Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Mois béni du Ramadan : Ramadan, l'occasion d'or

    Mois béni du Ramadan : Ramadan, l'occasion d'or

Prison Niamey 3Diffa, Tahoua, Tllabéri, les attaques terroristes s’intensifient et se déplacent un peu partout sur le territoire national. La dernière en date a provoqué la mort de 4 de nos gendarmes à Wanzarbé, région de Tillabéri. Elle intervient 2 semaines après celle de Tiloua ayant causé le décès prématuré d’une dizaine de nos vaillants militaires. Ces assauts, les uns aussi meurtriers que les autres suscitent moult émois mais surtout interrogations dans la conscience collective. Dans la plus part des cas, ceux qui viennent nous agresser repartent tranquillement comme ils étaient venus et c’est bien plus tard que le gouvernement nous informe que des « opérations de ratissage sont en cours » mais les résultats de ces « ratissages » ne sont jamais connus. L’on s’étonne également que ces attaques durent souvent des heures et à quelques kilomètres seulement de la capitale mais sans que les renforts ne puissent arriver à temps pour sauver nos soldats et détruire l’ennemi. A l’exemple de l’attaque du département de Ouallam, situé à quelques 80 km de Niamey mais que les assaillants ont pu cette fois encore s’échapper. Que vaut une distance de moins de 100 km pour un hélicoptère de combat ou un avion de guerre ? Pourtant ….

 

En parlant d’opérations de « ratissage », à quoi servent tous ces drones américains et français qui perturbent le sommeil des niaméyens par leurs vols nocturnes si tant est qu’ils sont incapables d’aider nos forces à repérer l’ennemi après qu’il nous ait attaqué ? Cette situation d’agression impunie à l’intérieur de nos frontières alors même que nous avons déployés des milliers de soldats au Mali et au Nigéria pour combattre les terroristes intriguent plus d’un à Niamey. Dans une déclaration le 27 février dernier, l’opposition politique FRDDR s’est posée de grave interrogations à propos de cette insécurité omniprésente.

« le problème vient-il d’un manque vaillance, de courage ou de patriotisme ? D’un relâchement de l’engagement de nos soldats ? Ou plutôt dans le fait que nos hommes soient sous équipés  » se demande le front de l’opposition avant d’esquisser des pistes de réponses.« Pourtant, il n’est un secret pour personne que les armes modernes et appropriées à la situation, capables d’amener nos soldats à répondre efficacement à la menace sécuritaire actuelle comme ils l’ont toujours fait par le passé, sont aujourd’hui sous scellé, stockées au palais présidentiel pour la seule protection du prince ! » Puis le FRDDR tire une conclusion tout aussi inquiétante : « nous pensons, la mort dans l’âme, que la sécurité territoriale est ébranlée, et la souveraineté nationale gravement mise en cause ! »

L’heure est donc grave. C’est indéniable. Le plus surprenant est qu’aucune sanction n’est prise à la suite de ces attaques. Ce qui laisse penser que celles-ci ne sont nullement dues à des insuffisances dans le dispositif sécuritaire ni dans la bravoure et l’engagement des hommes et femmes chargés de notre sécurité. On se rappelle que suite à un repli lors d’une attaque dans la région de Diffa, des centaines de soldats ont été arrêtés et accusés d’avoir fuis face à l’ennemi. Mais alors, pourquoi après toutes ces attaques aucune sanction ne tombe, ni aucun remaniement dans le commandement ? La réponse à l’interrogation du FRDDR qui se demandait si nos forces seraient « sous-équipées » serait-elle la raison de cette situation délétère ? Rien n’est moins sûr !

Autre interrogation : où sont passés nos services de renseignements ? À chaque fois, nos forces semblent surprises par les attaques si elles ne tombent pas simplement dans une embuscade. Preuve que les renseignements sur les mouvements des terroristes ne leur parviennent pas. D’où une insuffisance de la collecte des informations nécessaires à préservation de la sécurité nationale. La mémoire collective n’a pas encore oublié les déclarations du président de la République qui disait que sans les occidentaux, nos armées seraient « sourdes et muettes ». Mais alors, quels types d’informations nous livrent les services français et américains et qui ne peuvent nous prévenir des assauts armés de terroristes sans foi ni loi ? D’ailleurs qui est cet incapable qui gère nos services de renseignement ?

Nous avons vendu notre souveraineté en permettant l’installation illégale (c'est-à-dire non-conforme à la Constitution du 25 février 2010) en contrepartie de notre sécurité. Et finalement, nous avons tout perdu : et notre sécurité et notre souveraineté. Quel mauvais deal !

Ibrahim A. YERO   

12 mars 2017 
Source : Le Monde d'Aujourdhui 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Société

Interview

Culture

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Niger : lancement de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat à Niamey

Image d'illustration Les festivités de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat ont été officiellement lancées dimanche au Village Artisan... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

Politique

Actu africaine

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des côtes du Brésil. Ces Sénégalais, Guinéens, Nigérian... ...

L’Afrique par l’éducation : Par Dr Farmo Moumouni

Pendant plusieurs siècles, l’Africain été soumis à l’action de forces étrangères. Il n’est pas sorti indemne de ces rencontres. Cela est hors de toute... ...

L’Asie, nouvelle terre de financement des entreprises en Afrique

Citée par « Jeune Afrique », l’économiste zambienne et auteure du livre Dead Aid, Dambisa Moyo déclare : « Les pays africains ont besoi... ...

L’Afrique de l’Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz du continent

L'Afrique de l'Ouest détient le tiers des réserves de pétrole et de gaz naturel du continent, a annoncé lundi 7 mai à Abidjan le commissaire Énergies ... ...

«L’Afrique subit une pollution pétrolière provoquée et entretenue par les multinationales»

M. Mahaman Louan Gaya, secrétaire général de l'Organisation des Producteurs de Pétrole AfricainsLa pollution aux hydrocarbures est endémique sur le Co... ...

Les 30 Jeunes Entrepreneurs Africains les plus prometteurs en 2018

Les jeunes entrepreneurs africains ne cessent de faire bouger les choses. Ils prennent plus de risques que jamais et montent des entreprises phénoména... ...

Fin du forum Mo Ibrahim pour une meilleure gouvernance en Afrique

Ce forum, qui a pris fin à Kigali dimanche, veut encourager les bonnes pratiques en politique. Vendredi soir Ellen Johnson Sirleaf a reçu le prix de l... ...

Au Sénégal, quand la diaspora revient

L'Afrique n'est pas qu'un continent que l'on veut quitter à tout prix à bord d'une embarcation de fortune. C'est aussi une terre où l'on revient s'ins... ...

Industrie textile : l’Afrique s’organise pour barrer la route aux friperies

Les vêtements de seconde main occupent une place importante sur le marché du continent. Pour nombre d’analystes, ce phénomène serait la com... ...