Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

    Communiqué du Conseil des ministres du lundi14 août 2017

PALAIS DU SULTANAT ZINDERUne délégation conjointe composée de députés membres du Réseau parlementaire sur la transparence dans les industries extractives et de membres du Rotab a séjourné dans la région de Zinder, entre décembre et janvier, dans le cadre de la mise en œuvre du projet ''Promotion de la Transparence dans la gestion des industries extractives au Niger''. Ledit projet est financé par le NDI (National Democratic Institute).

Dès leur arrivée, les membres de la délégation ont été transportés au Gouvernorat pour une réunion d'échanges sur les objectifs de la mission avec le locataire des lieux. La délégation s'est ensuite rendue au siège du Conseil régional de Zinder où elle a rencontré le deuxième vice-maire, son adjoint et le secrétaire général oùl e même cérémonial a été observé, à savoir la déclination des objectifs, lesquels objectifs visent à vérifier les conditions de travail et de vie des travailleurs de la Société de raffinage de Zinder (Soraz) et les conditions de vie des populations riveraines, exposées à la pollution et à la dégradation de leur environnement, induites par les activités de la raffinerie. Ensuite la délégation s'est Rendue à la Mairie centrale de la ville, puis au sultanat de Zinder. En somme, on retient que sa première journée a été entièrement consacrée aux visites de courtoisie. Le travail véritable a débuté le lendemain avec le départ de la délégation à destination des installations de la Soraz, à quelque55kmde Zinder.

A Son arrivée ,elle a été accueillie par le Directeur général de la société entouré de ses proches collaborateurs. Surplace elle a eu droit à une présentation de la Soraz qui est composée de deux parties : les représentants de l'Etat chinois et les représentants de l'Etat nigérien. Dans le capital de la société, la par tiechinoisedétient60%desactions contre40%pour le Niger. L'effectif des employés est de 680 agents toutes catégories confondues. Du point du traitement salarial, la discrimination est de mise. De manière flagrante. Alors que les 260 employés chinois engrangent 1,2 milliards de salaire mensuel, les 410 agentsnigérienstotalisent,eux,280 millions de salaire mensuel. Parmi les employés nigériens figurent12 femmes affectées à des tâches diverses. Parlant des difficultés que rencontre la société, le Directeur général, partie nigérienne, a pointé la gestion des ressources financières. Selon lui, l'Etat nigérien n'honore pas ses engagements vis- à-vis du partenaire. Un autre problème qu'il a soulevé, c'est le manque de statut et règlement intérieur par la société et c'est cette situation qui fait que les travailleurs ne sont pas catégorisés. Pour sa part, le directeur de la production a fourni des chiffres sur la capacité conceptuelle de la Soraz. Il a notamment indiqué que la société produit 1.000.000 de tonnes de produits Bruts par an réparties comme suit : 250 .OOO tonnes d'essence ; 70 .OOO tonnes de gaz de cuisine ;

7000 tonnes de pétrole. Mais ce sont des chiffres à prendre avec beaucoup de prudence, car le directeur de la production ne maîtrise pas tous les paramètres. Après les explications, la délégation a eu droit à une visite des installations mais sans pouvoir accéder aux machines. Par rapport aux travailleurs nigériens, Le directeur général adjoint de la partie nigérienne a ouvertement reconnu qu'ils vivent dans des conditions très précaires. La mission s'est entretenue avec les délégués du personnel, qui ont confirmé à leur tour que les travailleurs nigériens à la SORAZ vivent dans des conditions exécrables. Quant aux travailleurs chinois dont l'effectif n'est pas maîtrisé par l'Etat, beaucoup d'entre eux sont, en fait, des prisonniers qu'on fait venir pour résorber le problème de la surpopulation carcérale en Chine. En résumé, les problèmes recensés au niveau de la Soraz sont le manque de langue de Communication entre les Chinois et les Nigériens ; le refus de l'administration générale de la société d'appliquer le statut et règlement intérieur adopté par l'Assemblée générale en mai 2015 ; de classer et catégoriser les employés nigériens ; le manque de grille salariale et d'avancement des travailleurs nigériens ; le manque de transfert de Connaissance aux Nigériens ; l'interdiction d'accès par les Nigériens de certaines salles de travail ainsi que le licenciement abusif dont ils sont victimes, etc. En guise de recommandation, les délégués du personnel de la Soraz ont demandé au Rotab de mener ce genre de mission pour sauver les travailleurs nigériens à la Soraz; de mener le plaidoyer auprès du ministère du Pétrole afin que le statut et le règlement intérieur de la Soraz soient appliqués. En direction de l'Etat, ils ont demandé l'envoi des agents nigériens en stage au  Soudan, Tchad,etc afin qu'ils se perfectionnent dans le travail.

