vendredi, 01 novembre 2013 10:44

Libération des quatre otages français : les réactions

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Issou Otages Liberes Les quatre français enlevés le 16 septembre 2010 sur le site d'extraction d'uranium d'Areva à Arlit ont été libérés mardi et sont rentrés mercredi en France, où ils ont été accueillis par le Président Français François Hollande à l'aéroport de Villacoublay, près de Paris. Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Féret, salariés d'Areva et d'une filiale de Vinci, étaient arrivés à Niamey lundi après-midi.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou s’est rendu aussitôt auprès de ces ex-otages à l’Escadrille pour s’enquérir de leur état et les féliciter pour ce dénouement heureux du drame. Il faut dire que cette libération des ressortissants français a été un ouf de soulagement pour le Niger et son peuple. Voici quelques avis que nous avons recueillis sur cette libération.

 

S.E Hama Amadou se prononce

‘’Je dirai tout d’abord, au nom de la représentation nationale, que la libération des quatre (4) français enlevés à  Arlit est pour le Niger un légitime motif de satisfaction. Nous pouvons dire qu’à travers cette action, le Niger a recouvré sa dignité, son honneur et nous nous en félicitons. Et nous félicitons surtout les acteurs nigériens qui se sont impliqués dans cette libération. Je veux parler en particulier de M. Akotey, parce qu’il a véritablement joué un rôle prépondérant dans l’aboutissement de cette issue heureuse. Je veux parler aussi du Président de la République, Chef de l’Etat, pour sa perspicacité à choisir les bons acteurs qui ont contribué à libérer ces quatre (4) français. Le Niger est fier et la représentation nationale présente au gouvernement toutes ses félicitations’’.

Des députés se prononcent

Député Mohamed Ben Omar 4ème Vice Président de l’Assemblée nationale

‘’La libération des 4 otages français kidnappés il y a 3 ans à Arlit est un dénouement heureux pour nous Nigériens surtout quand on sait que notre pays a joué un rôle central dans cette libération. Il faut donc saluer l’événement et surtout rendre hommage à tous ceux qui ont contribué ce résultat, à commencer par le Président de  la République qui s’y est investi et s’est appuyé sur des réseaux pour contribuer à bien mener une opération qui sauve des vies humaines. Il faut aussi saluer tous les acteurs qui se sont impliqués, et notamment les Forces de Défense et de Sécurité de notre pays’’.

Député Abdoulkadri Tidjani, Président du Groupe parlementaire ARN

‘’Quand des citoyens nigériens ou d’autres pays sont enlevés, kidnappés, c’est déplorable; mais quand on réussit à les libérer sains saufs, c’est un moment de joie. C’est pourquoi il faut se féliciter de cette libération des quatre otages français enlevés sur notre territoire, et reconnaitre le mérite à tous ceux qui y ont contribué. Mais au-delà il s’agit pour nous d’insister et d’attirer l’attention des autorités sur leur responsabilité  à créer les conditions d’assurer la sécurité des citoyens nigériens et des citoyens d’autres pays vivant et travaillant sur le sol national, et d’assurer la sécurité des frontières nationales pour que des actes regrettables comme cet enlèvement ne se reproduisent pas’’.

Des citoyens en parlent !

Siradjo Issa, président du Mouvement des Jeunes pour l’Emergence du Niger (MOJEN)

‘’Avec la libération des ex-otages, nous nous réjouissons de l’engagement du Président de la République. Tout Nigérien doit être fier, car il y va de la crédibilité de notre pays. Le Président de la République et son gouvernement méritent une félicitation, ainsi que tous ceux qui ont joué un rôle pour aboutir à cet exploit. Le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou, a joué un rôle décisif. Il faut souligner au passage que notre pays avait été mis sur la ligne rouge, c’est-à-dire parmi les pays à hauts risques pour être fréquentés. Aujourd’hui, avec cet acte, le Niger retrouve son image sur le plan national et international en termes de lutte contre ce genre de phénomènes. Les partenaires techniques et financiers peuvent désormais dégager toute crainte pour investir au Niger. Enfin, en tant qu’acteur de la société civile nigérienne, il est de notre devoir de soutenir et saluer le Président et le gouvernement quand posent un acte positif’’.

Ali Idrissa, acteur de la société civile au Niger

‘’Oui ! C’est une très bonne chose pour le Niger ; en 48h, le Chef d’Etat français François Hollande a félicité et salué le Président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, deux fois dans des discours officiels. Le Niger est vu autrement que par des images d’affamés ou de misères. La diplomatie nigérienne est en train de montrer que le monde doit compter avec le Niger. Nous devrons juste faire en sorte que notre pays profite des ressources du sous-sol pour un développement harmonieux. La France doit penser à ibérer le Niger économiquement par un partenariat gagnant-gagnant avec l’exploitation de l’uranium’’.

Katiellou Lawan

‘’En soi, la libération d’otages, dans n’importe quel pays est une bonne chose! C’est salutaire mais l’exploitation qui en est faite me déplaît! C‘est vrai que c’est une bonne chose, car sauver une vie, c’est contribuer à l’épanouissement de l’humanité. Enfin, il faut dire qu’en ce qui concerne cette libération, le Président de la République s’est beaucoup investi. Ceci démontre que la diplomatie nigérienne gagne la confiance des partenaires’’!

Lompo Yampabou

‘’En fait, je pense que cette libération comporte des enjeux hautement politiques. Sinon, comment comprendre qu’après 3 ans de silence, celle-ci intervienne subitement. Je veux dire qu’il n’y a eu aucune annonce d’amorce de négociation. Je crois que notre Président a eu son heure de gloire, il a démontré sa preuve de diplomatie. Il ne faut pas que cette libération soit utilisée pour rehausser la côte de popularité du Président français François Hollande dans les sondages et derrière lui le Président Issoufou Mahamadou qui doit rattraper un honneur bafoué. Le grand victorieux dans cette histoire, ce sont les parents des otages qui ont fini par les serrer dans leurs bras après 3 ans d’angoisses et d’incertitudes’’.

Maâzou Lawali étudiant en carrière internationale UAM: ‘’Le Niger est à l’honneur. C’est un pays pauvre, mais qui a réussi sa diplomatie par rapport aux pays puissants sur des questions  conflictuelles. Depuis que cette affaire avait commencé, des forces françaises  ont été déployées au nord du Niger dans l’optique de rechercher ces otages et de pouvoir les libérer. Malheureusement, elles  n’ont pas pu. Il  a fallu la diplomatie,  la médiation;  il a fallu la détermination et le courage de nos autorités pour que cette question puisse avoir un dénouement heureux. Je dirais que vraiment le Niger est à l’honneur, c’est une très bonne chose. Les autorités nigériennes sont à féliciter ; la nation nigérienne est à féliciter. Les autorités françaises sont aussi à féliciter parce qu’elles ont cru en nos autorités, elles ont cru en nos capacités de gérer cette question. Ce dénouement est venu au moment où le Niger est en train de négocier les contrats de ses ressources minières avec ses partenaires;  donc nous osons espérer que cela servira de leçon à nos partenaires, qu’ils comprendront que le peuple nigérien est un peuple engagé, un peuple déterminé, un peuple qui sait ce qu’il veut. Après cet enlèvement, les autorités nigériennes avaient dit qu’elles vont déployer tout les moyens possibles pour les faire libérer. Beaucoup de gens ne les avaient pas crues. Mais aujourd’hui, elles sont à féliciter parce que l’histoire leur a donné raison. Donc je dirai en conclusion chapeaux à nos dirigeants !

Nabirni Sani agent du développement : ‘’En tant que Nigérien, on ne peut que se réjouir.  Depuis cet enlèvement, le Niger était au devant à travers les autorités de la 7ème République qui n’ont ménagé aucun effort pour assurer leur libération. Et aujourd’hui, Dieu merci, c’est une chose faite. Nos autorités sont à encourager, parce qu’ils ont fait  preuve de courage pour les  libérer. Aujourd’hui, aux yeux du monde entier, le Niger a montré qu’il est capable de faire aboutir une négociation. C’est une occasion pour rassurer les investisseurs pour venir investir au Niger. Au Niger il n’y a rien à craindre’’.

Issaka soumana : ‘’Moi ce que j’ai à dire, c’est qu’ils ont été libérés, leur familles sont contentes, tout le monde est content, c’est tout ‘’.

Abdou Mounkaila commerçant: ‘’Ok, je vous jure que je pense que c’est très bien qu’ils soient libérés ;  c’est bon, parce qu’en Islam la provocation est interdite’’.

Zeinabou Aboubacar agent de santé : ‘’J’étais très heureuse pour le Niger et aussi et surtout pour le Président Mahamadou Issoufou ; vraiment il a fait un grand effort, et c’est bien pour le Niger. Je pense qu’on va le lui reconnaitre. C’est une bonne œuvre’’.

Citoyen anonyme : ‘’On doit féliciter le Président de la République et le négociateur et ancien ministre Akotey.  Ils sont à féliciter et à remercier. Il faut aussi remercier le bon Dieu pour l’aboutissement heureux de  cette affaire’’.

Diori, retraité : ‘’C’est un honneur qui revient au Niger grâce au Chef de l’Etat qui s’est personnellement investi. Il faut le lui  reconnaitre’’.

Citoyen anonyme : ‘’C’est bien, on remercie tous ceux qui on fait un effort pour cette libération. Nous souhaitons à tous la santé, le bonheur, la paix. C’est ce que je peux dire’’

Seyni Seydou Zakaria Ali Maman (stagiaire)

 

1er novembre 2013
Publié le 1er novembre octobre 2013
Source : http://www.lesahel.org/

{module 583}

 

 

Dernière modification le vendredi, 01 novembre 2013 11:46