Sanef 2018

lundi, 29 août 2016 03:30

Le Comité Régional de Paix tire la sonnette d’alarme face à la recrudescence de l’insécurité dans la capitale de l’Aïr

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Agadez villeCette réunion du Comité Régional de Paix de la région d’Agadez se tient dans un contexte marqué par la recrudescence d’actes de banditisme et d’insécurité grandissante dans la ville d’Agadez. Des actes de violences matérialisés par la prolifération du trafic de drogue et autres stupéfiants prohibés, la multiplication des règlements de compte individuels et collectifs et des enlèvements de personnes et de véhicules ainsi que la dépravation des mœurs qui est entrain de détruire le tissu social local.

Face à cette situation d’insécurité le Comité Régional de Paix recommande à l’Etat et ses partenaires de réprimer vigoureusement les trafics de drogue et autres substances illicites en rétablissant les Unités Sahélo Sahariennes USS. Le Comité demande à l’Etat de veiller au rétablissement de l’ordre public, d’assurer sans faiblesse la protection des personnes et de leurs biens, de rechercher les coupables et les punir conformément à la loi, de tout mettre en œuvre pour que la quiétude sociale, l’état de droit et la démocratie soient davantage ancrés dans la région d’Agadez et enfin d’accélérer la mise en œuvre de toutes les actions de développement annoncées dans le cadre de la lutte contre la migration et le banditisme.

Le comité Régional de Paix d’Agadez n’a pas oublié les populations auxquelles il a demandé la contribution active dans le cadre de la restauration d’une paix pérenne et d’une stabilité à tous les niveaux à travers la dénonciation de tout acte ou individu suspect pouvant compromettre la cohésion sociale, l’unité et la stabilité régionales et nationales.

 

Dernière modification le lundi, 29 août 2016 03:54