Après l'étape de la Soraz, la délégation s'est transportée dans la commune d'Ollélewa, où elle s'est entretenue avec le maire en présence des conseillers sur les rapports qu'ils entretiennent avec la société. On retient pour l'essentiel que les dits rapports sont exécrables. En témoignent ces propos d'un conseiller : ''Depuis sa création, nous n'avons jamais eu accès à la SORAZ. Nous avons des jeunes qui peuvent travailler mais les Chinois et la partie nigérienne refusent d'employer les autochtones. ''Selon eux, la seule chose que les villages environnants tirent de la Soraz, c'est la fumée toxique qui se dégage des usines. En d'autres termes, la dégradation de l'environnement, de leur cadre de vie. Ensuite, la délégation a rencontré les populations qui ont fait le même constat. L'implantation de n'apporter que malheur et désolation pour les habitants des villages environnants.

S. Issa

12 mai 2017
Source : Rotab

Le Nigérien de la semaine


Anne Rachel Inne
 
 
 
 
 

Revue de Presse Labari

Idées et opinions

Interview

Culture

8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan : Concours de conte : la qualité de la prestation de notre compatriote Aminatou Yaou Alla reconnue par le publ…

Les cinq finalistes du concours de conte sont connus. Il s'agit des conteurs du Liban, du Congo Brazzaville, du Canada, de la Guinée et de la F... ...

"Les gens ne lisent plus au Niger"

Le constat est amer. Les gens ne lisent plus au Niger. Et là où le bât blesse est que même les scolaires ont perdu cette hab... ...

8èmes Jeux de la Francophonie, à Abidjan (Côte d’Ivoire) : Notre compatriote Razak René Joli remporte la Médaille d'or du concours de littérature

Le Niger vient de décrocher sa première médaille aux 8èmes jeux de la Francophonie qui battent leur plein depuis à ... ...

Diffa : Des artistes en concert pour la paix

Pour soutenir la région de Diffa pour un retour de la paix, un collectif d’artistes est arrivé dans la région du soleil lev... ...

Mode et beauté : Quand les tresses traditionnelles remplacent les gros grains

Ces dernières années, les jeunes filles et femmes de Niamey optent plus pour les petites tresses traditionnelles sans mèches &agr... ...

Culture : Mlle Mariama Daouda : revaloriser la croix d’Agadez à travers la maroquinerie

Au Niger, le secteur de la mode regorge de talents, mais peine à prendre un envol véritable. C’est pourtant un monde riche et vari... ...

Le Goumbé Stars et le MDM Crew au festival Wassan’Africa en France

La 12e édition de Wassa'n Africa se déroulera du 7 au 9 juillet à Launac. Deux groupes nigériens vont participer à ... ...

Abdoul Moumouni Bakabé, cinéaste, réalisateur de films court et long métrages : Le jeune Bakabé sur les traces de son père

Il s'appelle Abdoul Moumouni M. Bakabé. Son premier contact avec le cinéma remonte à l'année 1994. Il avait 6 ans lorsqu'i... ...

Vient de paraître : La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal d'Adamou Issoufou

L’étude vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre march&... ...

Politique

Actu africaine

Afrique : Pas de développement sans connectivité

Depuis maintenant quelques années, l'Afrique connaît un réel boom entrepreneurial. La génération Y innove, surprend... ...

Attaque terroriste à Ouagadougou: un deuil national de 72 heures décrété

Le décret dont APA a reçu copie précise que «le deuil national de 72 heures allant du lundi 14 août 2017 &agrav... ...

Afrique : La croissance économique suscite le retour au bercail des expatriés africains

On les appelle les “Repat”, une expression contractée du terme “repatrié”. De plus en plus, ces diplôm&eac... ...

Afrique  : Un projet de suppression des visas pour doper l’activité économique

Le projet de « Schengen africain » favoriserait les échanges commerciaux, l’investissement et le tourisme.Mais ... ...

Un milliard de citadins dans vingt ans : L’Afrique est-elle prête ?

L’Afrique en villes (1). Le continent s’urbanise à un rythme très rapide, sans suivre le chemin défriché par l... ...

Afrique/La révolution numérique est en marche : L’Afrique a raté la seconde révolution industrielle, elle n’a pas le droit de rater la troisième ?

Dès 2014, Alassane Ouattara, président de Côte d’Ivoire avait prévenu ses compatriotes : "L’Afrique a rat&eacut... ...

Les problèmes de l’Afrique ne sont pas d’ordre démographique !

Après la sortie du Président macron établissant un lien entre le boom démocratique en Afrique et les difficultés de... ...

Afrique du Sud: le livre sur la fin de vie de Mandela retiré des librairies

Un livre sur la fin de vie de Nelson Mandela a été retiré des librairies, suite à une intense polémique. Le livre i... ...

En Afrique, la qualité des politiques publiques recule selon la Banque mondiale

La Banque mondiale vient de publier un rapport dans lequel elle constate que pour 38 des 54 pays du continent, la qualité des politiques et des... ...