A la Primature : Le Chef du gouvernement reçoit la délégation du FMI et l’ambassadrice de l’UE pour «la campagne fin aux violences faites aux femmes et pour le maintien de la jeune fille à l’école au Niger»

Les memebres de la délégation de Fonds monétaire international (FMI), en visite de travail au Niger, avec à leur tête le Directeur adjoint de l’institution, M. David Lipton ont été reçue, dans l’après-midi du vendredi dernier, par le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini. La délégation était accompagnée au cours de cette audience par le ministre des Finances M. Mamadou Diop.

Cette audience intervient au terme de deux jours de mission de la délégation du FMI au Niger. D’après le chef de la délégation, cette rencontre a pour objectif de ‘’s’imprégner mieux de la situation économique du pays et également de constater le progrès de la relation entre le Niger et le Fonds monétaire international. A cet effet, rappelle M. David Lipton, la mission a eu à rencontrer, le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou; plusieurs membres du gouvernement dont le ministre des Finances; la communauté des affaires et des jeunes spécialisés dans le développement des technologies. Ainsi, la rencontre avec le Premier ministre a servi d’occasion pour faire la revue des travaux de la mission. «Nous sommes très fiers de dire que la relation entre le Fonds et le Niger est bonne, fructueuse et certainement utile, pour relever les défis auxquels le pays est confronté, dans les domaines sécuritaire; démographique; sanitaire; éducatif et dans celui lié au changement climatique. Nous avons constaté, dans ce cadre-là, compte tenu de l’environnement, qu’il est important que le FMI aide le Niger à renforcer ses finances publiques et à observer une certaine stabilité financière et bancaire. Et nous espérons que cela se fera et que les conclusions seront, tout à fait, à la hauteur de nos espoirs », a confié le Directeur adjoint du Fonds. M. David Lipton a, par ailleurs, exprimé son appréciation positive de l’hospitalité légendaire des autorités et du peuple du Niger, dont a bénéficié sa délégation durant son séjour. «Nous avons rencontré des gens qui nous ont vraiment ouvert les portes», a déclaré le chef de la délégation du FMI.

Auparavant, le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini a reçu l’ambassadrice de la campagne ‘’Fin aux violences faites aux femmes et pour le maintien de la jeune fille à l’école, au Niger’’, une élève en classe de CM2 au CSP ASSIFA de Niamey du nom de Sakina Souley Ladan. Elle était accompagnée par M. Daouda Mamadou Marthé, ministre en charge de l’Enseignement primaire; de la ministre de la Promotion de la femme et de la Protection de l’enfant, Mme. Elback Zeinabou Tari Bako et de la représentante de l’Union européenne au Niger Mme Ionete Denise. La jeune ambassadrice est allée remettre au Chef du gouvernement les symboles de ladite campagne. «J’ai remis au Premier ministre des bracelets ; des chapeaux et deux sacs. Je suis très contente pour ça. C’est la première fois que je rencontre le Premier ministre et des membres du gouvernement », a confié la jeune Sakina à sa sortie d’audience. L’ambassadrice de la campagne Fin aux violences faites aux femmes et pour le maintien de la jeune fille à l’école, au Niger, a saisi cette occasion pour adresser un message aux parents. «Inscrire une fille à l’école c’est éduquer toute une nation. C’est éviter aussi des mariages précoces», a-t-elle soutenu.

Mahamane Chékaré Ismaël (onep)

03 février 2020
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique.