Forfaits Internet Aitel Niger

Les nouvelles du Pays


  • L’école renaissante : par Ibricheick

    L’école renaissante : par Ibricheick

Marou AmadouLes héritiers Farakoye sont dans la tourmente du fait d'une décision de justice que Marou Amadou s'obstine à ne pas faire exécuter. D'où cette interrogation : qui le ministre de la justice tente-t-il de couvrir ? Tout est parti d'une légitime revendication formulée en août 2005 par la famille Farakoye aux fins de récupérer leurs champs d'une superficie de plus de 91 hectares, sis à Saga Gorou. Pour rappel, ces terres ont été spoliées par Issaka Noma, chef de village de ladite localité. En mars 2006, le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, déclarait la famille Farakoye comme étant détentrice de droit de ces champs. Décision qui annulait de facto l'acte de vente produit par Issaka Noma, et partant, ordonnait le déguerpissement de ce dernier ainsi que tout autre occupant. En octobre 2008, la Cour d'Appel confirmait ce jugement. Il en sera de même avec la Cour d'État dans son arrêt en date du 19 janvier 2012. Logiquement, Issaka Noma devrait faire profil bas au vu de cette succession d'échecs judiciaires.

Pourtant, le chef de village continua à morceler, à vendre, et même faire cadeau des terres qui ne lui appartiennent pas. Décidés à stopper cette expropriation des plus inadmissibles, les héritiers Farakoye ont sollicité et obtenu du juge de référé la démolition de tous les bâtiments illégalement érigés sur leurs terres, ce, avec le soutien de la force publique. Mais surprise, en octobre 2012, les opérations de démolition avaient-elles à peine commencé qu'elles furent stoppées par l'entremise des autorités de la ville de Niamey arguant un règlement à l'amiable du litige. Une option refusée par les habitants de Saga Gorou 1 qui s'opposent systématiquement au bornage du site. De guerre lasse, les héritiers Farakoye finiront par demander l'arbitrage du Président de la République en sa qualité de Magistrat Suprême pour faire exécuter cette décision de justice. C'est ainsi que le ministre Directeur de Cabinet du Président de la République, Ouhoumoudou Mahamadou, adressa le courrier numéro 000828/PRN/DIRCAB/A au Directeur de Cabinet du Premier Ministre pour lui signifier, entre autres, que le Ministre de la Justice " se doit d'instruire son ministère public (procureur) pour prêter main forte à l'exécution sollicitée par la famille Farakoye ". En clair, force doit rester à la loi. En d'autres termes, il appartient désormais à Marou Amadou de mettre en branle la force publique pour aider la famille Farakoye à procéder aux opérations de déguerpissement. Au lieu de cela, Marou Amadou aurait opté pour le dilatoire en confiant le dossier à l'Inspection des Services judiciaires. Autant dire que l'épilogue de cette affaire n'aura pas lieu de sitôt. Ici, l'on se pose naturellement les questions à savoir : à quel jeu joue Marou Amadou ? Qui cherche- t-il à couvrir ? A-t-il conscience de la peine qu'il cause à toute une famille déjà meurtrie par cette affaire ? On susurre le nom de Gandou Zaraka (monsieur AFRICARD et des cadeaux fiscaux) qui détiendrait des parcelles sur le site litigieux. Également, l'une des femmes du Général Salou Djibo serait elle aussi en possession de terrains sur le même site. Si tel est le cas, alors, on comprendrait dés lors pourquoi Marou Amadou semble trainer les pieds pour faire exécuter cette décision de justice au profit de la famille Farakoye.

Alpha

16 mars 2016 
Source : Le Courrier

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

In ’Gall : la grande fête annuelle des éleveurs nomades du Niger

L’édition 2017 de la Cure Salée s'ouvre aujourd’hui à In‘Gall. A l'’instar des années antérieures, ce sont des milliers d’éleveurs, venus d’horizons... ...

4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» : Promouvoir le patrimoine culturel à travers la danse

La 4ème édition du festival international de danse « Rue Dance Niger» a débuté hier après midi à Niamey. La cérémonie officielle d’ouverture de cette ... ...

Le festival de Kazan à l'heure du Niger : Projection du film Zin'naariyâ! de Rahmatou KEÏTA

Pour la première fois, un film Nigérien en compétition au Festival International du Cinéma Musulman de Kazan (Tatarstan - ... ...

Portrait : Amadou Edouard Lompo : Dramaturge, écrivain et scénariste nigérien

Conseiller pédagogique de français de son Etat, Amadou Edouard Lompo est un passionné de la littérature. Il termine son do... ...

Portrait/Mlle Fatouma Aiya Attahirou Akiné artiste plasticienne nigérienne : 23 ans et déjà grande artiste

« Aux âmes bien nées, la valeur n'atteint point le nombre d'années », dit-on à la jeune artiste plasticienne ni... ...

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Diffa : Des artistes en concert pour la paix

Pour soutenir la région de Diffa pour un retour de la paix, un collectif d’artistes est arrivé dans la région du soleil lev... ...

Politique

Actu africaine

Ce que les présidents africains ont dit à la tribune de l’ONU

La grand-messe diplomatique de l’année s’est ouverte lundi avec la première journée du débat général de la 72e Assemblée générale des Nations unies. P... ...

New York : du haut de la tribune des Nations Unies, Alpha Condé livre un discours panafricaniste historique et retentissant

Les  travaux de l’Assemblée générale ordinaire des Nations Unies se sont officiellement ouverts ce mardi  19 septembre, à New York, si... ...

Le Conseil d’Emmanuel Macron pour l’Afrique ou le règne du flou

« Les téléphones sont interdits ici ! », prévient, à voix basse, Jules-Armand Aniambossou. Le Cercle de l’Union Interallié, rue du Faubourg Saint... ...

G5 Sahel : tous à New-York… mais pas forcément enthousiastes

Plusieurs chefs d'État du G5 Sahel n'avaient pas prévu de se rendre à New-York pour l'Assemblée générale des Nations unies. Ils feront finalement le v... ...

La CEDEAO salue les avancées notables dans le processus de mise en œuvre de sa monnaie unique

Bamako, le 11 septembre 2017. Le Commissaire chargé des Politiques macroéconomiques et de la Recherche économique de la Commissio... ...

Révolution verte en Afrique : les Etats espèrent passer de la fiction à la réalité

Comme en Asie, l’Afrique rêve de révolution verte. Les experts s’accordent sur le potentiel du continent, mais il urge de pas... ...

Afrique : les universités d'excellence essaiment sur le continent

Plusieurs expériences d’enseignement supérieur de très haut niveau sont menées en Afrique pour former l’&eacut... ...

Présentation des causes du retard de l’Afrique de l’ouest et du centre dans la recherche agro-alimentaire

En prélude au 7ème Forum pour la révolution verte en Afrique (AGRF) qui se déroule de lundi à vendredi à Abi... ...

Présidentielle annulée au Kenya : une décision qui "honore l'Afrique"

La décision de la Cour suprême du Kenya d'annuler la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta "honore l'Afriqu... ...