Forfaits Internet Aitel Niger

Les nouvelles du Pays


  • L’école renaissante : par Ibricheick

    L’école renaissante : par Ibricheick

Quand on sait que ce que l’on va dire n’est pas mieux que son silence, il vaut mieux se taire». Si les responsables de l’Association nigérienne de lutte contre la corruption (ANLC) s’étaient inspirés de cet adage, ils allaient sans doute se garder de faire la déclaration, qu’ils ont publiée le samedi 04 mars dernier. En effet et alors que le contexte national est marqué depuis quelques semaines par des affaires portant sur des cas de corruption, les responsables de cette association n’ont pas trouvé mieux que de défendre un des leurs en proie à des vives critiques de certains citoyens, suite à une interview qu’il a récemment accordée à une radio internationale. Les citoyens qui le critiquent à ce responsable de l’ANLC n’ont pas apprécié sa manière d’apprécier l’affaire dite de 200 milliards de francs CFA, en tant qu’acteur de lutte contre la corruption qui doit, en pareille circonstance, exiger que tous les mécanismes légaux soient mis en marche pour que cette affaire soit tirée au clair.

Ce sont donc les critiques de ces citoyens qui ont constitué le menu de la déclaration de l’ANLC du samedi 04 mars dernier, alors même que beaucoup de citoyens attendaient voir cette association se mettre au-devant de la lutte pour exiger que toute la lumière soit faite sur les différentes affaires récemment révélées par la presse. Au lieu de cela, l’ANLC s’est lancée dans des invectives, allant jusqu’à demander «aux pouvoir publics d’adopter une loi relative à la cybercriminalité ou au cyber délinquance aux fins de réglementer l’utilisation des réseaux sociaux en vue de protéger les droits de l’homme et de la dignité humaine». Nulle part dans sa déclaration, cette association n’a appelé à une quelconque enquête sur l’affaire de 200 milliards, ni moins encore sur celle dite AFRICARD dans laquelle le ministre des finances Hassoumi Massaoudou a publiquement accusé des magistrats d’avoir été corrompus pour rendre des décisions contre l’Etat du Niger. Les responsables de l’ANLC ont le droit de défendre leur camarade victime des attaques sur les réseaux sociaux. Mais ils doivent aussi souffrir que les Nigériens aient un droit de regard et de commentaire sur la manière dont leur association mène ses activités, tout comme ils disposent du même droit pour les autres organisations de la société civile, syndicales et politiques. Pour sans doute avoir vu cette association très active sous les régimes précédents, les Nigériens sont aujourd’hui en droit de s’interroger sur les raisons du silence qui semble caractériser l’ANLC ces dernières années. Par le passé, à la moindre affaire sentant des odeurs de corruption, les Nigériens ont vu cette association monter aux créneaux et exiger des autorités en place que des enquêtes soient engagées. C’est normal que ces Nigériens ne comprennent pas aujourd’hui que cette même association ne fasse pas montre du même dynamisme face à autant d’affaires révélées par les médias. Si même elle est en train de faire ses propres investigations et attend de les finaliser pour s’exprimer, l’ANLC doit le dire à ces Nigériens qui l’ont connue comme une des structures de la société civile les plus bruyantes par le passé. Si cette association a désormais décidé d’élargir son combat à la défense des droits de l’homme et de la dignité humaine sur les réseaux sociaux, c’est une très bonne chose. Cependant, ces combats doit aussi profiter à ces honnêtes citoyens, dont des responsabilités politiques, qui sont quotidiennement diffamés, insultés et dénigrés à cause simplement de leur choix politique.

Dan Lamso

12 mars 2017 
Source : Le Monde d'Aujourdhui 

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

In ’Gall : la grande fête annuelle des éleveurs nomades du Niger

L’édition 2017 de la Cure Salée s'ouvre aujourd’hui à In‘Gall. A l'’instar des années antérieures, ce sont des milliers d’éleveurs, venus d’horizons... ...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d’ouverture de cette ... ...

Le festival de Kazan à l'heure du Niger : Projection du film Zin'naariyâ! de Rahmatou KEÏTA

Pour la première fois, un film Nigérien en compétition au Festival International du Cinéma Musulman de Kazan (Tatarstan - ... ...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son do... ...

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

« Aux âmes bien nées, la valeur n'atteint point le nombre d'années », dit-on à la jeune artiste plasticienne ni... ...

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Diffa : Des artistes en concert pour la paix

Pour soutenir la région de Diffa pour un retour de la paix, un collectif d’artistes est arrivé dans la région du soleil lev... ...

Politique

Actu africaine

Ce que les présidents africains ont dit à la tribune de l’ONU

La grand-messe diplomatique de l’année s’est ouverte lundi avec la première journée du débat général de la 72e Assemblée générale des Nations unies. P... ...

New York : du haut de la tribune des Nations Unies, Alpha Condé livre un discours panafricaniste historique et retentissant

Les  travaux de l’Assemblée générale ordinaire des Nations Unies se sont officiellement ouverts ce mardi  19 septembre, à New York, si... ...

Le Conseil d’Emmanuel Macron pour l’Afrique ou le règne du flou

« Les téléphones sont interdits ici ! », prévient, à voix basse, Jules-Armand Aniambossou. Le Cercle de l’Union Interallié, rue du Faubourg Saint... ...

G5 Sahel : tous à New-York… mais pas forcément enthousiastes

Plusieurs chefs d'État du G5 Sahel n'avaient pas prévu de se rendre à New-York pour l'Assemblée générale des Nations unies. Ils feront finalement le v... ...

La CEDEAO salue les avancées notables dans le processus de mise en œuvre de sa monnaie unique

Bamako, le 11 septembre 2017. Le Commissaire chargé des Politiques macroéconomiques et de la Recherche économique de la Commissio... ...

Révolution verte en Afrique : les Etats espèrent passer de la fiction à la réalité

Comme en Asie, l’Afrique rêve de révolution verte. Les experts s’accordent sur le potentiel du continent, mais il urge de pas... ...

Afrique : les universités d'excellence essaiment sur le continent

Plusieurs expériences d’enseignement supérieur de très haut niveau sont menées en Afrique pour former l’&eacut... ...

Présentation des causes du retard de l’Afrique de l’ouest et du centre dans la recherche agro-alimentaire

En prélude au 7ème Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF) qui se déroule de lundi à vendredi à Abi... ...

Présidentielle annulée au Kenya : une décision qui "honore l'Afrique"

La décision de la Cour suprême du Kenya d'annuler la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta "honore l'Afriqu... ...