Réaménagement technique du gouvernement : Kalla Moutari, déclaré persona non grata à la tête du ministère de la Défense

Réaménagement technique du gouvernement : Kalla Moutari, déclaré persona non grata à la tête du ministère de la DéfenseLe récent réaménagement technique du gouvernement n’a pas fait que des heurs. Outre Mohamed Bazoum qui a vu flétrir sa toute puissance, avec le retrait de la sécurité publique de ses mains, un autre, Kalla Moutari dont on parle peu, a fait également les frais de ce décret présidentiel. Que reproche-t-on à Kalla Moutari pour le dégommer d’un poste où il a pratiquement fini de croire que l’armée nigérienne, c’est son affaire, sa chasse gardée ? Il le sait peut-être. Instruit de ne pas quitter Niamey alors qu’il allait embarquer pour Maradi où il devait parrainer une grandiose cérémonie de défection de militants d’autres partis politiques en faveur du Pnds Tareyya, Kalla Moutari s’est entendu dire qu’il allait permuter, au sein du gouvernement, avec son homologue et camarade Issoufou Katambé de l’Hydraulique et de l’Assainissement, non moins président de la section Pnds de Tahoua. Assommé par la nouvelle, Kalla n’a pu, selon des sources politiques crédibles, s’empêcher de larmoyer. C’est un cou dur pour cet homme qui préfère, a rapporté notre confrère Le Républicain, faire son business d’achat de véhicules 4X4 qui lui rapporte de grosses rétro-commissions plutôt que de mettre un sou dans la réparation et la maintenance des hélicoptères et avions de l’armée, cloués au sol depuis des lustres. C’est, donc, la fin des haricots pour Kalla Moutari visés, selon nos sources, par des officiers qui le trouvent trop porté sur les affaires. 
Laboukoye
28 septembre 2019
Source : Le Courier

Imprimer E-mail

Politique