vendredi, 06 septembre 2013 07:50

Levée du corps de Son Altesse Sarki Ader, Elhadji Kadi Oumani, Chef de canton d’Illéla : Le Chef de l’Etat honore la mémoire du grand chef sage et généreux

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Kadi OumaniLe Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a honoré de sa présence, hier tôt le matin à la morgue de l’Hôpital national de Niamey, la cérémonie de levée de corps de Sarki Ader, Elhadji Kadi Oumani, décédé  le mardi 3 septembre 2013 à l’hôpital national de Niamey, à  l’âge de 82 ans.

On y notait aussi la présence du Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, des présidents des institutions, des membres du gouvernement, des députés nationaux, des parents, amis et connaissances.

 

De son vivant, il était agent de l’administration publique et avait occupé le poste de député national en 1960, pendant la 1ère République, au titre de la circonscription électorale d’Illéla. Il était Commandeur de l’Ordre national du mérite du Niger. Feu Elhadji Kadi

Oumani est le 30ème Sarkin Ader. Il a été  nommé chef de canton d’Illéla le 14 août 1990 après le décès de son père, Elhadji Oumani Attou, décédé le 11 juin 1990. Ce dernier avait régné pendant 53 ans. Le feu Elhadji Kadi Oumani était, de son vivant, un chef de grande renommée, sage, généreux et disponible. Il était bien connu au Niger et au-delà des frontières nationales. Il jouissait de l’estime des populations de son canton. Le feu Elhadji Kadi Oumani avait pour ambition la promotion de l’école nigérienne. En reconnaissance à cet engagement, en 2010, le ministre de l’Education Nationale avait baptisé le jardin d’enfants d’Illéla ‘’Jardin d’enfants   Elhadj Kadi Oumani’’.

Seini Seydou Zakaria

6 septembre 2013
Publié le 6 septembre 2013
Source :http://lesahel.org/

{module 583}

Dernière modification le vendredi, 06 septembre 2013 08:51