A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit l’envoyé spécial du Président de la République de l’Afrique du Sud, l’Ambassadeur de France au Niger et l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite

Le Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, a reçu hier trois (3) personnalités. C’est ainsi qu’il s’est d’abord entretenu avec M. Jeffrey Radebé, envoyé spécial du Président sud-africain. A sa sortie d’audience, M. Jeffrey Radebé a déclaré qu’il est venu transmettre le message du Président sud-africain au Président Issoufou Mahamadou, suite aux événements récents qui se sont produits en Afrique du Sud, au cours desquels huit (8) sud-africains et deux (2) Zimbabwéens ont perdu la vie. Le Président sud-africain a dit dans un message spécial que ce qui s’est passé en Afrique du Sud ne reflète pas les valeurs dudit pays et cela ne va pas freiner le projet qu’ils sont en train de mener par rapport à l’agenda 2063 pour l’Afrique, rapporte l’envoyé spécial.

Comme l’a expliqué M. Jeffrey Radebé, le Président sud-africain a fermement condamné ces actes et a instruit qui de droit pour que des investigations soient menées afin que ceux qui ont perpétré ces actes subissent la rigueur de la loi. « Bien que les Nigériens ne soient pas affectés par les événements, notre Président nous a instruit pour transmettre ce message direct au Président de la République du Niger, Président en exercice de la CEDEAO, Vice-Président de l’Union Africaine et Champion de la ZLECAF», a-t-il soutenu. «Notre Président a instruit le chargé des Affaires Internationales pour que l’accord soit signé en marge des événements des Nations-Unies qui se tiendront la semaine prochaine », a affirmé l’envoyé spécial du Président de la République de l’Afrique du Sud.

Le Président Issoufou Mahamadou a ensuite reçu l’Ambassadeur de France au Niger, SE. Alexandre Garcia. A sa sortie d’audience, le diplomate français a confié qu’ils ont parlé essentiellement avec le Chef de l’Etat du récent sommet de la CEDEAO, que le Président Issoufou a coprésidé et dont les discussions ont porté sur la lutte contre le terrorisme. « J’ai recueilli l’analyse du Chef de l’Etat sur cet important événement et sur les efforts de la CEDEAO en matière de lutte contre le terrorisme, qui constitue un souci non seulement pour les Etats du Sahel mais aussi pour l’ensemble de la région de l’Afrique de l’Ouest », a indiqué l’Ambassadeur de France au Niger. L’échange a également porté sur le partenariat pour la stabilité et la sécurité au Sahel, ce fameux P3S qui a été lancé par le Président Emmanuel Macron, la Chancelière Angela Merkel et le Président Marc Christian Kaboré à l’occasion du G7 à Biarritz, une initiative qui vient compléter et non pas remplacer les efforts déjà existants, a indiqué SE. Alexandre Garcia. Il a notamment parlé des efforts du G5 Sahel qu’ils continueront plus que jamais à soutenir pour élargir les mobilisations internationales en faveur du Sahel dans la lutte contre le terrorisme et élargir le moyen mis à sa disposition et tous les aspects d’intervention du secteur de la défense mais aussi de la sécurité intérieure et de la justice. La perspective prochaine du Niger au Conseil de Sécurité des Nations-Unies dont l’Assemblée générale est prévue pour la semaine prochaine était également au centre des échanges.

Le Président de la République s’est enfin entretenu avec l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Niger, SE Turki Ben Naji Abdoulkadir Al Ali. Le diplomate saoudien a confié qu’il est venu transmettre les salutations du Serviteur des deux (2) Saintes Mosquées et du Prince Héritier et exprimé le remerciement de l’Arabie Saoudite pour la position du Niger, celle de soutenir le pays dans les épreuves qu’il traverse, suite aux récentes attaques qui ont visé des installations pétrolières du pays. « Aussi, j’ai eu à présenter au Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou la situation au Moyen orient car les conséquences de ces attaques ne se limitent pas seulement au niveau de l’Arabie Saoudite mais affectent toute l’économie mondiale », a précisé SE Turki Ben Naji Abdoulkadir Al Ali. Le Chef de l’Etat a exprimé son soutien ferme à l’Arabie Saoudite dans cette situation et a condamné fermement ces attaques, a conclu le diplomate saoudien.

Aïchatou Hamma Wakasso

20 septembre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique