Congrès de Lumana F.A : Bazoum Mohamed, pris entre la légalité et la pression politique

Bazoum_Mohamed_03.jpgSelon des sources proches du PNDS, une forte pression serait en train d’être exercée sur le ministre de l’intérieur, Bazoum Mohamed, afin qu’il délivre un récépissé à Oumarou Noma et consorts, au détriment du Moden Fa Lumana dont le congrès, à Niamey, a enregistré l’ensemble des instances du parti. Ce que le ministre de l’intérieur se refuserait catégoriquement à faire, soutenant que le congrès d’Oumarou Noma et ses camarades est loin d’avoir rempli les conditions requises pour être validé comme un congrès du parti Lumana F.A.

À en croire nos sources,aujourd’hui c’est le refus du ministre de l’Intérieur de valider « le foyandi » de Noma et consorts qui fait grincer des dents au sommet de l’Etat. Cela, sans tenir compte que Bazoum Mohamed a, depuis quelque temps compris qu’il faut arrêter de détruire pour vouloir récupérer les morceaux après. Et qu’en politique il n’y a jamais, «jamais ». En tout état de cause, les jours à venir nous édifieront.

21 septembre 2019
Source : Le Courrier

 

Imprimer E-mail

Politique