mercredi, 31 août 2016 04:51

Décès de Mme. Haoua Hambally : Le Niger perd une femme engagée

Évaluer cet élément
(1 Vote)

HAMBALLI NANA HAWAOUEteinte lundi matin, à son domicile à Niamey, Mme Haoua Hambally, Journaliste, fondatrice du groupe Tambara et ancienne députée a été inhumée, hier après midi, au cimetière musulman de Yantala. La levée du corps s’est déroulée à la morgue de l’Hôpital National de Niamey en présence du général Salou Djibo, ancien Chef de l’Etat, du Président de l’Assemblée nationale, SE. Ousseini Tinni, du ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, des présidents des institutions, du Docteur Hamid Algabid, président du RDP Jama’a, de députés nationaux, des membres du gouvernement, des représentants de la société civile, des responsables des médias publics et privés, des journalistes, des parents, amis et connaissances de la défunte ainsi que de plusieurs personnes venues rendre un dernier hommage à Mme Hambally.

Juste après la levée de corps qui s’est achevée vers 15h au niveau de l’Hôpital National de Niamey, les fidèles ont convergé vers le cimetière de Yantala de Niamey pour accompagner la défunte à sa dernière demeure. C’est avec une grande émotion que la population a appris la mort subite de cette dame qui fut députée sous la bannière de son parti le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP-JAMA'A). Mme Hambally fut une députée très active, connue souvent pour ses prises de position critiques envers ses adversaires et même à l’endroit de son propre camp. Elle est aussi connu pour son amour pour les débats lors des plénières à l’Assemblée Nationale.

Pour marquer davantage son passage dans cette vie éphémère, Mme Hambally s’est souciée surtout du social, une vision qui l’a probablement conduite à créer le Groupe de presse Tambara dont elle est la promotrice. Ce groupe de presse a pour ambition de promouvoir la liberté d’expression dans notre pays mais surtout, de faire rayonner l’image de la femme nigérienne. Tambara ou ‘’Miroir de la femme’’ est aujourd’hui une source d’inspiration pour les femmes nigériennes qui veulent suivre le pas de Mme Hambally et contribuer davantage à l’enracinement de la démocratie, de la liberté d’expression au Niger mais surtout au développement socio-économique de notre pays. Mme Hambally est ainsi arrachée de ses proches les plus chers pour un voyage irréversible vers l’Eternel qui attend chaque âme. Que son âme repose en paix ! Amin.

Mamane Abdoulaye(onep)

31 août 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 31 août 2016 05:14