mercredi, 31 août 2016 05:03

Lancement des opérations de déguerpissement des kiosques anarchiques à Niamey : Mettre fin aux occupations anarchiques et restaurer les espaces publics

Évaluer cet élément
(1 Vote)

kiosques anarchiques NiameyLors de la dernière conférence de presse qu’il a animée le 20 août dernier, le gouverneur de Niamey, M. Hamidou Garba a annoncé le début d’une vaste opération de déguerpissement des kiosques et boutiques aux alentours des écoles, des centres de santé et des édifices publics à partir du 29 août.

C’est ainsi que, dans la nuit du 29 au 30 août dernier, le gouverneur de la région, accompagné du maire central, président du conseil de ville de Niamey, M. Hassane Seydou, des maires des différents arrondissements et de leur staff technique a procédé, à 00h30mn, au lancement desdites opérations pour débarrasser les espaces publics des boutiques et Kiosques anarchiquement implantés dans la capitale.

Au cours de ces opérations qui ont commencé à partir de la place de la concertation, tous les moyens matériels dont dispose la communauté urbaine de Niamey ont été mobilisés pour mener à bien le travail sur le terrain qui consiste à enlever les kiosques. Selon le maire central, président du conseil de ville de Niamey, un appel a été lancé à l’ensemble des personnes qui exercent des activités commerciales à ces endroits pour aller chercher d’autres places. «Nous allons mener les opérations avec détermination et objectivité», a-t-il martelé. Le maire central de la ville de Niamey se dit très satisfait de constater que l’appel lancé par les autorités dans ce cadre est bien entendu. «Nous avons trouvé que les détenteurs des kiosques ont défait certaines tonnelles tout au tour du mur de l’école Amirou Djibo. Ceci nous a rendu facile la tâche. Ce qui prouve que les intéressés ont bien compris le but de ces opérations dans la ville de Niamey», a expliqué M. Hassane Seydou.

Cette opération s’est poursuivie au niveau de la maternité Issaka Gazobi. Là également, les commerçants installés tout au long du mur de ladite maternité ont vidé les kiosques de leurs marchandises et quelques uns ont été démontés. Les autorités régionales et communales ont salué l’attitude des détenteurs de ces kiosques. «Nous allons poursuivre cette opération dans tous les cinq (5) arrondissements de Niamey pour libérer les espaces publics de ces kiosques anarchiques», a souligné le maire central.

Dans la même foulée, le Président du conseil de ville de Niamey, M. Hassane Seydou a rappelé que le 5 septembre 2016, ces opérations vont concerner les kiosques se trouvant aux abords du grand marché de Niamey. Pour ce faire, « le marché sera fermé pour une durée de 48 heures afin de nous permettre de bien mener ce travail. Je profite de cette occasion pour saluer la compréhension des commerçants se trouvant à l’intérieur du marché qui soutiennent notre démarche », a-t-il dit avant de rappeler que, ces mêmes opérations ont été effectuées en amont, mais les commerçants récalcitrants ont commencé à revenir. Cette fois-ci, le maire central a réaffirmé qu’ils vont aller jusqu’au bout de l’opération.

Seini Seydou Zakaria(onep)

31 août 2016
Source : http://lesahel.org/