Défense Nationale : 4 soldats survivants et 2 défunts de la bataille de Tongo-tongo reçoivent à titre posthume la Médaille de bravoure de l’Armée Américaine

Le General Richard D. Clarke, Chef des Services des Operations Spéciales de l’Armée Américaine, a décoré de la Médaille de Bravoure quatre soldats survivants et deux défunts de la bataille de Tongo Tongo pour leur bravoure lors de l’attaque terroriste survenue le 4 Octobre 2017. Cette cérémonie s’est déroulée au cercle MESS de Niamey en présence du Chef d’Etat-major Adjoint des armées, du Haut Commandant de la Garde Nationale du Niger, ainsi que de plusieurs haut gradés des Forces Armées Nigériennes et les familles des récipiendaires.

Avant de procéder a la remise de la médaille aux soldats distingués, le Chef des Services des Operations Spéciales de l’Armée Américaine a indiqué qu’il est souvent difficile de trouver de bons partenaires qui sont disposés « à se tenir à nos côtés pour combattre la tyrannie et la terreur afin de protéger leur propre pays et leur peuple, des partenaires qui partagent nos valeurs et nos objectifs communs ». Fier de les avoir trouvés au Niger, le Général Richard D. Clarke rappelle à l’assistance que la cérémonie vise justement «à honorer la bravoure et l’engagement de quelques hommes qui ont su bien incarner ce partenariat ».

Le Chef des Services des Operations Spéciales de l’Armée Américaine a ensuite expliqué qu’il existe un credo solennel dans le secteur des Operations Spéciales où chaque soldat promet de ne jamais laisser tomber un camarade aux mains de l’ennemi. «Les hommes à qui nous rendons hommage, dit-il, ont respectés leur credo en restant fidèles à leurs camarades sans distinction de nationalité. Leur bravoure, leur travail d’équipe, et leur engagement sont à la fois extraordinaire et inspirants », a déclaré le Général Richard D. Clarke.

Pour sa part, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique aux Niger, S.E Eric P. Whitaker, est revenu sur la longue tradition du Niger en matière de protection de ses frontières et de son peuple, même si cette protection a un grand coût. Les cérémonies de commémoration «sont solennelles et nous rappellent l’énorme sacrifice personnel que nos soldats ont fait, ainsi que les pertes endurées par leurs familles, tout cela au service de la Nation», a estimé le diplomate américain. Il a aussi ajouté que la présente cérémonie de décoration n’est pas pour « nous rappeler de ceux que nous avons perdu», mais pour «reconnaitre l’héroïsme et la bravoure des soldats nigériens». S.E Eric P. Whitaker a enfin loué la valeur de ces hommes qui ont su démontré «la férocité et le dévouement du Niger à protéger les Nigériens et à chasser le diable de son territoire».

A l’issue de cette cérémonie, le Caporal Moustapha Kakalé reçoit la Médaille Etoile de Bronze du Courage pour ses actions valeureuses et héroïques, les soldats de 2ème classe Ibrahim Assoumane, Abdou Kané et Kamel Issoufou Oumar reçoivent celle du Mérite de l’Armée pour le Combat pour service exceptionnellement méritoire. Parmi les soldats morts au combat à TongoTongo, l’Adjudant-Chef Soumana Bagué reçoit à titre posthume la Médaille Etoile de Bronze du Courage pour son accomplissement exceptionnellement valeureux et héroïque, et son compagnon tombé sur le même champ de bataille, le soldat de 2ème classe Abdoul Rachid Yarima reçoit lui aussi à titre posthume, la Médaille de Mérite de l’Armée du Courage pour ses exploits exceptionnellement valeureux et héroïques.

Souleymane Yahaya

31 octobre 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique