mardi, 04 octobre 2016 04:43

Zinder : Journée nationale de lutte contre la traite des personnes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Agence nationale de Lutte contre la Traite des personnes a organisé avec l’appui de l’OIM une série d’activités les 26 et 27 Septembre derniers à Zinder pour commémorer, le 28 Septembre dernier, la Deuxième Edition de la journée nationale de mobilisation contre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants.

Ces rencontres qui se sont déroulées sous la présidence de la Directrice Générale de l’Agence Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes se étaient relatives à l’Atelier de formation au profit des Compagnies de transporteurs des dix départements de la région de Zinder, sur le Trafic illicite des migrants. Il y a eu également deux Conférences organisées à l’intention des étudiants de l’Université de Zinder autour de deux thèmes :’’ Concepts de base et différence entre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants’’ , ‘’Mode de recrutement en matière de traite des personnes et de Trafic illicite des migrants ‘’ et ‘’Rôle des médias dans la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants’’.

Devant les délégués des Compagnies de transporteurs des dix départements de la région de Zinder, la Directrice Générale de l’Agence Nationale de Lutte contre la traite des personnes, Mme Gojé Maïmouna Gazibo, a tenu à saluer les uns et les autres pour avoir honoré de leur présence à cette rencontre. Elle a particulièrement insisté dans son intervention sur la Loi votée en 2015 qui prévoit des sanctions sur le trafic illicite des migrants. Ces dispositions règlementaires a-t-elle dit prévoient des sanctions sur le Trafic illicite des migrants où les amendes par exemple de 30 Millions sont infligés aux contrevenants.

« La mort et la désolation au Niger ne doivent plus sévir du fait du Trafic illicite des migrants car la Loi de 2015 a prévu de recadrer et d’organiser le trafic », a dit Mme Gojé Maïmouna Gazibo. Ce qui l’a amenée à rappeler aux participants la tragédie ayant endeuillé le Niger en 2013 avec la perte de 92 personnes parmi lesquelles, des hommes, des femmes et des enfants dans le désert du Sahara en partance pour l’Algérie.

Le représentant du Gouverneur de Zinder a dans son intervention appelé les transporteurs à se conformer à la règlementation pour éviter de subir des sanctions prévues par la loi et d’épargner aux candidats à la migration clandestine de connaître la coupe amère de la vie. Ceux qui excellent dans le transport irrégulier en installant dans les pays voisins du Nord des jeunes livrées à la prostitution et à la mendicité dans le seul but de satisfaire leur intérêt personnel doivent désormais se désillusionner en abandonnant ces mauvaises pratiquent qui discréditent l’honneur du Niger ,a-t-il ajouté.

Les représentants des forces de défense e de sécurité ont pris part à ces travaux qui ont été sanctionné par des résolutions et recommandations. Les participants à l’Atelier de formation sur le trafic illicite des migrants recommandent de ‘’ne pas tenir rigueur sur la qualification de trafic illicite de migrants en considérant le franchissement des frontières pour raison familiale, sociale ou commerciale entre le Niger et le Nigeria, d’intensifier la sensibilisation et la diversification du public cible dans le cadre des prochaines formations en vue de les élargir à d’autres groupes-cibles dans le cadre de la lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite des migrants, d ’exercer un contrôle rigoureux en vue de corriger les déséquilibres entre les grandes et les petites compagnies. Ils recommandent aux autorités de veiller à l’endroit des forces de défense et de sécurité d’assurer la vérification des documents de voyage tout en les mettant dans des conditions de travail acceptables pour éviter la tentation,

De privilégier les critères d’intégrité et d’expérience dans la désignation des éléments de Police au niveau des frontières et la construction d’une maison de transit et de contrôle des migrants.

Siddo Yacouba, ANP-ONEP/Zinder

04 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/