Les nouvelles du Pays


  • Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

    Fin de formation du 5ème Contingent de la MUNISMA à Ouallam : 850 soldats prêts à se déployer au Mali

Elback Zeinabou Tari BakoA l’instar des autres pays du monde, le Niger commémore aujourd’hui 8 mars, la Journée Internationale de la Femme. A cette occasion, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako, a livré un message, dans lequel elle a salué les progrès importants enregistrés dans notre pays en matière de développement, et a souligné que de nombreux défis restent encore à relever. Pour l’Edition 2017, le thème retenu par notre pays est, « Autonomisation économique des femmes : quelle contribution pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable».

Pour marquer cette journée mémorable, des actions de sensibilisation sur le thème, et sur l’historique de la journée sont prévues afin que les cibles qui sont les femmes rurales s’approprient de la journée et qu’elles prennent conscience de leur situation et de l’importance de leur contribution à l’atteinte des ODD. C’est également une occasion d’assurer davantage une plus grande mobilisation des différents partenaires au développement pour la prise en charge des actions visant l’autonomisation économique de la femme au Niger. Dans son message, la ministre Elback Zeinabou Tari Bako a situé l’historique de cette journée, rappelant que celle ci trouve son origine dans les mouvements ouvriers du tournant du 20ème siècle en Amérique du Nord et dans toute l’Europe.

Depuis lors, la journée internationale de la Femme a pris une nouvelle dimension mondiale pour les femmes des pays développés comme pour celles des pays en voie de développement. Ainsi, elle a été proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies, à l’occasion de la décennie de la femme en 1975, pour marquer les marches historiques des femmes en mars 1907 et 1908 en vue de revendiquer leurs droits au suffrage.

Selon la ministre en charge de la promotion de Femme, le choix de ce thème se justifie par l’engagement que son département ministériel doit prendre pour une grande action de plaidoyer afin de faire face aux situations de dépendance de la femme qui sont entre autres : la dépendance sociale matérialisée par un faible pouvoir de décision, une pénibilité de vie, des barrières à l’accès aux services sociaux ; la dépendance financière qui se matérialise par un faible revenu, de nombreuses barrières à l’accès aux connaissances, aux emplois et aux ressources productives (Terres, outils, intrants).

Le choix de ce thème se justifie également du fait que la pauvreté touche encore plus de la moitié de la population dont 73% sont des femmes. Evoquant la situation de la femme au Niger, la ministre a dénoncé la violation constante des droits des femmes et leur marginalisation. Les femmes croulent sous le poids des travaux domestiques, le poids des traditions et des coutumes, et sont victimes des mauvaises interprétations des préceptes de l’islam. Mme Elback Zeinabou Tari Bako d’indiquer que la promotion de l’équité de genre et la demarginalisation des femmes sont aujourd’hui des principes qui sont acceptées comme étant essentiels pour le développement humain et l’éradication de la pauvreté.

Pourtant « citoyennes à plus de 50% de la population du Niger et en tant qu’actrices de développement, les nigériennes jouent un rôle déterminant dans le développement du pays en menant des activités génératrices de revenus dans tous les secteurs de production (agriculture, élevage, artisanat, petit commerce…). Cependant, leur contribution à la création des richesses est limitée du fait qu’elles n’ont pas suffisamment accès au crédit et que les outils modernes de production et de transformation des produits ne leur sont pas toujours accessibles » a relevé la ministre.

Elle a en outre cité plusieurs actions menées par l’Etat et ses partenaires avant d’affirmer que des progrès importants ont été enregistrés au Niger par rapport à la situation de la femme en matière de développement. D’après Mme Elback Zeinabou, les contraintes qui entravent l’équité de genre et l’autonomisation des femmes ont toutes la même source : les rigidités socio culturelles qui entravent l’éducation et l’autonomisation économique des femmes.

Aïssa Abdoulaye Alfary et Rachida Abdou Ibrahim (Stagiaiare)

08 mars 2017
Source : http://lesahel.org/

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Orange experience digitale 2

Revue de Presse Labari

Interview

Culture

Culture : Mlle Mariama Daouda : revaloriser la croix d’Agadez à travers la maroquinerie

Au Niger, le secteur de la mode regorge de talents, mais peine à prendre un envol véritable. C’est pourtant un monde riche et vari... ...

Le Goumbé Stars et le MDM Crew au festival Wassan’Africa en France

La 12e édition de Wassa'n Africa se déroulera du 7 au 9 juillet à Launac. Deux groupes nigériens vont participer à ... ...

Abdoul Moumouni Bakabé, cinéaste, réalisateur de films court et long métrages : Le jeune Bakabé sur les traces de son père

Il s'appelle Abdoul Moumouni M. Bakabé. Son premier contact avec le cinéma remonte à l'année 1994. Il avait 6 ans lorsqu'i... ...

Vient de paraître : La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal d'Adamou Issoufou

L’étude vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre march&... ...

Concours de lecture du Coran: le Niger remporte le premier prix sous régional à Abidjan

Le Nigérien Haruna Mamadou a remporté, samedi, à Abidjan le concours sous régional de lecture du Coran, le livre Saint de ... ...

Musique : Le remake nigérien de Purple Rain est un moment magique

« Une histoire révolutionnaire de guitares, de motos, de téléphones portables – et la musique d’une n... ...

« Solare made in Africa» : L’œuvre du Pr ABDOU MOUMOUNI exposée dans un Film

« Le professeur ABDOU MOUMOUNI était en avance sur son temps ». Cette affirmation de l’épouse du cél&... ...

Dans les Kiosques : La Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, un livre de Rachidatou Illa Maikassoua

Ce livre procède à un examen minutieux du fonctionnement de la Commission africaine et de la pratique des États contractants. Il ... ...

Zinder : Le CCFN de Zinder réhabilité

Depuis la bourrasque qui a dévasté les églises, le centre culturel franco nigérien de Zinder au cours des violentes manife... ...

Politique

Actu africaine

Le Nigeria peu favorable à l'intégration du Maroc au sein de la CEDEAO

Geoffrey Onyeama, ministre des Affaires étrangères du Nigéria, souhaite que la Communauté économique des Éta... ...

Entretien avec Abdoulaye Mar Dieye, Directeur du Bureau régional pour l'Afrique au PNUD : L'Afrique de plus en plus au centre de l'économie mondiale

La deuxième Conférence internationale sur l'émergence de l'Afrique (CIEA) s'est tenue en mars 2017 à Abidjan (Côte d... ...

Le désintérêt de l'administration Trump pour l'Afrique décrié par des experts

En près de six mois de gouvernance, la politique africaine de l’administration du président américain Donald reste un... ...

Les promoteurs immobiliers d’Afrique de l’Ouest annoncent la mise en place d’un Fonds de garantie

La Fédération des promoteurs immobiliers d’Afrique de l’Ouest (FPIAO) a décidé, samedi, de la mise en place d&... ...

Ismaël Lo : « En Afrique, il est anormal de jeter un citoyen en prison pour avoir critiqué le chef de l’Etat »

Le musicien sénégalais Ismaël Lo, l’une des têtes d’affiche de la 20e édition du Festival gnaoua et musiqu... ...

Emmanuel Macron et le ventre des femmes africaines

C’est une polémique dont se serait bien passée Emmanuel Macron, à la veille de la fête nationale nationale fran&ccedi... ...

L’Afrique, pensées critiques

Le roman Americanah de la Nigériane Chimamanda Ngozi Adichie (Gallimard, 2015) a été traduit en une trentaine de langue... ...

Union Africaine : Mugabé montre la voie

Le Président du Zimbabwe ne cesse de nous surprendre. Agréablement !... La dernière en date remonte au 3 juillet à Addis A... ...

Déclaration finale Sommet Extraordinaire du G5 Sahel avec la France, à Bamako (Mali) : Une évolution majeure dans la lutte contre le terrorisme et la …

Les Chefs d’Etat du G5 Sahel et le Président de la République française, S.E.M. Emmanuel Macron, se sont réunis, le ... ...