine de Diffa, de l’honorable chef de canton de la Koumadougou, des directeurs régionaux et départementaux, des représentantes des organisations féminines et de plusieurs autres invités.

Dans son allocution d’installation de la plateforme, le Secrétaire général du Gouvernorat a salué   la forte mobilisation des femmes avant de s’appesantir sur l’objectif de cette importante structure. M. Yahaya Godi a souligné qu’il s’agit d’asseoir un mécanisme pour la sensibilisation des populations sur les questions de paix et de sécurité pour prévenir   et   gérer les conflits au niveau déconcentré. Ce mécanisme consistera à mettre en place ladite antenne régionale de la Plateforme composée de 06 (six) personnes issues de structures et institutions que sont la Direction Régionale de la Promotion de la femme et de la Protection de l’Enfant; et les associations féminines et celles du monde rural. Aussi, des personnes ressources seront désignées en fonction de la spécificité de la région.

Auparavant, le Maire de la Commune urbaine de Diffa a souhaité la chaleureuse bienvenue aux participants avant de dire toute la joie qui l’anime pour le choix de sa commune pour abriter ladite cérémonie. Quant à la Coordonnatrice Nationale de la Plateforme, elle a souligné le rôle et l’importance de cette plateforme avant de noter les deux priorités inscrites à savoir ; l’adoption des textes statutaires et réglementaires de la Plateforme, suivie de la   mobilisation des ressources pour la mise en œuvre de son plan d’actions ; et la visibilité du processus de prise en compte du genre au G5 Sahel. Mme Chaibou Hadjia Nana Aïcha de poursuivre en soulignant que plusieurs rencontres ont permis d’adopter les textes statutaires et réglementaires de la plateforme des femmes et de lancer une grande action de plaidoyer en vue de promouvoir la contribution des femmes à la paix et à la sécurité au Sahel. Cela a marqué le démarrage des activités de la Plateforme des femmes.

Mato Adamou ONEP Diffa

22 août 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique