samedi, 11 juin 2016 02:21

Installation du comité d’organisation du concours de lecture et de mémorisation du Saint Coran (Moussabaka) de l’ORTN : Œuvrer pour le rayonnement de l’Islam

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les membres du comité d’organisation du concours national de lecture et de mémorisation du Saint Coran appelé Moussabaka sont officiellement installés hier matin dans les locaux de la télévision nationale. Ce concours est organisé chaque année par l’Office National de  Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN) ainsi que ses représentations régionales. La rencontre s’est déroulée en présence du président de l’Association Islamique du Niger (AIN), Cheikh Diabiri Oumarou Ismaël, du directeur général de l’ORTN, M. Loïc Crespin, des membres du bureau de l’AIN et de plusieurs oulémas.

Ce concours, qui débutera le 21ème jour du mois béni de Ramadan, regroupera des élèves de plusieurs écoles coraniques du pays  qui rivaliseront, dans un esprit de fraternité et de solidarité, sous la supervision d’éminents marabouts désignés pour leur compétence et leur engagement.
 Au cours de la rencontre, le président de l’Association Islamique du Niger (AIN) s’est dit très fier que l’ORTN ait associé sa structure. ‘’Il est de notre responsabilité de choisir des hommes justes de porter les charges, et de faire bien ce travail. C’est du ‘’Amana’’ qu’on doit accomplir’’, a déclaré Cheikh Diabiri.
Le président de l’AIN a prodigué de sages conseils aux membres du comité dirigé par Elhadj Ousmane Ibrahim, et les a exhorté au respect des textes et au bon sens.
Il les a appelés à maintenir l’esprit de confiance pour que la bénédiction d’Allah descende sur ce concours. Il a donné plusieurs exemples à travers des hadiths authentiques du Prophète Mohamed (PSL) au sujet de la responsabilité.
Quant au directeur général de l’ORTN, il a indiqué que son office tient beaucoup à ce partenariat avec l’AIN pour le bon déroulement du concours. Il a appelé les membres du comité à prendre des décisions collectives dans la transparence et l’équité. Pour lui, ce concours de ‘’Moussabaka’’, au-delà de l’aspect compétition,  contribue sans nul doute au rayonnement de l’Islam, mais aussi et surtout à l’unité  nationale, à la paix et à la cohésion sociale.
Ensuite, le président du comité d’organisation, M. Ousmane Elhadj Ibrahim, a fait une brève présentation de l’évolution de l’organisation du concours. Il a souligné que toutes les correspondances ont été envoyées aux gouverneurs des régions pour des dispositions à prendre dans l’organisation des concours de présélection des candidats des régions.
‘’En ce qui concerne la mobilisation de ressources, nous avons ouvert plusieurs comptes dans les différentes banques du pays afin d’asseoir un esprit de transparence dans la gestion’’, a-t-il conclu.
Seini Seydou Zakaria(onep)
11 juin 2016
Source : http://lesahel.org/