Coopération Niger-Japon : Signature des échanges de notes de 7 milliards CFA concernant l'octroi de deux dons du Gouvernement du Japon au Niger

L’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Japon au Niger avec résidence en Côte d'Ivoire, SE KURAMITSU Hideaki, et la Secrétaire générale du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur, Mme Diallo Amina Djibo ont procédé, le 4 octobre dernier à Niamey, à la signature des Echanges de Notes concernant l'octroi de deux dons du Gouvernement du Japon au Niger relativement au renforcement de capacité de l'Office National des Aménagements Hydro-Agricole (ONAHA) et à la fourniture du riz au Niger. Ce soutien du gouvernement japonais vise à réaliser la sécurité alimentaire, nutritionnelle et le développement agricole durable au Niger.

Peu après avoir apposé sa signature sur les documents de convention, l’Ambassadeur du Japon au Niger a expliqué que le premier accord ainsi signé est relatif au Projet de renforcement des capacités de l'Office National des Aménagements Hydro-Agricole (ONAHA) financé par le Gouvernement du Japon à hauteur d’un milliard 194 millions de Yens japonais soit environ six (6) milliards de francs CFA. « Ce don est destiné à l'achat de grosses machines à savoir des excavatrices hydrauliques, des bulldozers, des tracteurs et des camions citernes à eau pour des travaux de génie civil ainsi que des équipements et pièces de rechange », a déclaré SE KURAMITSU Hideaki.

L’ambassadeur du Japon au Niger a rappelé qu’il y a environ une trentaine d'années, le Japon avait déjà fourni de grosses machines et équipements nécessaires au bon fonctionnement de l'ONAHA. « Ce lot important de matériel est bien utilisé depuis longtemps et continue d'aménager les périmètres irrigués du territoire nigérien », a-t-il indiqué. Par ailleurs, SE KURAMITSU a exprimé sa joie pour cette nouvelle assistance du Japon qui permettra à l'ONAHA d'être encore plus performant sur le terrain et de continuer à jouer pleinement son rôle important d'appui à la sécurité alimentaire de ce pays.

Quant au deuxième accord, il est relatif au Programme d'Assistance Alimentaire au titre de l'année fiscale 2019. D'un montant de 300 millions de Yens japonais, soit environ 1 milliard 500 millions de francs CFA, ce don est destiné à fournir du riz au Niger afin de combler le déficit alimentaire dans le pays. « L'Assistance Alimentaire constitue un appui à la stabilité du Niger, à travers la fourniture de denrées alimentaires », a souligné l’ambassadeur du Japon au Niger. « Elle a aussi pour objectif d'améliorer la balance des paiements du pays et de favoriser d'importantes économies de devises qui auraient dues être affectées à l'importation du riz », a ajouté SE KURAMITSU Hideaki avant de préciser que le Fonds de contrepartie constitué des recettes de la vente du riz, servira plus tard, après consultations entre les Gouvernements japonais et nigérien, à financer divers projets de développement socio-économiques dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation et bien d'autres.

Pour sa part, la Secrétaire générale du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'Extérieur a rappelé que l’amélioration du niveau global des conditions de vie des populations est l'une des préoccupations majeures des autorités de la 7eme République. C'est pourquoi depuis 2011, « un programme de gouvernement dit programme de renaissance du Niger a été mis en place dont un pilier majeur intitulé l'initiative « 3N », ‘’les Nigériens nourrissent les Nigériens’’ qui vise l’atteinte de l’objectif faim zéro en 2021 et zéro importation du riz en 2023 », a-t-elle précisé. « En décidant d'accompagner le gouvernement du Niger dans son combat tendant au développement économique et social, la coopération japonaise vient une fois de plus témoigner l'intérêt que le Japon porte au Niger et à son peuple », a estimé Mme Diallo Amina Djibo avant d’exprimer la reconnaissance du peuple nigérien au gouvernement japonais pour cette marque de solidarité.

Mamane Abdoulaye

07 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique