Élections présidentielles de 2021 : Cette sortie du Général Salou Djibo qui risque de troubler Bazoum Mohamed

  Élections présidentielles de 2021 : Cette sortie du Général Salou Djibo qui risque de troubler Bazoum MohamedPlus les élections présidentielles de 2021 s’approchent à grands pas, plus les choses se clarifient par rapport aux intentions prêtées à l’ancien Général de corps d’armée Djibo Salou d’être dans la course au fauteuil que va céder le président Issoufou Mahamadou. Le samedi dernier, l’ancien chef de la junte militaire du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie a fait sa toute première apparition publique aux côtés de ses partisans du parti «Paix-Justice-Progrès» que de nombreux analystes présentent comme son parti qui va parrainer sa candidature. C’était au cours d’une manifestation organisée à l’Académie des arts martiaux de Niamey. Sur les images diffusées par des chaines de télévisions, on voyait l’ancien Général Djibo Salou afficher un sourire serein, bien que la salle n’était pas si archi-comble. Pour des analystes de la chose politique, l’homme doit avoir des fortes assurances pour espérer bousculer tout ce que le Niger compte comme potentiels candidats afin d’’accéder à la magistrature suprême. Et ces analystes estiment que l’ancien Général ne va sans doute pas simplement compter sur le fait qu’il a renversé l’ancien président Tandja Mamadou pour espérer conquérir les coeurs des Nigériens dont l’admiration pour l’ancien Chef de l’Etat est connue de tous.

Ces analystes croient dur comme fer que l’hypothèse du deal qui existerait entre l’ancien Général et le président sortant Issoufou Mahamadou n’est toujours pas à écarter. Ils font observer qu’il n’y a presque plus d’engouement au sein du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA) autour de la candidature du président du parti présidentiel et ministre de l’Intérieur Bazoum Mohamed. Selon ces observateurs, des caciques de ce parti ne croient plus aux déclarations du président Issoufou Mahamadou tendant à montrer au monde entier que Bazoum Mohamed est «leur» candidat. Avec la sortie de l’ancien Général Djibo Salou aux côtés du parti PJP, le doute risque encore de s’amplifier au sein du principal parti au pouvoir. Il y a quelques jours, des rumeurs avaient fait cas de l’adhésion de certaines personnalités du PNDS-TARAYYA au parti de l’ancien Général. Même si la personnalité concernée a démenti, les analystes pensent que de telles rumeurs ont toujours annonciatrices de certaines vérités. Il est évident que cette première sortie de l’ancien Général Djibo Salou risque de troubler le candidat déclaré du PNDS-TARAYYA qui voit ses chances d’accéder au pouvoir s’amenuiser de jour en jour.

Amadou Madougou

20 septembre 2019
Publié le 11 septembre
Source : Le Monde d’Aujourd’hui

 

Imprimer E-mail

Politique