mercredi, 21 septembre 2016 05:08

Première édition du salon de l’Observatoire nigérien de l’emploi et de la formation professionnel (ONEF) : Faire connaitre l’observatoire au grand public

Évaluer cet élément
(0 Votes)

ONEF WaziriL’Observatoire nigérien de l’emploi et de la formation professionnel (ONEF) a organisé hier au Palais des Congrès de Niamey, la première édition du salon de l’ONEF portant sur le thème « Opportunités de l’employabilité des jeunes dans les secteurs économiques prioritaires : Agriculture-Elevage et autres métiers porteurs ». La cérémonie d’ouverture de cette rencontre des acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle s’est déroulée sous la présidence du ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative M. Waziri Maman assurant l’intérim de son homologue de l’Emploi, du Travail et de la Protection sociale. Il y avait la présence remarquée de plusieurs membres du gouvernement et du corps diplomatique ainsi que des partenaires techniques et financiers et les structures et établissements publics et privés de formation professionnelle.

Les participants à ce premier salon ont droit à visiter les stands d’expositions et à assister à deux ateliers thématiques animés par des experts. S’adressant à l’assistance, le ministre en charge de l’Emploi par intérim a souligné le caractère préoccupant de la question de l’emploi pour tous les pays du monde et pour le Niger où les autorités lui accordent une attention toute particulière notamment l’emploi des jeunes. C’est ainsi que le programme de Renaissance II prévoit la création de 50.000 emplois par an. Cette volonté politique au plus haut niveau a été déclinée dans la Déclaration de Politique Générale du gouvernement. La création de l’Observatoire national de l’emploi et de la formation professionnelle s’inscrit dans la logique des autorités de créer les conditions pour relever le défi du chômage, objectif qui ne peut être atteint sans des données fiables sur des indicateurs pertinents en la matière.

L’ONEF est donc un organe privilégié que l’Etat a créé pour renseigner sur ces indicateurs « en vue de l’élaboration de politiques et stratégies visant la réduction du chômage et la promotion d’emplois décents». Pour le ministre Waziri Maman, le salon est une véritable opportunité de « jauger le niveau de réalisation de nos actions en matière d’employabilité des jeunes, mais aussi et surtout de prendre la juste mesure des ambitions que nous nourrissons pour notre jeunesse dans les domaines de la formation et de l’emploi ». Parlant justement des actions réalisées par l’ONEF, le ministre de l’Emploi par intérim a indiqué que les activités de collecte, de traitement et de diffusion de l’information sur le marché du travail ont permis de relever que 816.144 emplois ont été créés entre 2011 et 2015 dont près de 700.000 dans le secteur public et près de 200.000 dans le secteur privé.

En outre, il a été recensé au premier semestre de l’année 2016 la création de 45.263 emplois dont 9.581 permanents et 35.682 temporaires. A ces actions de recensement s’ajoutent 16 études et enquêtes réalisées dont deux sont toujours en cours. Le salon de l’ONEF va permettre d’apprécier les enjeux de la gouvernance dont trois axes stratégiques ont été privilégiés pour promouvoir l’employabilité des jeunes a dit le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection sociale par intérim. Il s’agit de l’amélioration de l’efficacité de la formation technique et professionnelle, l’amélioration de la transition des diplômés de l’éducation et de la formation technique et professionnelle vers le marché du travail en appuyant l’orientation professionnelle des jeunes et les dispositions d’insertion et l’appui au développement des compétences entrepreneuriales des jeunes.

M Waziri Maman a adressé ses remerciements aux partenaires techniques et financiers œuvrant inlassablement à promouvoir l’emploi et la formation au Niger. Il a particulièrement adressé les remerciements au BIT, au Grand Duché de Luxembourg, à l’UE, à la Banque Mondiale et à l’UEMOA, tous des partenaires qui ont permis à l’ONEF « de réaliser ses produits qui classent notre pays comme modèle dans la sous-région en matière de production de l’information sur le système d’information du marché de travail ». C’est d’ailleurs pourquoi le Niger a reçu les félicitations lors de la dernière conférence des ministres en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle tenue en juillet dernier à Bamako au Mali.

Zabeirou Moussa(onep)

21 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 21 septembre 2016 05:37