Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Commentaire : La paix, ce bien précieux

    Commentaire : La paix, ce bien précieux

Halcia RenaissanceLe 11 avril 2017, plusieurs personnalités membres et proches du régime ont été placées en détention à la prison civile de Say. Parmi celles-ci, figure le Conseiller principal pour les affaires économiques à la Présidence de la République, Danté Ousmane et un autre de même rang, en charge de la Communication à la Cellule d’Appui Partenariat Public-Privé (CAPPP) rattaché au Cabinet du Premier Ministre, Zarami Abba Kiari. Comme quoi, Maiboulala, appellation donnée à l’opération « mains propres » dite « décidée par les autorités de la 7ème République sous l’impulsion du Chef de l’Etat, se poursuit avec détermination, sans état d’âme, en épargnant personne.

D’entrée de jeu, il faut faire remarquer que les arrestations du mardi dernier ne sont pas les premières depuis le déclenchement de l’opération « Maiboula ». Cependant, elles ont la particularité, cette fois, de toucher spécifiquement les hauts fonctionnaires, notamment membres du principal parti au pouvoir, à savoir le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya). Ces derniers évènement montrent à ne point en douter la détermination et l’engagement des plus hautes autorités, maintes fois réitéré, de mener une lutte implacable contre la corruption et l’impunité.

Dans l’affaire qui a valu les toutes dernières arrestations et qui tourne autour de la gestion de l’Agence de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), dossier dont l’examen ne serait qu’à ses débuts, plusieurs autres personnalités, et non des moindres, pourraient être amenées à comparaitre devant la justice. Selon nos sources, c’est la Haute Autorité à la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) qui serait à l’origine de ce dossier aux contours scabreux ou se mêleraient surfacturation et délits d’initiés. C’est cette institution dirigée par le magistrat Boureima Issoufou, battue en brèche et trainée dans la boue, au cours du 1er mandat du Président Issoufou Mahamadou qui a mené les investigations relativement aux affaires dites « Fonds de contrepartie Ministère de Plan/OPVN », « Barrage de Kandadji », « Importations des produits congélés » pour lesquelles des hauts cadres de l’administration publique dont l’ancien Ministre Adamou Chaiffou et des opérateurs économiques proches du régime, ont été interpellés ou placés en détention.

Si l’on se réfère à une interview récente accordée à un de nos confrères par le Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey, Cheibou Samana, l’opération va se poursuivre, implacable, indépendamment de toute pression politique, pour faire rentrer l’Etat dans ses droits. C’est, en tout cas, l’engagement pris par le Président de la République, de ne rien laisser interférer dans le cours de la justice.

Cet engagement est illustré par la modification des textes régissant le fonctionnement de la HALCIA devant l’Assemblée nationale pour une plus grande efficacité et l’introduction devant l’institution parlementaire par le gouvernement de la demande de levée d’une immunité parlementaire et de mise en accusation de deux anciens ministres, tous trois militants de partis politiques membres de la Majorité présidentielle.

Comme on peut le constater, Maiboulala, version Renaissance, acte II n’épargne personne. Mieux, elle cravache fort dans les milieux du régime en place. Ce qui vient couper court à la critique d’une justice à double vitesse décriée, il y a quelques mois de cela, sur tous les toits, par les adversaires du Président de la République.

O.M

17 avril 2017
Source : La Nation

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Niger : lancement de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat à Niamey

Image d'illustration Les festivités de la 25ème édition de la fête nationale de l'artisanat ont été officiellement lancées dimanche au Village Artisan... ...

Au plus loin dans le noir : Quand un acteur porte un film par son talent

Une des dernières réalisations du désormais vétéran du cinéma nigérien, le film Au plus loin dans le noir constitue avec La quatrième nuit noir, les t... ...

Vient de paraître! Itinéraire d’un combat ! Décryptage des dossiers brûlants au Niger : par Moustapha KADI OUMANI

Préface d’Albert Michel WRIGHT Dans cet ouvrage, l’auteur met en évidence des questions d’actualité sur le Niger. Il nous invite à lire les événements... ...

Vient de paraître! Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger - Par Abdourahamane Oumarou LY

Partis politiques, démocratie et État de droit en Afrique : l’exemple du Niger C’est une évidence de dire que la démocratie en Afrique est en panne. D... ...

Palmarès de la 2ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger ( TFCN) 2017

Catégorie fiction et Série télévisuelle : ( Jury: Président Harouna Niandou, Président de l'association des Cinéastes du Niger , ancien ministre, et p... ...

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta est marraine de Toukountchi Festival de Cinéma du Niger 2017, Niamey

La réalisatrice nigérienne Rahmatou Keïta, marraine 2017Placée sous le haut patronage de Monsieur Assoumana Malam Issa, ministre de la Renaissance Cul... ...

Politique

Actu africaine

Industrie textile : l’Afrique s’organise pour barrer la route aux friperies

Les vêtements de seconde main occupent une place importante sur le marché du continent. Pour nombre d’analystes, ce phénomène serait la com... ...

Un pays d’Afrique change de nom : Le Swaziland s'appelle désormais eSwatini

Le roi du Swaziland, dernier monarque absolu d'Afrique, a annoncé que son pays changeait de nom pour s'appeler «eSwatini», une décision rendue publiqu... ...

La sécurité en Afrique : Sécuriser le Sahel, l'engagement des pays Africains

Maman S. Sidikou, Secrétaire permanent du G-5 SahelLa signature de l'Accord sur la Zone le Libre-Échange Continentale (ZLEC), a suscité de grands espo... ...

Cette Afrique qui avance

M. Abiy Ahmed Ali, le nouveau Premier ministre éthiopien En l'espace de quelques jours, deux événements ont témoigné de réelles avancées démocratiques... ...

L’Afrique : Un continent en pleine révolution digitale

L'Afrique comptera 1,6 milliards de personnes en 2030 | ©Getty Images Continent des millennials, très urbanisé, disposant d’une classe moyenne émer... ...

Innovation : l'agritech pour bouleverser l'agriculture africaine

Au moins 65 % de la population active d'Afrique travaille dans l'agriculture, un chiffre qui fait du secteur une composante indissociable des éco... ...

Investissements en Afrique : Le top 10 des destinations les plus attrayantes en 2018

L’édition 2018 de l’Africa Investment Index -le classement des pays africains selon leur attractivité pour les investissements- vient de paraître. Le ... ...

L’Afrique veut accélérer sa croissance

La Banque africaine de développement, dont la Suisse est actionnaire, lance une augmentation de son capital. Selon son vice-président Charle... ...

Pour l'Afrique, la reprise économique est là, selon la Banque mondiale

La ville de Lagos (Nigeria)Le choc a été violent.  La chute des prix des matières premières, en 2014, a non seulement marqué la fin du super-cycl... ...