mardi, 18 octobre 2016 01:12

Attaque de la prison de haute sécurité de Koutoukalé : Un terroriste tué, deux Gardes nationaux blessés, aucun cas d'évasion

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Koutoukale Prison Niger 002La prison de haute sécurité de Koutoukalé a été la cible, hier, aux environs de 4 heures du matin, par des individus armés arrivés à bord de plusieurs motos. L'attaque s'est soldée par deux blessés parmi les agents de la Garde nationale qui assurent la sécurité de la prison, tandis qu'un des assaillants a été tué. Le gouverneur de la région de Tillabéry, M. Cheloutan Mohamed, accompagné du président du Conseil régional de Tillabéry, du chef de canton de Karma et des responsables des Forces de défense et de sécurité s'est rendu à Koutoukalé, pour présenter les encouragements et le soutien du Président de la République et du gouvernement aux agents des FDS.


A son arrivée au centre de détention, le gouverneur de la région de Tillabéry a reçu les hommages que lui rendait un détachement de la Garde nationale. La délégation a ensuite eu droit à une visite guidée des installations au cours de laquelle, le régisseur de la prison a fourni d'amples explications sur les événements. Le corps du jihadiste tué encore étalé au sol, les carcasses de motos calcinées, les impacts de balles sur le portail métallique de la prison et les étuis de cartouches qui jonchent le sol renseignent sur la violence des combats. Mais les assaillants n'ont pas tenu devant la puissance de feu de nos forces de défense et de sécurité. Ils ont pris la fuite laissant sur les lieux plusieurs motos.
«La situation est sous contrôle. Les assaillants ont été mis en déroute. Des poursuites sont engagées pour rattraper ceux qui ont fui. Nous pensons d'un moment à l'autre mettre la main sur eux, puisque toutes les dispositions sont mises en place pour les rattraper et Incha Allah, on va les rattraper » a déclaré le gouverneur de la région de Tillabéry. Cependant M. Cheloutan Mohamed n'a pas donné le nombre d'assaillants.

Il a par contre salué le travail des agents de sécurité.

« Je suis venu transmettre aux agents des FDS les encouragements et les félicitations du Président de la République et celles du Premier ministre, chef du gouvernement. Nos FDS font convenablement leur travail et aujourd'hui, ils ont encore prouvé leur bravoure et leur courage, nous ne pouvons que les encourager et les remercier pour cet acte » a dit M. Cheloutan.
Des poursuites engagées pour rattraper les assaillants en fuite
Les deux Gardes nationaux blessés au cours des combats ont été évacués à l'Hôpital national de Niamey où ils suivent des soins. Le gouverneur de la région de Tillabéry a tenu à préciser qu'il n'y a aucune évasion. «Les assaillants n'ont pas pu accéder à la prison. Il n'y a donc eu aucune évasion» a dit M. Cheloutan. Plusieurs éléments des groupes terroristes comme le Mujao ou Boko Haram sont détenus dans la prison de Koutoukalé. «Ces assaillants sont venus dans l'espoir de libérer leurs camarades, mais ils ont été mis en déroute » a confié le gouverneur de la région de Tillabéry.
Aussi, au moment de cette visite effectuée par le gouverneur de Tillabéry, des alertes ont été reçues relativement à trois des assaillants ayant fui et qui auraient été repérés dans la zone de Simiri (département de Ouallam).
D'importants moyens ont été déployés dans toute la zone et la sécurité a été renforcée autour de la prison dont l'accès est rigoureusement contrôlé par les forces de sécurité. Plusieurs véhicules montés de pièce d'artillerie encerclent la prison et les éléments des Forces de défense et de sécurité ratissent les alentours.

Siradji Sanda, Envoyé spécial(onep)

18 Octobre 2016

Source : http://www.lesahel.org/

Dernière modification le mardi, 18 octobre 2016 05:31