lundi, 05 septembre 2016 03:49

C’est parti pour la 14ième édition du festival ‘’Sukabé’’ à Tillabéry.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Véritable espace de renforcement et de perpétuation de nos valeurs traditionnelles, culturelles, le Festival d’intégration artistique et culturel ‘’Sukabé’’ est un grand rendez-vous, du donner et du recevoir  qui mobilise plus de 100 enfants venus du Niger, du Sénégal, de la Cote d’Ivoire, du Togo, du Burkina-Faso et du Ghana. Instant de retrouvaille, ce festival vise également de plate-forme d’échange et de partage autour d’activités culturelles d’un Niger et d’une Afrique en pleine mutation. 

La Ministre de la promotion de la Femme et de la protection l’Enfant dans son mot a souligné que cette cérémonie revêt un intérêt particulier en ce sens qu’elle permet au-delà du Niger au monde entier d’avoir une pensée pour les enfants, de les soutenir, et de vivre intensément avec eux, les performances de la jeunesse festivalière.  Amadou Aissata a poursuivi en rendant un vibrant au hommage à la marraine de ce festival, la première dame Dr Lalla Malika Issoufou pour son accompagnement permanent à l’organisation de ce festival qui constitue a-t-elle précisé  un point d’appui solide pour la Renaissance Culturelle de notre pays.
En lançant les festivités de ‘’Sukabé’’ édition 2016, sous les yeux de la marraine de l’évènement la première dame Dr Lalla Malika Issoufou,  le Ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale Assoumana Malam Issa a indiqué que ce festival ‘’Sukabé’’ est un forum d’échange et de brassage culturel qui jette les jalons  de la participation des enfants à l’œuvre de construction nationale. Il a rappelé la place de choix qu’occupe la culture dans le programme de Renaissance Acte 2 du Président de la République Issoufou Mahamadou qui croit fort à la culture en tant que moteur pour la promotion et le partage des valeurs  de progrès  et de changement de nos  mentalités et en tant que citoyen, chacun doit accompagner cette vision en y adhérant de façon concrète et efficace a conclu le Ministre Assoumana Malam Issa.
 Bien auparavant, le maire de Tillabéry dans son discours de bienvenue s’est réjoui du choix porté sur sa ville pour abriter ces jeunes festivaliers à qui il a souhaité un bon séjour au passage dans la capitale du fleuve. Le Gouverneur de la région lui,  s’est appesanti sur l’importance de cette rencontre culturelle et artistique sous le label d’une  Renaissance Culturelle qui aspire à la modernité si cher au Chef de l’Etat qui a toujours œuvré pour le plein épanouissement et le bien-être de la jeunesse nigérienne.
Ces jeunes venus d’horizons divers compétiront  durant cinq jours dans plusieurs disciplines culturelles et artistiques.

05 septembre 2016
Source : http://www.nigerdiaspora.net/

Dernière modification le lundi, 05 septembre 2016 04:06