jeudi, 07 juillet 2016 05:48

13ème édition du Prix international d’Alger de récitation, psalmodie et interprétation du Saint Coran, en Algérie : Notre compatriote Fatima Hussein Moussa remporte le 2ème prix du concours

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fatima Hussein MoussaDu 26 juin au 1er juillet 2016 s’est tenue la 13ème édition du concours international de récitation du Coran d'Alger qui a regroupé 56 pays musulmans. Le concours a pris fin le vendredi 1er juillet 2016 dans l’après-midi à la Grande Mosquée d'Alger coïncidant avec la célébration de la nuit du destin (Leilatoul Al Qadr). A la proclamation des résultats, notre compatriote Fatima Hussein Moussa, étudiante nigérienne a remporté le deuxième prix international après le syrien Omar Ahmed Agha.

Ce concours international institué par le Président de la République, SE Abdelaziz Bouteflika, a été présidée par le président du Conseil de la Nation, SE Abdelkader Bensalah, en présence du président de l'Assemblée Populaire Nationale (APN), SE Mohamed Larbi Ould Khelifa, et du Premier ministre, SE Abdelmalek Sellal, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique accrédités en Algérie et de plusieurs invités.

C’est dans une ambiance de piété et de ferveur religieuse, que la 13ème édition du prix international d’Alger de récitation, psalmodie et interprétation du Coran s’est clôturée, couronnée par une cérémonie de remise des prix aux lauréats et des encouragements aux représentants des 56 pays participants, dont l’Algérie. Ils sont deux Nigériens, une fille et un garçon qui ont représenté notre pays à ce concours international d’Alger. Ainsi, le premier prix composé d’un chèque de 1.000.000 de dinars a été décerné à Omar Ahmed Agha de Syrie, le deuxième de 800.000 dinars est remporté par Fatima Hussein Moussa de la République du Niger, le troisième prix de 500.000 dinars revient à Omar Afouf de la Mosquée de Paris.

Sur les 75 pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), et communautés musulmanes dans le monde, invités, 56 pays ont répondu présents dont l’Algérie. Ce concours est organisé chaque année par le Ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, sous le haut patronage du Président de la République, SE Abdelaziz Bouteflika. Les épreuves du concours se sont déroulées sous la supervision d’un jury national composé de spécialistes des lectures coraniques qui ont été distingués par les hauts responsables de l’État. Par ailleurs les plus jeunes candidats à ce concours de lecture du Coran ont décerné une distinction symbolique au Président de la République, SE Abdelaziz Bouteflika en guise de reconnaissance aux efforts louables qu’il a consentis depuis son accession à la magistrature suprême du pays, à titre de soutien et d’encouragement de l’enseignement et de la récitation coranique au profit des jeunes. Cette distinction a été remise au Premier ministre,.

Au cours d’un prêche intitulé «L’islam pour tous», qu’il a animé à cette occasion, l’Imam de Ghardaïa, Cheikh Abdelwahab Hadj Hamou, a souligné que les préceptes du Coran sont utiles en tout temps et en tout lieu, et ce jusqu'à l’éternité. Dans ce contexte, il a appelé les   fidèles à œuvrer avec abnégation et dévouement pour consolider l’unité des peuples et à préserver l'unité et la sécurité de leur pays, en mettant en exergue les préceptes et les valeurs nobles de l’Islam, tels que la tolérance, la modération et la réconciliation véhiculées par le saint Coran.

Seini Seydou Zakaria (source : Al Moudjahid)

07 juillet 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le jeudi, 07 juillet 2016 05:53