mercredi, 20 juillet 2016 09:15

La section régionale des élèves et étudiants de la région de Diffa se mobilisent en faveur des populations locales

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Diffa Boko Haram RefugImage d'illustrationLes élèves et étudiants ressortissants de Diffa résidents à Niamey sont montés au créneau pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans la région. Au terme d’une radioscopie de cette situation, les élèves et étudiants de la région de Diffa demandent au gouvernement de redoubler d’efforts et de mettre en œuvre tous les moyens légaux pour éradiquer la nébuleuse Boko Haram et d’exiger également des autorités de la 7ième République de créer toutes les conditions pour récupérer, sécuriser et mettre à la disposition à qui de droit  le lit du Lac Tchad et les abords de la Komadougou Yobé.

Face aussi à la détérioration du tissu social avec le conflit entre Peuls et Bou doumas, la section régionale de l’USN exige du gouvernement de créer les conditions idoines et de prendre des mesures drastiques pour mettre fin au conflit intercommunautaire le plus vite que possible avant de demander à ces mêmes autorités un audit spécial du fonds d’aide à la sécurité de cette région en raison de sa mauvaise gestion apparente. Les élèves et étudiants de Diffa interpellent le gouvernement également sur leur devoir de respecter et faire respecter strictement les dispositions de l’Etat d’urgence en encadrant notamment les acteurs chargés de son exécution afin d’éviter certains abus.

 

Dans cette déclaration, ces élèves et étudiants ont mis en exergue le dysfonctionnement total des services sociaux de base de la région du aux exactions de la secte terroriste Boko Haram et c’est pourquoi ils demandent autorités en place l’adoption d’une politique de redressement du secteur éducatif de la région, l’organisation de cours spécial dans les zones sécurisées, l’assouplissement spécial des critères d’octroi des bourses et allocations à tous les scolaires de la région et la création de centres techniques et professionnels dans la région.

La section régionale de l’USN exige du gouvernement l’augmentation des primes aux forces de défense et de sécurité qui sont sur les théâtres d’opération ainsi que la prise en charge de leurs familles pour plus d’encouragement. Tout en apportant leur soutien aux vaillantes forces de défense et de sécurité, ces élèves et étudiants de Diffa ont tenu aussi à présenter leurs condoléances aux familles des victimes et souhaiter un prompt rétablissement aux blessés.

20 juillet 2016
Source : http://Nigerdiaspora.Net/

Dernière modification le mercredi, 20 juillet 2016 09:21