Tahoua / Enrôlement des citoyens au fichier électoral biométrique dans la Commune Rurale de Tsarnaoua : Environ 22.000 personnes déjà inscrites sur une estimation de 32.243 au 25 octobre dernier

Lancé il y a deux semaines, le processus d’enrôlement des populations au fichier électronique biométrique est à sa fin dans la Commune Rurale de Tsarnaoua, qui constitue la première étape du Département de Konni. Le vendredi 25 octobre 2019, le président de la Commission Administrative de ladite Commune a indiqué que le processus se déroule très bien à leur niveau, grâce à l’implication des autorités municipales.

Lancé le 15 octobre dernier dans toutes les Régions concernées par la première phase du processus d’enrôlement biométrique, l’opération se poursuit normalement dans toutes les localités. A Tsarnaoua, la Commission Administrative locale suit le déroulement du processus au niveau des Centres d’Enrôlement et de Vote de la Commune (CEV). Elle est aussi chargée de participer aux missions de sensibilisation et de mobilisation des populations dans la Commune. La Commission est composée du responsable Communal de l’Etat Civil, des représentants des partis politiques légalement reconnus au niveau de la Commune, des représentants des associations de défense des droits de l’homme présentes dans la Commune et ceux des associations féminines.

Dans l’entretien qu’il nous a accordé, le président de la Commission Administrative de la Commune Rurale de Tsarnaoua, M. Assoumane Harouna, a souligné que le processus se déroule normalement. « Le travail se passe très bien depuis le lancement le 15 Octobre passé. Les agents d’enrôlement ont un délai de 14 jours dans la Commune à partir de la date du lancement. On n’a enregistré aucun problème en ce 11ème jour de conduite du processus. Il ya une parfaite collaboration entre les différentes équipes et les acteurs locaux, les contrôleurs, les superviseurs et les agents d’enrôlement. Toutes ces personnes travaillent en parfaite synergie d’actions avec la Commission, sans oublier les autorités communales qui ne cessent de poursuivre le travail de mobilisation des populations », a-t-il souligné.

Au 25 octobre 2019, environ 22 000 personnes ont été déjà enrôlées sur une estimation de 32 243 (chiffre des dernières élections de 2016), selon le président de la Commission Administrative de Tsarnaoua. À trois jours de la fin du processus, à Tsarnaoua, beaucoup reste à faire. Il revient de multiplier les actions de sensibilisations afin de mobiliser plus de personnes. « Nous sommes optimistes parce que les autorités municipales et les acteurs politiques sont à pied d’œuvre » a ajouté M. Assoumane Harouna. Ainsi, en collaboration avec les partis politiques et les autres acteurs de la commune, la Mairie a initié une tournée communale de sensibilisation et de mobilisation des populations pour le reste des jours.

La Commune Rurale de Tsarnaoua compte 46 Centres d’Enrôlement et de Vote. Elle a bénéficié de 249 agents, parmi lesquels se trouvent 220 opérateurs d’enrôlement, 25 contrôleurs d’enrôlement, 4 superviseurs Communaux. En plus de ses agents, la commune est appuyée par 2 opérateurs techniques qui appuient l’équipe en cas des problèmes techniques sur les appareils. Leur mission est de faciliter la maintenance des appareils en cas de problème.

M. Idrissa Béto Oumarou, un superviseur de la CENI, a expliqué que la mission du superviseur c’est d’envoyer les agents dans les différents CEV et de superviser le processus au niveau de chaque Centre. « Une fois sur le terrain, les agents sont assistés par les autorités coutumières et les autres acteurs notamment les représentants des partis politiques pour le bon déroulement du processus », a-t-il ajouté, confirmant qu’aucun problème n’a été enregistré à leur niveau et même au niveau des agents sur le terrain. Il a souligné que, le travail se fait avec l’ensemble des acteurs intervenants dans le processus, tout en notifiant que la CENI a mis à leur disposition, tous les moyens, nécessaires dont ceux de déplacement.

Ali Maman, Envoyé spécial

29 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique