Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Les nouvelles du Pays


  • Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 22 juin 2018

    Communiqué du Conseil des ministres du vendredi 22 juin 2018

Mahaman O Amadou Boubacar Cisse Seini OumarouLe concassage du CDS-Rahama
L’ancien président de la République Mahamane Ousmane fut la première victime du PNDS-Tarayya arrivé au pouvoir en 2011. Aussitôt après l’accession à la magistrature suprême, le parti rose a entrepris de démanteler le CDS-Rahama en détrônant son président. Après près de 5 années de lutte acharnée – avec le soutien de l’appareil de l’Etat – le parti au pouvoir arrive à ses fins, transformant Mahamane Ousmane en SDF politique ou plutôt SPF (sans parti fixe).

Le concassage de l’UDR-Tabatt
Aujourd’hui, le rouleau compresseur se déroule sous les pieds du président de l’UDR-Tabatt, Amadou Boubacar Cissé. Son crime ? Il a osé braver la consigne donnée à la majorité présidentielle à laquelle il appartenait pour se présenter candidat-adversaire, président sortant Issoufou Mahamadou en 2016 ; puis, il a poussé « l’outrecuidance » de rejoindre le regroupement de l’opposition politique FRDDR. Là, c’en était de trop pour le parti au pouvoir. Commence alors une fronde qui renie d’abord l’appartenance de l’UDR-Tabatt à l’Opposition. Puis, les frondeurs disent mettre en place une direction provisoire tout en excluant le président du parti Amadou Boubacar Cissé. Ensuite, ils tiennent un Conseil national pour entériner les décisions et interdire au président Cissé et ses partisans de parler au nom du parti. Les documents issus de ce Conseil sont transmis au ministère de l’Intérieur tenu par le président du PNDS-Tarayya, le parti au pouvoir auquel les frondeurs de l’UDR-Tabatt jurent fidélité et dévouement.

Bientôt le concassage du MNSD-Nassara
Il ne faut pas se leurrer. La prochaine victime du PNDS-Tarayya sera le MNSD-Nassara de Seïni Oumarou. Si l’on a toujours pas les vraies raisons qui ont fait basculer le parti de Tandja Mamadou dans la Renaissance, l’on sait que ce mariage pour le moins contre-nature ne pourra en aucune façon perdurer. Sans doute que le Président Issoufou, en bataillant férocement pour obtenir cette alliance, a sa propre idée derrière la tête. Il est tout autant évident que, le MNSD, parti aguerri dans les luttes politiques et regorgeant de politiciens de haut niveau a aussi ses intentions inavouées. Ce qui est sûr, chacun pense agir pour le bien de ses intérêts, et peut-être, au détriment de ceux de son partenaire/adversaire. Pour sûr, le principal intérêt du MNSD-Nassara et donc, de Seïni Oumarou est de se mettre « au vert » en attendant de pouvoir succéder à Issoufou Mahamadou en 2021. L’intérêt du PNDS-Tarayya et donc de Mahamadou Issoufou reste de conserver le pouvoir en 2021 que ce soit avec le président actuel ou un autre militant. Divergences. Là s’arrêteront les « amours » entre les deux formations politiques. Chacun prendra alors son chemin. Mais s’il ne suffisait que de cela, aucun problème. Le fait est que, pour réussir à conserver le pouvoir, le PNDS-Tarayya a besoin d’affaiblir tout autant ses adversaires apparents que ses alliés/adversaires. C’est justement là, qu’il aura besoin d’un Nassara brisé, déchiqueté en au moins deux morceaux dont l’un va réaffirmer « sa fidélité et son soutien aux actions du président de la République Son Excellence Issoufou Mahamadou » et l’autre va rester fidèle au président du parti ELH Seïni Oumarou. Ce dernier sait très bien qu’après tout ce mal commis au Niger et aux partis politiques dont le sien, Issoufou Mahamadou n’acceptera jamais de remettre le pouvoir au MNSD-Nassara qui, il y a seulement quelques mois qualifiait sa gouvernance de « satanique ». Forcément, on va se retrouver dans une situation semblable à celle de Tandja Mamadou président de la République et Issoufou Mahamadou, chef de file de l’opposition. Les deux hommes avaient réunis leur force pour « abattre » un adversaire commun – Hama Amadou – avant de se « rentrer dedans » du fait de la boulimie du pouvoir du Président Tandja. C’est inéluctablement ce qui va arriver à l’Alliance PNDS-MNSD. Le second veut venir, le premier ne veut pas partir ; inévitablement, il y aura clash. D’ailleurs, les prémices ont été visibles avec la courageuse prise de position de l’Alliance pour la République (APR) du président Seïni suite à la sauvagerie policière du 10 avril 2017 ayant vu la mort de l’étudiant Malla Bagalé. Quand la rupture s’annoncera, c’est le parti de Seïni Oumarou qui en pâtira. C’est lui qui sera divisé et traqué comme une antilope par le lion vorace. En ce moment, le MNSD-Nassara se rendra compte qu’en fin de compte, il a juste réussi à déférer les menaces de division qui planaient sur lui et qui l’ont poussé dans les arcanes de la Renaissance. Tout ça, pour ça ?
17 mai 2017
Source :L'Eclosion

Idées et opinions

Interview

Culture

Reportage chez les collectionneurs d’objets d’art à Niamey : Une présence gagnante et inspirée

Tout domaine à ses professionnels et ses passionnés et l’art ne fait pas exception. Repérer des œuvres et les assembler est un travail de l’esprit et ... ...

LIVRE - Ibrahim Assane Mayaki : « Comment l'Afrique en est arrivée là »

M. Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif du NEPAD, Agence de Développement de l'Union africaine.Préfacé par l'ex-président nigérian Olusegun Obas... ...

Tresses traditionnelles nigériennes : Derrière la beauté se cache toute une symbolique

Image d'illustration Au-delà de la beauté artistique et visuelle, la tresse symbolise une forme d’expression pour les femmes. Elle fait partie de... ...

Culture : Mamane annonce la création d’une école africaine de comédie au Niger

Bientôt une école africaine de comédie au Niger. Une première sur le continent africain. Une bonne opportunité pour les artistes comédiens africains c... ...

Numériser les anciens chants traditionnels pour sauvegarder le patrimoine culturel

Le Niger, vaste pays du Sahel, est composé de plusieurs groupes ethnolinguistiques ayant chacun hérité d’un important capital culturel. Chaque groupe ... ...

Musique - Retour sur scène de Safiath, la voix d’or de la chanson nigérienne

 Dix ans de carrière musicale dont huit passés au sein du groupe KAIDAN GASKIYA ; une nouvelle carrière solo ; plusieurs mois de travail en couli... ...

Niger: le grand griot zarma, Djilbo Badjé, s'est éteint à près de 80 ans

Djibo Badjé, dit Dialba, était le plus grand griot historien zarma encore vivant, il s'est éteint à près de 80 ans. © © Gustave DeghilageIl était la ... ...

Rahmatou Keïta Visiteur Illustre du « Centro de Saberes Africanos, Americanos Y Caribeños » Au Venezuela

Rahmatou Keïta - dont les festivals ne tarissent pas d’éloges sur son nouveau film Zin’naariyâ ! - est nommée « Visiteur Illustre » d... ...

Port du turban : Signe de matérialisation de la culture nomade

Image d'illustrationDans les sociétés africaines, particulièrement au Niger, l’identité culturelle est fondamentale. Les accoutrements, les parures so... ...

Politique

Actu africaine

Les migrations, une opportunité à développer entre Africains et Européens

M. Ibrahim Assane Mayaki, Secrétaire exécutif du NEPADLa question des migrations pèse sur le débat politique en Europe. Dans de nombreux pay... ...

Avant qu’il ne soit trop tard, s’occuper de l’Afrique | Conversation avec Jacques Attali

M. Jacques AttaliIl m’arrive, assez souvent, dans ces pages, de dire notre responsabilité à l’égard des générations futures, dans bien des domaines, e... ...

Choisir l’Afrique pour créer son entreprise

Le grand continent est perçu comme la terre de tous les possibles. Les écoles de commerce françaises y ouvrent des campus et les jeunes diplômés franç... ...

Alassane Ouattara et son 3ème mandat

S'appuyant sur la nouvelle Constitution ivoirienne, le président Alassane Ouattara n'écarte pas la possibilité d'un 3ème mandat en 2020.Après avoir lo... ...

«L’Afrique est ouverte aujourd’hui à la Russie»

«Les Russes sont attendus dans tous les domaines, mais plus particulièrement dans le domaine du tourisme, des infrastructures et de l’agriculture»: da... ...

Maurice Lévy aux jeunes entrepreneurs africains: l’avenir du monde se joue en Afrique

La tech africaine est l’avenir du monde ! Voilà le credo de Maurice Lévy, l'ancien patron du numéro trois mondial de la publicité, Publicis, est ... ...

Des migrants africains secourus au large des côtes du Brésil

Vingt-cinq migrants africains ont été secourus, le week-end dernier, par des pêcheurs au large des côtes du Brésil. Ces Sénégalais, Guinéens, Nigérian... ...

L’Afrique par l’éducation : Par Dr Farmo Moumouni

Pendant plusieurs siècles, l’Africain été soumis à l’action de forces étrangères. Il n’est pas sorti indemne de ces rencontres. Cela est hors de toute... ...

L’Asie, nouvelle terre de financement des entreprises en Afrique

Citée par « Jeune Afrique », l’économiste zambienne et auteure du livre Dead Aid, Dambisa Moyo déclare : « Les pays africains ont besoi... ...